Lieu : Bourgogne-Franche-Comté

MC 93 Bobigny 2018-19
"la Chauve-Souris" Johann Strauss
livret Karl Haffner

Direction musicale Fayçal Karoui
mise en scène Célie pauthe
 
Scénographie Guillaume Delaveau
Costumes Anaïs Romand
Lumière Sébastien Michaud
Chorégraphie Rodolphe Fouillot


Angélique Boudeville — Adriana Gonzalez
Sarah Shine — Liubov Medvedeva 
Jeanne Ireland — Farrah El Dibany 
Maciej Kwasnikowski — Jean-François Marras 
Piotr Kumon — Timothée Varon 
Alexander York — Danylo Matviienko 
Tiago Matos, Nelly Toffon, Charlie Guillemin, et Gilles Ostrowsky

La Chauve-souris par Célie Pauthe : Eros chez Thanatos

Pari réussi pour les débuts lyriques de Célie Pauthe. La metteuse en scène de théâtre déleste de sa trop coutumière frivolité la célèbre opérette de Johann Strauss en redonnant vie aux artistes qui, à Terezín, en 1944, jouèrent en plein enfer cette ode à l'existence. Coproduite par l’Académie de l’Opéra national de Paris et la MC93 Bobigny, voici La Chauve-souris à Besançon. L'oeuvre ressuscite la mélancolie euphorique d’un monde qui allait disparaître. Dès son ...
Arthur-Schoonderwoerd-©-JDubois

Brahms à Besançon : quatre symphonies, quatre mains

Folle journée à Besançon : les pianistes Arthur Schoonderwoerd et Jérôme Granjon font entendre dans l’intimité d’un hôtel particulier les quatre symphonies de Brahms dans une version à quatre mains établie par le compositeur lui-même. Rare et convaincant. Difficile de résister à l’invitation du pianofortiste Arthur Schoonderwoerd (Directeur musical de l’Ensemble Cristofori, fondateur du Festival de Musiques anciennes de Besançon-Montfaucon), d’entendre dans l’ordre chronologique et dans une quasi-foulée l’inépuisable corpus : deux symphonies le ...
L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

Les Boréades était probablement, avec Les Troyens, un des deux spectacles les plus attendus de l'année. Le résultat, servi sur un plateau musical de très haut vol, comble l’impatience au-delà des espérances. Quel chemin parcouru depuis les poudreuses Indes galantes que Pizzi mit en scène en 1983 dans la Cité des Ducs de Bourgogne ! C’est Dijon qui, avant le DVD de Saul pour Glyndebourne, et de géniaux Meistersinger pour Bayreuth, a ...
La Finta Pazza, un véritable événement à Dijon

La Finta Pazza, un véritable événement à Dijon

Une œuvre superbe. Un orchestre ensorcelant. Des chanteurs magnifiques. Une mise en scène évidente et gracieuse. Le répertoire va devoir compter avec La Finta Pazza (La Fausse Folle) de Francesco Sacrati, nouvelle pépite découverte, après ses révélations Falvetti, par Leonardo García Alarcón. La Finta Pazza, unique opéra rescapé des neuf de son auteur, vient de faire forte impression à Dijon, où le chef argentin est actuellement en résidence. À sa création ...
enlevement besançon2

L’Enlèvement au Kebab à Besançon

Pour sa quatrième production La Co[opéra]tive a choisi le célèbre singspiel de Mozart. La fosse enthousiasme, l’équipe vocale séduit. Mais la scène déconcerte franchement. Et un Kebab de plus à Besançon ! L’échoppe de Selim, revu en Pacha de la restauration rapide et en supporter de football amateur de raki, s’établit au Théâtre Ledoux, première succursale d’une petite entreprise qui essaimera ensuite dans les villes coproductrices (Compiègne, Quimper, Dunkerque). On s’est fait à ...
Marianne Beate Kielland

Juditha triumphans par Jordi Savall : le triomphe des femmes

Avant Paris et Barcelone, Jordi Savall a étrenné à Beaune une audacieuse version du chef-d’œuvre de Vivaldi entièrement dévolue à une distribution féminine. Et si Juditha triumphans « oratorio militaire sacré » était aussi le seul opéra de Vivaldi ? À chaque audition du seul oratorio rescapé de l’abondant corpus du célèbre compositeur, l’on se dit qu’avec son inspiration constante (quelle enfilade de numéros irrésistibles !), la lisibilité de son scénario, il fonctionnerait bien mieux ...
IMG_5431@Gilles Abegg Opéra de Dijon

