Mot-clef : Pavol Breslik

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

La mort en finesse par Kirill Petrenko dans Le Tryptique de Puccini

Dans une nouvelle production assez littérale de Lotte de Beer, Kirill Petrenko développe les trois opéras du Tryptique avec une extrême finesse, au risque de lasser par trop de retenue et le refus constant de toucher les émotions simples, pourtant inhérentes aux partitions de Puccini. La distribution, d'un niveau de grande qualité habituel à la Bayerische Staatsoper, fait ressortir le baryton Ambrogio Maestri et les sopranos Eva-Maria Westbroeck et Ermonela ...
Thomas Hengelbrock

L’Elbphilharmonie Orchester donne en création française Reminiszenz de Wolfgang Rihm

Co-produit par le Festival d'Automne et la NDR Elbphilharmonie, ce concert prestigieux donné dans la Grande salle Pierre Boulez à Paris est en partie la réplique de la soirée du 11 janvier 2017 où s'inaugurait la nouvelle Elbphilharmonie de Hambourg avec l'orchestre désormais en résidence – le somptueux NDR Elbphilharmonie Orchester - et son chef Thomas Hengelbrock. La commande passée pour l'occasion au compositeur allemand Wolfgang Rihm tient ce soir ...
Capture

Lieder de Dvořák avec Pavol Breslik

Le grand ténor slovaque de notre génération, Pavol Breslik, nous emmène dans les atmosphères romantiques de la Bohème d’autrefois. Dépaysement garanti grâce à un programme ambitieux et original. Reconnaissons que les albums exclusivement consacrés aux lieder de Dvořák ne sont pas légion. Même les grandes divas tchèques d’aujourd’hui ou d’autrefois – les Lucia Popp, Edita Gruberová, Gabriela Beňačková, Magdalena Kožená… – ne nous ont pas gratifiés d’un CD uniquement consacré au chantre ...
DON GIOVANNI (repetition)(Jean Francois SIVADIER) 2017

Le sex-appeal de Don Giovanni séduit de nouveau Aix

Après les élucubrations de Dmitri Therniakov, reprises avec plus de parcimonie en 2013, les festivaliers d’Aix-en-Provence retrouvent cette année une nouvelle production de Don Giovanni (la huitième du festival). Magnifiée par le regard juste de Jean-François Sivadier à la mise en scène, et grâce à la baguette du mozartien Jérémie Rhorer à la tête du Cercle de l’Harmonie, cette distribution vocale particulièrement jeune se révèle pleine de fougue et de talent, ...
Lucrezia Borgia 1

Lucrezia Borgia à Munich, Gruberova toujours ?

Une Lucrezia Borgia dominée par Alex Esposito plutôt que par la reine Gruberova. Les relations entre Edita Gruberova et l’Opéra de Bavière sont un phénomène unique dans le monde lyrique d’aujourd’hui : des applaudissements sans fin, des salles toujours pleines, des mises en scène taillées sur mesure, et pendant des années une quasi-exclusivité sur le bel canto. Le triomphe pour la chanteuse à la fin de cette Lucrezia Borgia, plus de 45 ...

Sonia Yoncheva et Rolando Villazón annulent à Munich

D’après notre confrère Slipped Disc, Sonya Yoncheva et Rolando Villazón ont annulé leur prestation à Munich, dans la Traviata, les 15 et 18 juillet. Ils seront remplacés par Ermonela Jaho et Pavol Breslik. Et il y a même une troisième défection, celle de Christoph Stephinger qui sera remplacé par Kristof Klorek. Lire cet article sur la prestation de Sonia Yoncheva dans la Traviata à Paris, en juin dernier.
breslik1

Pavol Breslik, trop romantique pour Janáček

Les musiciens de l'orchestre de l’Opéra de Munich proposent des mélodies et de la musique de chambre. Rien de plus plaisant, pour un musicien d’orchestre, que de sortir de l’anonymat et de la routine de l’orchestre pour se confronter aux richesses infinies du répertoire chambriste. L’orchestre de l’Opéra de Munich le fait tout au long de l’année, et de manière plus dense pendant le festival d'été, où il dispose qui ...
14

Lucia à Munich, Kirill Petrenko vole la vedette

A l'Opéra de Munich, une représentation de Lucia di Lammermoor qui vaut plus pour l'orchestre, dirigé par Kirill Petrenko, que pour une production et une distribution peu inspirées. Combien de représentations de bel canto sont gâchées par la fosse ? Bien sûr, toute l’attention du public va vers les chanteurs, mais il suffit d’un chef trop soucieux de son confort, se contentant de tenir les troupes de loin ou au contraire préoccupé ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Philippe Jordan à Salzbourg, un Bruckner solide et très sage

Parmi les symphonies d'Anton Bruckner que l’Orchestre philharmonique de Vienne avait créées et qu’il a placé au programme de ses concerts salzbourgeois pour cet été, la Deuxième n’est ni la plus populaire, ni la plus souvent interprétée de nos jours ; il n’est pas surprenant qu’elle ait été confiée à un chef de notoriété relativement secondaire, à qui l’orchestre peut confier un concert salzbourgeois mais pas (encore) un concert d’abonnement à ...
tristan sellars paris

