Plus de détails

Semur-en-Auxois, Théâtre des Remparts. 12-X-2007. Frédéric Chopin (1810-1849) : Impromptu-fantaisie en do dièse mineur op. 66 ; Valse en la mineur op. 34 n°2 : Nocturne en fa majeur op. 15 n°1 ; Mazurkas en fa majeur op. 68 n°3 et en la mineur op. 67 n°4 ; Etudes en sol bémol majeur « Chinoise » op. 10 n°5 et en do mineur « Révolutionnaire » op. 10 n°12 ; Préludes en fa dièse majeur op. 28 n°13, en mi mineur op. 28 n°4 et en la majeur op. 28 n°7 ; Scherzo n°3 en do dièse mineur op. 39. Franz Liszt (1811-1886) : Sonate en si mineur. Victor Eresko, piano.

Saisons classiques de Semur-en-Auxois

Certains endroits, certains concerts relèvent du pur inattendu. La petite ville de Semur-en-Auxois a derrière ses remparts un véritable théâtre à l’italienne en miniature, hélas sous-exploité. Sur une initiative locale (venue de l’éleveur de chevaux François Lévy) une saison de concerts vient de voir le jour, avec comme premier invité pour 2007/08 . Voilà bien un nom, qui de distinctions en disques, avait disparu des affiches. Prix Long-Thibaud en 1963, Tchaïkovski en 1966, signataire d’une intégrale discographique Rachmaninov qui fait encore autorité, il vit depuis l’effondrement de l’URSS retiré en Bourgogne où il organise des classes de maître et concerts privés.

Véritable héritier de l’école russe, Eresko – dans ce premier récital, trois autres suivront dans la saison – nous livre un Chopin sans minauderies, sans toux sclérotique à la moindre double-croche, sans mélodies larmoyantes. L’interprétation est franche, directe, massive, sans jamais être lourde. Son jeu est tout en puissance, au fond du clavier, mais cela ne « tape » jamais.

Cette vision de Chopin peut avoir ses limites (avec un Nocturne pas si nocturne que ça) mais l’Etude n°12 n’a jamais été autant révolutionnaire et l’origine populaire des Mazurkas se voit exacerbée. L’imposante Sonate en si de Liszt ne souffre d’aucun instant de fatigue, tout est admirablement construit de bout en bout. Le tout devant un public plus curieux que connaisseur, avide de ce genre d’évènements trop rares en ces lieux et d’un respect absolu pour la musique et son interprète, pourrait donner quelques leçons aux habitués de Pleyel.

Crédit photographique : © François & Elisabeth Lévy

(Visited 668 times, 1 visits today)

Plus de détails

Semur-en-Auxois, Théâtre des Remparts. 12-X-2007. Frédéric Chopin (1810-1849) : Impromptu-fantaisie en do dièse mineur op. 66 ; Valse en la mineur op. 34 n°2 : Nocturne en fa majeur op. 15 n°1 ; Mazurkas en fa majeur op. 68 n°3 et en la mineur op. 67 n°4 ; Etudes en sol bémol majeur « Chinoise » op. 10 n°5 et en do mineur « Révolutionnaire » op. 10 n°12 ; Préludes en fa dièse majeur op. 28 n°13, en mi mineur op. 28 n°4 et en la majeur op. 28 n°7 ; Scherzo n°3 en do dièse mineur op. 39. Franz Liszt (1811-1886) : Sonate en si mineur. Victor Eresko, piano.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.