Bouleversante Jenůfa de Janáček à Dijon

Forte émotion pour la Jenůfa qui ouvre la nouvelle saison de l'Opéra de Dijon : une mise en scène intense, une fosse surchauffée et une distribution magnifique. Dans son troisième opéra comme dans les huit autres, Janáček « s’est intéressé aux hommes plutôt qu’aux faits » dit très justement le metteur en scène, Yves Lenoir. Jenůfa, son premier succès, est probablement le manifeste le plus spectaculaire de cette empathie qui permet au compositeur ...
AC

Ombre et lumière sur le Festival de Besançon

Non, comme tient à le souligner en ouverture la nouvelle Présidente de son festival, « Besançon n’est pas une belle endormie », ainsi que le prouvera une 71e édition vivifiée par quelques mémorables mises en lumière autour de la résidence, pour deux années, d’Éric Tanguy. « Le ciel n’est pas misogyne » constate également Myriam Grandmottet à la Rodia, sous la ligne de crête de la Citadelle de Vauban, le soir du concert gratuit offert ...
MM

Songline de Marc Mauillon, sur la route

Songline, l’itinéraire monodique de Marc Mauillon trace sa route et pose son havresac au pied des Vosges. Au terme d’une semaine sous le charme du jeune baryton français invité par Musique et Mémoire pour quatre soirées, le public très averti du Festival fait le plus chaleureux des accueils à ce solo inédit créé en 2014, en Bretagne, au Petit Festival. Même si tout, dans le programme général de l’impressionnante vingt-cinquième édition du ...
the seasons Haydn beaune 15 juillet 2018 110

Les Saisons de Haydn en technicolor par Paul McCreesh à Beaune

Avec cette toute nouvelle version en anglais, Paul McCreesh adoube de la plus spectaculaire façon le troisième et dernier oratorio de Joseph Haydn en égal de La Création. Une immense soirée. Les Saisons ont longtemps vécu dans l’ombre projetée par La Création. Probablement à cause de l’ambition cosmique d’un Monde qui se crée dans celle-ci préférée à la célébration panthéiste d’un Monde déjà créé par le biais de vignettes hugoliennes de ...
JND_3886

Le Festival de Musique Baroque du Jura : de découvertes en découvertes

Le Festival de Musique Baroque du Jura continue son évolution : un nouveau nom, un nouveau logo mais aussi, et surtout, une programmation originale autour de trois week-ends à thèmes à la découverte de lieux typiques du massif jurassien et un rayonnement qui s’étend, maintenant, jusqu’à la Suisse voisine. Le troisième week-end emmène le Festival vers de nouveaux lieux. D’abord vers Arbois et son église Saint-Just. En 2009, Marco Mencoboni et ...
El Prometeo à Dijon, résurrection, création et révélation

El Prometeo à Dijon, résurrection, création et révélation

350 ans après sa création à Vienne, El Prometeo d’Antonio Draghi ressuscite à Dijon grâce à un Leonardo García Alarcón chef mais aussi compositeur inspiré.  On avait découvert le chef argentin en archéologue de chefs-d’œuvre (Il Diluvio universale et Nabucco, de Michelangelo Falvetti). On le découvre ici en compositeur. La musique perdue du troisième acte de l’opéra de Draghi est entièrement de sa main. Une musique de la plus belle inspiration, plus d’un ...
salines_savall

Haendel ciselé par le Concert des Nations à la Saline Royale

Depuis 2016, Jordi Savall ponctue de concerts sa résidence en Bourgogne-Franche-Comté. Celui-ci est consacré à deux œuvres parmi les plus populaires de Haendel. Que de souvenirs d’enfance mélomane attachés à ces œuvres fondatrices de tout parcours avec la musique classique ! Quelle émotion de réentendre ces tubes à l’intérêt inépuisable sous la gestique si inventive de Jordi Savall et dans ce lieu symbolique de la Saline Royale d’Arc-et-Senans ! Bien avant que Jean ...
Pygmalion-1

Pygmalion à Dijon : fermez les yeux et ouvrez les oreilles

Pour les spectateurs qui assisteront à cette production dijonnaise de Pygmalion de Rameau associé à L’amour et psyché de Mondonville prévue prochainement à Lille, Luxembourg et Caen, un seul conseil : fermez les yeux et ouvrez bien les oreilles. C’est un véritable tollé qui est réservé à cette nouvelle production en fin de représentation, excepté pour la distribution vocale et la cheffe. Confuse, brouillonne, la mise en scène de Robyn Orlin se ...
Sililiza 1(c)y.petit (29)