Le rituel Tristan de Sellars à Paris

Wagner a écrit Tristan et Isolde comme une cérémonie d’initiation : action scénique réduite au minimum, quasiment pas de choeurs (mais quels !) pour 5 chanteurs (voire deux !) qui parlent pendant 4 heures du voyage humain de l’Amour à la Mort. L’opéra wagnérien a toujours été le miroir des avancées en matière de mise en scène. Nul doute, alors, que Wagner, qui rêvait de l’oeuvre d’art totale (le fameux ...
fluteparis14

A l’Opéra Bastille, une Flûte Enchantée dégoulinante de bon sentiments

On a perdu le compte. Combien de nouvelles productions de La Flûte Enchantée avons-nous vu depuis l’ouverture de l’Opéra Bastille ? Trois, si notre mémoire est bonne, plus une à l’Opéra Garnier. Celle-ci, signée Robert Carsen, paraît en tout cas faite pour durer bien plus longtemps que les éphémères précédentes. Tout est joli, sensé, voire consensuel dans cette mise en scène, qui manque pourtant de souffle et d’envergure. On se prend ...
2C198E4E2-D4FC-AFAE-FA3BE9EC09B3A298

La Flûte de Robert Carsen en DVD

Ce DVD est le reflet des représentations du festival de Baden-Baden données au printemps dernier et dûment chroniquées dans nos colonnes. L’intérêt de la manifestation était multiple, avec tout d’abord la signature par un des plus grands metteurs en scène du moment du chef d’œuvre de Mozart. Il s’agissait également de la première interprétation par Simon Rattle de cet opéra. De même, aussi incroyable que cela puisse paraître, la Philharmonie ...
JérémieRhorer_PhotoYannickCoupannec

Festival de Saint-Denis : un oratorio de Beethoven

Le Festival de Saint-Denis a offert l'occasion rare d'entendre Le Christ au Mont des Oliviers, un oratorio intéressant à plus d'un titre, notamment par la façon dont Beethoven s'approprie cet épisode particulier qu'on appelle l'Agonie du Christ, immédiatement avant son arrestation. L’œuvre fut composée en 1802, et ce Christ héroïque et tourmenté préfigure certainement le Florestan de Fidelio, tout comme les soldats ont l'allure conspiratrice des hommes de Don Pizarre. La ...
Zauberfloete_07

Baden-Baden : Robert Carsen renverse les perspectives de la Flûte enchantée

C’est sous haute couverture médiatique et dans une atmosphère de soir de gala que s’est ouvert le Festival de Pâques de Baden-Baden avec la première de La Flûte enchantée de Mozart. Une distribution luxueuse, une nouvelle mise en scène de Robert Carsen, presque dix-neuf ans après sa première vision de l’œuvre à Aix-en-Provence, et surtout la présence dans la fosse du Philharmonique de Berlin et de son chef Simon Rattle, ...
Patricia Petibon s’impose en Lulu

Patricia Petibon s’impose en Lulu

C’est la scénographie qui devait créer l’événement. Pour cette nouvelle production de Lulu, la direction du Festival avait donné carte blanche au peintre Daniel Richter, qui s’était déjà essayé au Château de Barbe-Bleue il y a deux ans. Le musée d’art moderne, en face du Festspielhaus, consacre même une très belle exposition à cet artiste aux toiles peuplées de silhouettes fantomatiques néo-expressionnistes. Seulement voilà : au lieu d’inventer une vraie scénographie ...
La Missa solemnis renouvelée

La Missa solemnis renouvelée par Enoch zu Guttenberg

Fondé en 1997 par les violonistes Andreas Reiner et Josef Kröner, dans le but affiché de servir les conceptions musicales du chef d’orchestre Enoch zu Guttenberg, l’orchestre du KlangVerwaltung – littéralement «l’administration du son» – continue de surprendre par ses choix avisés et audacieux. Composé de musiciens titulaires d’orchestres renommés (les orchestres philharmoniques de Vienne, de Berlin et de Munich), ainsi que de solistes et de musiciens de chambre reconnus, ...
maria_riccarda_wesseling

Non loin du Paradis

Das Paradies und die Peri Dans l’œuvre de Schumann, telle qu’elle est communément appréciée aujourd’hui, l’admiration se concentre sur les pièces pour piano, les lieder et la musique de chambre, au détriment des œuvres de plus grande envergure : les symphonies sont bien connues, sinon bien aimées, tandis que Genoveva, Manfred et les oratorios demeurent des raretés. Le Paradis et la Péri (1843) est une imposante féérie exotique, dont le personnage principal, ...
Pour les ténors uniquement

Idomeneo à Munich, pour les ténors uniquement

Après quatre ans de travaux de restauration, le Théâtre Cuvilliés de Munich, petit opéra rococo de 520 places, donnait pour sa réouverture Idomeneo, re di Creta de Mozart, choix évident puisque la création de cet opera seria eut lieu dans ce théâtre, le 29 janvier 1781. Jürgen Rose présente une scénographie très épurée. Le plateau est nu, grand espace froid en contraste avec les ors de la salle, pour représenter ...
Messe en forme de Requiem

Messe en forme de Requiem

Si Kurt Masur est le directeur adulé de l’Orchestre National de France, il occupe également, jusqu’au début de la saison prochaine, le poste de chef principal de l’Orchestre Philharmonique de Londres, formation qui célébrera bientôt ses 75 ans. Le label autoproduit de la phalange britannique nous amène le reflet un concert donné en juillet 2004 dans le cadre de la saison des Proms. Il s’agit du troisième témoignage, enregistré pour ...
Sauvé par la musique !

