Mot-clef : Michel Plasson

dg4836484cover

Hommage de Deutsche Grammophon à Seiji Ozawa

Alors que les intégrales d'enregistrements d'artistes sortent comme les champignons après la pluie, c'est au tour du chef d'orchestre Seiji Ozawa d'être honoré par la publication d'un volumineux coffret Deustche Grammophon. Cette brique offre copieusement une cinquantaine de disques, et comporte au total plus de 48 heures de musique, dont la plupart ont été gravés dans les années 1972-1992. Force est de constater que la manière de diriger d'Ozawa n'a pas pris une ride, tout ...
coffret massenet erato

Massenet remasterisé par Erato

Nous ne saurons jamais les tenants et les aboutissants de la conception de cette compilation de sept opéras de Massenet, soigneusement remasterisés par Erato. Il ne s'agit pas d'une date anniversaire dans la vie du compositeur, et nous n'avons aucun indice sur ce qui a présidé au choix des œuvres ou des versions. Bien entendu, nous retrouvons les titres incontournables, tels que Manon ou Werther, mais Le Jongleur de Notre-Dame ou ...

Michel Plasson, Chef d’Honneur de l’Orchestre Lamoureux

L'Orchestre Lamoureux a annoncé la nomination de Michel Plasson en tant que Chef d’Orchestre d’Honneur de l’Association des Concerts Lamoureux à partir de la saison 2019-2020.
Faust.03

À Genève, Michel Plasson sauve Faust

Deux centième anniversaire de la naissance de Charles Gounod oblige, le Grand Théâtre de Genève présente son Faust. Entre vulgarités scéniques du metteur en scène Georges Lavaudant, et sublimation de la partition par le chef d’orchestre Michel Plasson, le choix du spectateur s’impose de lui-même. En mars 1980, déjà, Michel Plasson dirigeait Faust au Grand Théâtre de Genève. Sous sa baguette, Ruggero Raimondi (Méphistofélès), Giacomo Aragall (Faust) et Lilian Sukis (Marguerite) ...
3-Opera-de-Vichy-credit-Christophe-Morlat-2

Le spectacle continue à l’Opéra de Vichy

Dans un style Art nouveau qui en fait un théâtre lyrique unique en son genre, l’Opéra de Vichy brille aujourd’hui de mille feux, avec sa sublime décoration d’or et d’ivoire qui a bénéficié d’une restauration complète en 1995, par sa programmation riche et exigeante, ou bien encore par sa saison d’été autant que par celle d’hiver. Mais l’Opéra de Vichy a bien d’autres spécificités que sa directrice artistique Diane Polya-Zeitline ...
2017-03-12 09_50_34-Henri-Lucien Doucet - Carmen - Carmen (opéra) — Wikipédia

Discographie comparée pour Carmen de Bizet

Malgré le grand nombre d’enregistrements, Carmen ne fait pas partie des opéras dont on puisse dire qu’il existe une version de référence. Œuvre ambiguë, elle reste difficile à appréhender. Faute de distribution parfaite, avec une diction perfectible ici, un style inadéquat là, l’auditeur devra d’abord choisir s’il préfère une Carmen soprano ou mezzo, provocante ou plus élégante et cela sans oublier que Don José doit bouleverser et que tous les rôles ...

Michel Plasson ne dirigera pas Werther à l’Opéra de Paris

L'Opéra de Paris a annoncé le retrait de Michel Plasson, pour raisons de santé, dans la production de Werther à partir du 20 janvier. Il sera remplacé par Giacomo Sagripanti.
le cid alagna

Alagna dans un Cid presque à la hauteur des attentes

Cette production du Cid, provenant de Marseille, dans une distribution éblouissante, était très attendue à Paris, tant les échos de sa création étaient favorables. Comme toutes les choses attendues avec ferveur, cette soirée n'a pas été tout à fait à la hauteur de nos attentes, mais peu s'en faut. La mise en scène est classique, mais pas pesante, L'action se situe à une époque indéfinie, avec des costumes qui évoluent au ...
faust paris bastille