Sililiza, des enfants dispenseurs d’humanité à Vesoul

Sililiza (sous-titré Écoute !) du new yorkais Jim Papoulis fait une belle ouverture au Mois Voix d'enfants / Espace scénique de Vesoul, manifestation avec voix d’enfants et non pour enfants, qui est une sorte de  "printemps de l'humanité lyrique". Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Le New Yorkais Jim Papoulis, co-fondateur de la Foundation for Small Voices et la française Charlotte Nessi qui, depuis 2009, à la tête du Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul, ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
SB6

Sombre et prenant Simon Boccanegra à Dijon

Opéra sombre pour Temps sombres ? Une modernisation bienvenue, une scénographie intelligente : la vision de Philipp Himmelmann plonge le spectateur au plus près du drame étouffant de Verdi. « Toute joie sur la terre est un charme mensonger. Le cœur humain est source de larmes infinies. » Ainsi se clôt Simon Boccanegra. Le Maître tenait à son vingt-troisième opéra (à bien des égards sa Clémence de Titus), qu’il remania en 1881, vingt-quatre ans après ...
T1

La force de la frêle Traviata de Judith Chemla

Nous avions tant envie, après le succès de sa création aux Bouffes du Nord à l’automne 2016, de vibrer à ce spectacle en tournée à Besançon. Le bilan s’avère pourtant mitigé. Et pas pour les raisons que l’on pourrait imaginer. Judith Chemla est de ces actrices (Delphine Seyrig, Edith Scob, Jeanne Balibar) à qui nous avons décerné très tôt tous les César. Dès les rôles les plus brefs, parler d’apparition plutôt ...
Rinaldo à Besançon, l’enchanteresse Croisade de la Co[opéra]tive

Rinaldo à Besançon, l’enchanteresse Croisade de la Co[opéra]tive

Bonne pioche pour la Co[opéra]tive : le style de Claire Dancoisne fait des merveilles dans l’opéra baroque. Avec la grâce d’une poignée d’excellents chanteurs, dont une fracassante révélation, et un orchestre sorti de sa réserve, la réussite est au rendez-vous. Assister à la première mise en scène d’opéra d’un metteur en scène de théâtre est toujours un moment captivant. C’est cette invite au glissement des genres que Loïc Boissier, directeur de ...
Adelaide-Serriere-photo-Yves-Rousseau

Adélaïde Ferrière danse avec son marimba à Dijon

Le marimba n'est pourtant pas un instrument à percussion méconnu, mais Adélaïde Ferrière nous révèle un répertoire écrit spécifiquement pour lui. La jeunesse de l'interprète, la vivacité avec laquelle elle évolue autour de son instrument, sa grâce même, en font aussi un spectacle pour les yeux. C'est un retour au pays pour la percussionniste, accompagnée ce soir par l'Orchestre Dijon Bourgogne.  Deux pièces pour orchestre encadrent les deux œuvres pour marimba. ...
01.SWING Museum©Eric Lamoureux

SWING Museum rêvé à Dijon par Héla Fattoumi et Éric Lamoureux

On arrive dans la salle Jean Arp du Musée : personne... sauf le gardien du musée. Il s'ennuie, ce gardien, baille, s'étire et évidemment s'endort. Que fait-on lorsque l'on dort ? On rêve et il y a bien des chances que l'on rêve des statues de Jean Arp, celles qui ressemblent à des Barbapapa sans bras mais avec des drôles de silhouettes molles. Elles ont l'air statiques mais en fait ...
maxence rey 1©Margo Meyer

À Dijon, Maxence Rey se dévoile au Musée des Beaux-Arts

Dans la galerie de Bellegarde, sous la voûte en berceau en bois, quelle est cette femme hiératique vêtue de noir, assise sur un cube blanc ? Elle semble statufiée, cette femme aux cheveux à la garçonne, avec son étrange chapeau noir. Elle semble incongrue au milieu de ces tableaux de la Renaissance et de l'époque baroque. Pourtant, elle est figée comme ces figures conventionnelles qui sont en représentation sur les ...
LES CHEMINANTS_juin2017

À Dijon, un spectacle réconfortant de Brigitte Asselineau

"Les cheminants", groupe formé de danseurs amateurs de l'Yonne et de la Côte d'Or, venus de milieux sociologiques différents, présentent leur création sur un thème humaniste : comment marcher ensemble, avec nos semblables, lors de notre marche sur terre ? Comment participer à cette avancée "chorale", intégré à ce groupe, tout en conservant son individualité ? Brigitte Asselineau, danseuse fidèle à ses chorégraphes de prédilection comme Daniel Dobbels ou Odile Duboc, ...
07.06.2017. Radialsystem V. BerlinProben zu dem Stück "Creation" von Sasha Waltz und Guests im Radialstem V in Berlin.