Sauvé par la musique !

Die Zauberflöte Après les Wiener Festwochen et le Festival d’Aix-en-Provence, c’est au tour du Grand Théâtre de Luxembourg, coproducteur du spectacle, d’accueillir cette Flûte Enchantée, qui fut déjà télévisée depuis Aix sur Arte pendant l’été. La mise en scène est l’œuvre du scénographe polonais Kryztian Lupa, qui signait là sa première réalisation lyrique. Le résultat est, de l’aveu même de Lupa à la presse autrichienne, un échec cuisant. C’est une preuve ...
Berlioz et son inégalable interprète

Berlioz et Colin Davis son inégalable interprète

Évoquant l’ouvrage de Liszt consacré à Chopin, Cortot se plut à rappeler qu’il revenait « à un égal de suivre ainsi les mystérieux cheminements du génie ». Au sortir de notre concert, aucun aphorisme n’aurait été mieux venu pour rendre compte de l’impression foudroyante produite sur un public subjugué par la nouvelle rencontre du grand compositeur français et de son inégalable interprète anglais. Colin Davis a compris tant de choses un demi-siècle ...
Drame psychologique

L’Enlèvement au sérail à la Monnaie, drame psychologique

L’année Mozart se poursuit à la Monnaie avec en ouverture de saison la reprise de la production de l’Enlèvement au sérail créée en 1999. Coproduite par l’opéra de Francfort, cette mise en scène signée Christoph Loy a été récompensée par le magazine allemand Opernwelt. C’est un Enlèvement inhabituellement long qui est proposé, car en plus de la partie musicale, la soirée est allongée par la reprise de l’intégralité des dialogues parlés. ...
Missa Solemnis de Beethoven

Missa Solemnis de Beethoven

Les concerts de Radio France Une œuvre à l’exécution difficile, qui exige un engagement total des solistes, du chœur, de l’orchestre au grand complet et du chef. Kurt Masur offre un concert superbe de ferveur, de méditation et de spiritualité. Lors des dernières années de sa carrière de compositeur, Beethoven ne cesse de monter toujours plus haut : il conçoit la Neuvième Symphonie, les trois dernières sonates pour piano, la Missa Solemnis, ...
Un grand moment mozartien

Un grand moment mozartien

Cosi fan tutte à la Monnaie Présenté en alternance avec un très beau Re pastore, c’est Cosi fan tutte qui constituait la tête d’affiche mozartienne de la Monnaie en cette période d’anniversaire. Cette production confirme tout le bien que nous pensons de son maître d’œuvre, Vincent Boussard, un metteur en scène dont les réalisations allient inventivité et profond respect pour les œuvres (pour preuve ce Matrimonio Segreto donné avec les étudiants ...
Le Jardin des Voix d’ Eve Ruggieri

Le Jardin des Voix d’ Eve Ruggieri

XVIIe Musiques au Cœur d’Antibes Antibes. Villa Eilenroc-Cap d’Antibes. XVIIe Festival d’Art Lyrique « Musiques au Cœur ». (I). 5-VII-2005. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : L’enlèvement au Sérail, opéra en 3 actes. Mise en scène : Paul-Emile Fourny. Avec : Jane Archibald, Constance ; Pavol Breslik, Belmonte ; Debra Fernandes, Blonde ; Loïc Felix, Pedrillo ; Philippe Kahn, Osmin ; Jean-Marc Salzmann, Selim Bassa le Pacha. Orchestre Régional de Cannes PACA, direction : Bruno Ferrandis. (II). 09-VII-2005. Arcangelo Corelli (1653-1713) : Concerto grosso opus VI ...

Double anniversaire dans le Sussex

Festival de Glyndebourne 2004 Glyndebourne. 16-VII-2004. W.A. Mozart : Die Zauberflote. Pavol Breslik (Tamino), Jonathan Lemalu (Papageno), Cornelia Goetz (Reine de la Nuit), Lisa Milnes (Pamina), Peter Rose (Sarastro), Claire Ormshaw (Papagena). Orchestra of the Age of Enlightment, The Glyndebourne Chorus, Vladimir Jurowski (direction) Adrian Noble (mise en scène), Anthony Ward (décors et costumes). Glyndebourne. 17-VII-2004. I : Sergei Rachmaninov : Le Chevalier avare. Richard Berkerley-Steele (Albert), Maxim Mikhailov (Le domestique), Viacheslav Voynarovskiy ...