Danse , La Scène, Spectacles Danse

Monumenta : Anselm Kieffer vu par Carolyn Carlson

Plus de détails

Paris. Grand Palais. 07-VII-07. Dans le cadre de l’exposition Monumenta consacrée à Anselm Kieffer. Carolyn Carlson : Anselm Kieffer vu par Carolyn Carlson. Chorégraphie/mise en espace : Carolyn Carlson. Interprètes : Carolyn Carlson, Chinatsu Kosakatani, Isida Micani, Sara Orselli, Lario Ekson, Jacky Berger, Juha Marsalo.

Le travail d’ est une profonde source d’inspiration pour . Dans le cadre monumental de l’exposition consacrée à l’artiste allemand au Grand Palais, la chorégraphe signe un événement chorégraphique improvisé et unique. De la même manière que le butoh japonais a émergé en réaction aux explosions atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, la chorégraphe a choisi une danse du désastre pour se confronter aux œuvres émouvantes et grandioses d’ au Grand Palais. Déambulant autour de la tour de béton fracassée au sol, trois erynnies vêtues de noir parcourent l’espace collées l’une à l’autre, un poing levé, imprécateur et décidé. Ces trois sorcières jumelles qui portent des seaux de cendres ont le corps mu par d’étranges soubresauts, comme en proie aux tourments de l’âme. Ces gestes saccadés forment le fil rouge d’une chorégraphie d’épuisement et de parcours, dans une lutte inégale face à la majesté du lieu.

Le décor grandiose et sobre de cette performance est presque trop vaste pour y accueillir des corps vivants, dansants, confrontés à des blocs de béton écroulés sur le sol ou aux murs gris ondulés des « maisons » qui abritent les œuvres du peintre. La chorégraphie ne peut que survoler l’exposition, se parodiant elle-même, incapable d’y évoquer la quête spirituelle, la vision d’un monde mythique ou l’allégorie cosmique des œuvres accrochées dans la nef.

Le corps humain devient dès lors un moyen dérisoire de lutter contre l’histoire, à l’image de ces danseurs, parfois âgés, qui se glissent parmi les spectateurs presque incognito pour marquer la fin de la performance.

Crédit photographique : © Electronic Shadow

Plus de détails

Paris. Grand Palais. 07-VII-07. Dans le cadre de l’exposition Monumenta consacrée à Anselm Kieffer. Carolyn Carlson : Anselm Kieffer vu par Carolyn Carlson. Chorégraphie/mise en espace : Carolyn Carlson. Interprètes : Carolyn Carlson, Chinatsu Kosakatani, Isida Micani, Sara Orselli, Lario Ekson, Jacky Berger, Juha Marsalo.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.