Un Faust en demi-teintes à Paris

Ce Faust à la Bastille est sauvé de la banalité par le chef d'orchestre Michel Plasson, brillant à la baguette.  Il ne s'agit pas de réduire ce Faust à l'idée banale qu'on ait voulu faire du neuf avec du vieux. On retrouve l'immense bibliothèque imaginée par Johan Engels en 2011 pour la production de Jean-Louis Martinoty. Cette production est expurgée de la débauche d'attirails assez inutile qui peuplait ce décor dans ...
Opéra national de Paris

Werther sans Alagna

Lorsqu’on propose la reprise d’un spectacle qui a déjà enchanté le public lors d’une saison antérieure, comme cela a été le cas de ce Werther donné à Bastille en 2010, l’intérêt de ladite reprise repose évidemment sur le choix de la nouvelle distribution que l’on espère au moins égale, sinon supérieure, à la première. Avec ce spectacle qui a fait date, toutes les garanties semblaient avoir été prises pour que ...
tanguy_gastinel

L’art du violoncelle contemporain exploré par Eric Tanguy

Ceux qui connaissent le compositeur Eric Tanguy savent son attachement au violoncelle. En témoignent plusieurs partitions phares de son catalogue et de CD regroupant fort opportunément divers enregistrements majeurs réalisés entre 2007 et 2010. Rappelons, cela s’impose, que Tanguy, originaire de Caen, a étudié la composition auprès de Horatio Radulescu (1985-1988) puis au Conservatoire de Paris avec Ivo Malec et Gérard Grisey avant de devenir pensionnaire à Rome (1993-1994). Compositeur ...
emi plassson opera

Michel Plasson et l’amour de l’opéra français

Espéré après une première publication symphonique majeure en 2010, EMI vient de nous restituer en un coffret de 38 CD l’essentiel des opéras français enregistrés par Michel Plasson avec l’orchestre et le chœur du Capitole entre 1976 et 2002. Quelle aubaine ! Au moment où EMI risque d’être avalé avec son fabuleux catalogue par le monstre Universal, voici cette boîte recelant la quintessence de l’opéra  français, défendue envers et contre tout pendant ...
Visuel Manfrino

Nathalie Manfrino rend hommage à Jules Massenet

Imaginons que nous sommes en pleine année Massenet et que personne ne s’en rend compte. C’est un peu ce que nous sommes en train de vivre. Où sont les grandes maisons d’opéra qui osent proposer, pour fêter les cent ans de la disparition du maître, son Roi de Lahore, son Esclarmonde ou encore Le Cid ? Nous savons donc gré à Nathalie Manfrino d’avoir consacré son deuxième album exclusivement à ...
Bavouzet face à Debussy et Ravel

Jean-Efflam Bavouzet face à Debussy et Ravel

Intégraliste émérite et adulé des œuvres pianistiques de Debussy (Chandos) et Ravel (MDG), Jean-Efflam Bavouzet se devait de clore ce parcours avec les partitions concertantes de ces deux auteurs. La Fantaisie de Debussy, n’a jamais dépassé le stade de rareté au programme des concerts et des disques. Il faut dire que la relation tumultueuse de Debussy avec sa partition ne fit que légitimer les réserves vis à vis de cette pièce ...
L’irrésistible Werther de Jonas Kaufmann

L’irrésistible Werther de Jonas Kaufmann

Voici l’un des grands succès, sinon «le» succès, de la saison 2009-2010 de l’Opéra de Paris. Dès le début, la position des caméras nous frappe. Certaines d’entre elles, soigneusement installées par le cinéaste derrière les décors et dans les coulisses, filment les chanteurs attendant avec plus ou moins de tension leur entrée sur scène, entourés parfois d’une partie du personnel du back stage. Ce caractère «live» (le DVD est basé ...
Plasson et la musique française : un pilier de l’histoire du disque !

Plasson et la musique française : un pilier de l’histoire du disque !

