À emporter, CD, Musique symphonique

La reconnaissance Granville Bantock

Plus de détails

Granville Bantock (1868-1946) : A Celtic Symphony, the Witch of Atlas ; The Sea Reivers ; A Hebridean Symphony ; Pagan Symphony ; Fifine at the Fair ; Cuchullans’s Lament ; Kishmul’s Galley ; The Cyprian Goddess ; The Helena Variations ; Dante and Beatrice ; Sappho ; Sapphic pœm ; Overture to a Greek Tragedy ; Pierrot of the Minute ; the Wilderness and the Solitary Place ; Caristiona ; Processional ; Thabale the Destroyer. Extraits de The Songs of Songs ; Omar Khayyám. Elizabeth Connell, soprano ; Susan Bickley, mezzo-soprano ; Kim Begley, tenor ; Julian Lloyd Webber, violoncello. Royal Philharmonic Orchestra, direction : Vernon Handley. 1 Coffret de 6 CD Hyperion. Référence CDS 44281/6. Enregistré entre 1992 et 2003. Notice de présentation en anglais, français et allemand. Code barre 0 34571 14281 4. Durée : 7h33

 

Les Clefs ResMusica

Le label Hyperion a la bonne idée de regrouper en un coffret ses enregistrements consacrés à une bonne partie de l’œuvre symphonique du compositeur anglais . Grand ami du fantasque compositeur Havergal Brian, Bantock vit sa gloire restaurée grâce à cette série d’enregistrements couverts de prix et de récompenses à leur sortie en disques séparés.

Né dans un milieu victorien aisé, le jeune Granville manifesta très tôt un intérêt pour la musique. Très doué en matière d’organisation, il parvint à faire jouer ses œuvres dans des endroits prestigieux tout en faisant éditer ses premières partitions chez des éditeurs de haut rang grâce au soutien de ses parents. Mais mal armé comme instrumentiste pour embrasser une carrière lucrative de virtuose, il se fit un nom à la direction de différents orchestres provinciaux dont le Tower Orchestra de la station balnéaire de New Brighton. Il fit la renommée de cet orchestre en matière de musique contemporaine en conduisant de nombreuses « premières » de partitions de ses condisciples. Nommé professeur à l’école de musique de Birmingham, puis à l’université de la ville industrieuse où il succéda à Elgar, il termina sa carrière comme membre de l’équipe de la direction du Trinity College of Music de Londres. Pour cette institution, il parcourut le monde comme examinateur, tout en dirigeant sa musique.

C’est au tournant du siècle que le créateur développa le style de sa maturité avec sa série de partitions orchestrales et choralo-orchestrales de grands formats. Marqué par le wagnérisme et les racines celtiques, les œuvres de Bantock sont du grand spectacle symphonique. D’aucun trouveront désuets de réécouter ce style ce musique démonstrative et narrative à une époque ou Schœnberg, Stravinsky et Bartok dynamitaient les formes musicales, mais la maîtrise de l’orchestration font de ces pièces des moments enchanteurs où des vagues dévastatrices de sonorités enjôleuses déferlent sur nos tympans. À ce jeu-là, l’oreille se délectera du tempétueux Thabala the Destroyer ou de la granitique symphonie des Hébrides en passant par les sortilèges du cycle mélodique Sappho. Tout est de premier plan dans ce coffret magnifiquement servi par l’interprétation définitive de , grand connaisseur des musiques britanniques à la tête du Royal Philharmonic que l’on a rarement entendu aussi bon. La prise de son est au diapason pour rendre en richesse des timbres et en dynamique, cette esthétique, certes fin de siècle, mais si raffinée. Un coffret à mettre entre toutes les mains !

Plus de détails

Granville Bantock (1868-1946) : A Celtic Symphony, the Witch of Atlas ; The Sea Reivers ; A Hebridean Symphony ; Pagan Symphony ; Fifine at the Fair ; Cuchullans’s Lament ; Kishmul’s Galley ; The Cyprian Goddess ; The Helena Variations ; Dante and Beatrice ; Sappho ; Sapphic pœm ; Overture to a Greek Tragedy ; Pierrot of the Minute ; the Wilderness and the Solitary Place ; Caristiona ; Processional ; Thabale the Destroyer. Extraits de The Songs of Songs ; Omar Khayyám. Elizabeth Connell, soprano ; Susan Bickley, mezzo-soprano ; Kim Begley, tenor ; Julian Lloyd Webber, violoncello. Royal Philharmonic Orchestra, direction : Vernon Handley. 1 Coffret de 6 CD Hyperion. Référence CDS 44281/6. Enregistré entre 1992 et 2003. Notice de présentation en anglais, français et allemand. Code barre 0 34571 14281 4. Durée : 7h33

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.