Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Symphonie n°8 en si mineur « inachevée » D. 759 ; Leoš Janáček (1854-1928) : Messe Glagolitique. Zdena Kloubovà, soprano ; Karen Gargill, mezzo-soprano ; Pavol Breslik, ténor ; Gustav Belacek, basse ; David Goode, orgue. Chœur Philharmonique Tchèque de Brno (chef de chœur : Petr Fiala) London Philharmonic Orchestra, direction : Kurt Masur. 1 CD LPO LPO-0029. Code barre : 8-54990-00129-1. Enregistré en concert au Royal Albert Hall de Londres le 28 juillet 2004. Notice de présentation en anglais. Durée : 65’06’’

 

Si est le directeur adulé de l’Orchestre National de France, il occupe également, jusqu’au début de la saison prochaine, le poste de chef principal de l’Orchestre Philharmonique de Londres, formation qui célébrera bientôt ses 75 ans. Le label autoproduit de la phalange britannique nous amène le reflet un concert donné en juillet 2004 dans le cadre de la saison des Proms. Il s’agit du troisième témoignage, enregistré pour LPO, du chef et de son orchestre, après un disque Chostakovitch et une très belle version du War Requiem de Britten.

connaît son Schubert sur le bout des doigts, la Symphonie n°8 est une partition qu’il a conduit à maintes reprises avec les différents orchestres dont il a eu la charge. On sent l’amour que porte le maestro à cette musique, le premier mouvement s’écoule ainsi avec naturel et finesse. Le second mouvement est bien construit, mais il sonne avec moins de naturel, certains passages s’avérant même assez mécaniques. Les musiciens londoniens sont réputés pour leur professionnalisme, les pupitres s’adaptent à merveille à cette esthétique sonnant de manière souple et chaleureuse.

Kurt Masur était déjà l’auteur d’en enregistrement de la Messe Glagolitique de (Philips 1991) passé inaperçu à sa parution. Les chefs allemands qui se sont aventurés dans cette œuvre (Kempe, Decca et Tennstedt, BBC) et Masur se caractérisent par la lenteur des tempi et l’aspect massif donné cette musique. Ce qui fait toujours hérisser les cheveux des tenants d’un Janáček « authentique » pugnace et buriné. Cela étant, il faut reconnaître que cette conception donne à cette musique le majestueux d’une épopée. Tirant presque cette pièce vers le Brahms du Requiem Allemand du moins pour la majesté du propos, Masur qui creuse la pâte sonore, parvient à créer des teintes automnales très spectaculaires. La distribution, mais surtout le chœur philharmonique de Brno fascinent par leurs couleurs et leur homogénéité. L’orchestre est au diapason de la vision du chef et il faut saluer les pupitres de cuivres dont la vaillance à toute épreuve triomphe du rude traitement auquel ils sont soumis par cette partition.

La prise de son BBC se tire bien du vaste vaisseau qu’est le Royal Albert Hall, les pupitres sont bien définis et les dynamiques s’avèrent convenablement rendues. Ce disque est un très beau témoignage de la personnalité d’un sage de la direction qui vient de célébrer ses 80 printemps.

Plus de détails

Franz Schubert (1797-1828) : Symphonie n°8 en si mineur « inachevée » D. 759 ; Leoš Janáček (1854-1928) : Messe Glagolitique. Zdena Kloubovà, soprano ; Karen Gargill, mezzo-soprano ; Pavol Breslik, ténor ; Gustav Belacek, basse ; David Goode, orgue. Chœur Philharmonique Tchèque de Brno (chef de chœur : Petr Fiala) London Philharmonic Orchestra, direction : Kurt Masur. 1 CD LPO LPO-0029. Code barre : 8-54990-00129-1. Enregistré en concert au Royal Albert Hall de Londres le 28 juillet 2004. Notice de présentation en anglais. Durée : 65’06’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.