EMI réédite l’ensemble des enregistrements symphoniques que Michel Plasson avait consacré à la musique française lors de son mandat à la tête de l’orchestre du Capitole de Toulouse. C’est bien évidemment une aubaine patrimoniale car la plupart de ces galettes étaient supprimées depuis des lustres (on pense aux titres de la collection l’Esprit français…) sans négliger le côté «économique» de ce box vendu à prix léger. Rien que sur le papier, ...
Clôture de saison

Clôture de saison de l’Orchestre Lamoureux

Dans le cadre de son 25e anniversaire, le quintette Magnifica (Michel Barré et Michel Torreilles, trompettes, Jean-Michel Tavernier au cor, Pascal Gonzales au trombone et Benoît Fourreau au tuba) se produisait aux côtés de l’Orchestre Lamoureux dans Couleurs cuivres de Jean-Pascal Beintus. Peu connu du grand public, ce dernier écrit pourtant pour de grandes formations (Orchestre Philharmonique de Berlin, Orchestre de l’Opéra de Lyon, Orchestre National de Russie, excusez du ...
Enfin Werther !

Enfin Werther !

 Enfin Werther ! Non que l’œuvre soit peu donnée à Paris – on a pu l’entendre sur la même scène il y a moins d’un an – mais rarement dans un tel souci de cohérence et de vérité de l’œuvre. Enfin un jeune poète beau et élancé – et une Charlotte au diapason, superbement costumée par Christian Gasc –, enfin un ténor sacrifiant les éclats de voix garants d’un succès facile ...
Les folies de Natalie Dessay

Les folies de Natalie Dessay

Natalie Dessay fait partie de ces gens qui pourraient captiver un public en lisant le Bottin du téléphone. Plus encore si elle le chantait. Natalie Dessay fascine. Dans cet album commercial, elle fait revivre quelques instants de sa déjà légendaire carrière. Une carrière en deux parties. Celle de la découverte stupéfiante d’une soprano aux aigus uniques. Celle qui a fait délirer le public avant que la découverte de polypes nécessite ...
Le Concierto d’Alagna

Le Dernier Jour d’un Condamné des frères Alagna, moment exceptionnel

On a beaucoup gaussé les frères Alagna, leurs spectacles, les enregistrements du plus célèbre d’entre eux, le ténor Roberto Alagna. Allusions douteuses sur leurs origines et slogans les plus misérables ont alimenté les gazettes. Pour faire taire les ragots, ils ont trouvé en eux-mêmes une arme fatale : la qualité. Celle du ténor français n’est plus à prouver même si ses aventures milanaises ont défrayé la chronique. Il n’est actuellement aucun ...
chandos_dindy_gamba1

D’Indy, l’intégrale symphonique, volume n°2

Suite de l’intégrale de l’œuvre symphonique de Vincent d’Indy par l’excellent Orchestre symphonique d’Islande sous la conduite de son chef anglais Rumon Gamba : une entreprise discographique et patrimoniale d’une importance assez considérable ! D’une durée de près de trois quarts d’heure, la symphonie n°2, op. 57 (1902-1903) est une partition charnière dans l’œuvre du compositeur. Avec son mélange de gravité et de finesse, elle succède aux tons lumineux de la Symphonie sur ...
Le grand style français

Werther dirigé par Michel Plasson, le grand style français

Antidote salutaire au récent Werther de l’Opéra de Paris, à sa distribution internationale générique et à son pathos exacerbé, la nouvelle production de l’Opéra du Rhin retrouve la mesure et les demi-teintes propres à cette interprétation tellement française du romantisme allemand, dont Les Souffrances du jeune Werther, écrit par Gœthe dès 1774, ne sont d’ailleurs que les prémisses. Le maître d’œuvre en est sans équivoque le chef Michel Plasson qui, à ...
Avalanche de musique française !

Avalanche de musique française !

Sous le titre générique Un siècle en France, Sony nous propose une série de coffrets «monographiques», dédiée à quelques uns des grands compositeurs français de la fin du XIXe et du XXe siècles (Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Olivier Messiaen ou Henri Dutilleux) ainsi qu’un coffret «patchwork» intitulé Escales symphoniques. Ces compilations (en majorité des rééditions RCA) nous donnent à entendre des orchestres de prestige ainsi que des chefs et des ...
Ernest Ansermet réédité

Ernest Ansermet réédité

En 1969 disparaissait Ernest Ansermet. Le chef d’orchestre, créateur de nombre d’œuvres de Stravinsky, Ravel ou Debussy, a toujours témoigné une certaine attirance pour le XXe siècle. Fondateur en 1918 de l’Orchestre de la Suisse Romande, il n’a cessé de le diriger jusqu’en 1967, soit 49 ans d’enregistrements, de concerts et de commandes. Lié par contrat exclusif à Decca, les prises «live» de ces performances dormaient tranquillement. Les droits étant ...
Mascagni à Baia, toujours et encore prégnant

Mascagni à Baia, toujours et encore prégnant

En dépit de ses défauts souvent soulignés (écriture manquant de raffinement pour certains, caricature des caractères pour d’autres), l’opéra en un acte Cavelleria rusticana de Pietro Mascagni (1863-1945) n’en demeure pas moins l’une des musiques les plus jouées sur l’ensemble des scènes du monde entier. Et ce, pratiquement depuis sa création au théâtre Costanzi de Rome le 17 mai 1890. Classé à juste titre comme représentatif de ce que l’on ...
Un « Vrai Faust » enfin !

Un « Vrai Faust » à Orange, enfin!

Chorégies d’Orange 2008 Cette production était attendue. On peut même se demander comment il a fallu attendre si longtemps pour entendre en France, l’un des opéras les plus populaires au monde, chanté par le ténor français le plus doué depuis longtemps. Faust en effet, et c’est un véritable scandale, n’a été chanté par Roberto Alagna qu’en 1994, pour sa prise de rôle, à Montpellier. C’est bien là le scandaleux comportement de ...
Carte blanche à la jeunesse

Bringuier & Bringuier : Carte blanche à la jeunesse

Festival Musique des Lumières 2007 Les (tout jeunes) frères Bringuier sont en lumière ce soir dans la cour des Rouges sous un ciel lourd. A tout seigneur tout honneur, il revenait bien naturellement à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse de clore les concerts d’été du festival. Cet orchestre, hissé au plus haut niveau, et qui a tant appris et tant enregistré avec Michel Plasson, sonne chaque fois magnifiquement. Ce soir ...
Susan Graham : Ne manquez pas le bonus !

Susan Graham : Ne manquez pas le bonus !

Susan Graham est certainement l’une des chanteuses les plus accomplies du moment. Née au Texas, loin des hauts lieux de la musique classique, la beauté exceptionnelle de son timbre et ses dons d’interprète lui ont pourtant vite ouvert les salles les plus prestigieuses du monde. Et néanmoins, sincère, joyeuse et passionnée, elle n’a jamais caché son côté « fille de l’Ouest ». La fille de l’Ouest, c’est précisément le titre d’un documentaire réalisé ...
Michel Plasson et Thierry Escaich nous en mettent plein les oreilles

Michel Plasson et Thierry Escaich nous en mettent plein les oreilles

Saint-Saëns, Dutilleux et Ravel à la salle Pleyel A la toute nouvelle Salle Pleyel, Michel Plasson et l’Orchestre de Paris nous ont proposé une heure et demi de pur bonheur en compagnie de Saint-Saëns, Dutilleux et Ravel. Au programme, l’impressionnante quoique parfois pompière Symphonie n°3 avec orgue de Saint-Saëns, interprétée avec beaucoup de conviction par l’Orchestre de Paris, notamment dans l’Adagio (un contrebassiste dansait presque pendant le dernier mouvement). Thierry Escaich, quant ...
Philippe Gaubert, ou la Patrie peu reconnaissante…

Philippe Gaubert, ou la Patrie peu reconnaissante…

L’excellent label Alpha aux destinées duquel préside Jean-Paul Combet se lance dans le répertoire historique avec, selon ses propos, « Pêcheurs de perles, une nouvelle collection conçue et animée par François Dru, en écho à son émission du même nom, sur France Musique. Elle est consacrée à des enregistrements anciens conservés et restaurés avec amour par Radio-France. » Thierry Beauvert, directeur de France Musique et de la Musique à Radio-France, précise qu’» Il ...