Kreatur de Sasha Waltz : création française à Dijon

Dans sa dernière création, Kreatur, la chorégraphe Sasha Waltz s’interroge sur le parcours de vie d'une créature. De son apparition dans le monde du vivant à l'acte sexuel qui signe en fait sa mort et en passant par sa vie sociale, la vie d'un être est-elle "fantastique" comme le clament fugitivement les danseurs, ou bien n’est-elle qu’une "vallée de larmes" ? La bande-son, qui constitue la colonne vertébrale du ballet, ...
Ballet royal_2

Ballet royal de la nuit, or et magie à Dijon

Après les débuts de cette super production à Caen où l’ensemble Correspondances est en résidence, et quelques jours après les représentations à l’Opéra Royal de Versailles, c’est sur la vague du succès que Francesca Lattuada et Sébastien Daucé font une dernière escale à Dijon pour présenter leur Ballet Royal de la Nuit. Plus de 360 ans après les sept représentations qui en ont fait une œuvre des plus marquantes du règne ...
mechat-morphose_3

Le chat botté se méchatmorphose à l’Opéra de Dijon

C'est une soirée dans un tempo Allegro molto que propose l'Opéra de Dijon à son jeune public avec cette nouvelle production de l'ensemble Amarillis, Méchamorphoses, menée par la flûtiste et hautboïste du Concert spirituel, des Talens Lyriques et du Concert d'Astrée, Héloïse Gaillard. « Il était une fois un chat globe-trotter qui parcourait le monde à trottinette. Chat philosophe, il aimait à se mêler aux hommes auxquels il empruntait parfois l’apparence. Ainsi, il pouvait ...
Ben Glassberg (c) Petit_1 (2) ter

Le Festival de Besançon a 70 ans

Le deuxième plus ancien festival français (1948, un an après Aix) fait preuve d’une belle vitalité en agrémentant ses fondamentaux (la musique symphonique, symbolisée par la haute tension de son Concours international de jeunes chefs d’Orchestre) d’une quantité de manifestations populaires qui lui permettent de s’affranchir de tout élitisme. Coup de projecteur sur sept instants choisis. Solidement campé sur le trésor de sa mémoire – le rédacteur de ces lignes en ...
Le banquet Céleste Vézelay 2017-2 - copie

Rencontres musicales de Vézelay sous le signe de la recréation

La 18e édition des Rencontres musicales de Vézelay s’est tenue du 24 au 27 août sur la colline éternelle, où s’opérait l’archimie de transformation, comme le disait Lavoisier (que cite Nicolas Bucher, directeur de la Cité de la Voix) : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Vêpres à la Vierge de Monteverdi citées par Hersant, Stabat Mater de Pergolèse recréé par Bach, œuvres de divers compositeurs ...
DG

La séduction du Don Giovanni de l’Ensemble Justiniana

Pari réussi pour le dixième opéra-promenade de l'Ensemble Justiniana. Charlotte Nessi, plus légère que jamais, transporte avec l'itinérance d'un Don Giovanni revu et corrigé à tous niveaux. Il y a belle lurette que, de ce qui pourrait n'être que contrainte (plein air avec déambulation entre chien et loup), Charlotte Nessi a fait un atout. Depuis 1996, Quichotte, Carmen, Barbe-Bleue, Hansel et Gretel, Cendrillon et d'autres se sont ainsi « promenés », par tous ...
EnsembleChromosphereWEB

Festival Le vent sur l’arbre, au cœur de la Bourgogne

Emmené par son directeur Christian Rivet depuis 2010, le festival Le vent sur l'arbre essaime dans les hauts-lieux de la Bourgogne six jours durant. Itinérante, la première journée affiche trois concerts, de la Maison du Beuvray à Millet, avec une escale au Musée archéologique de Bibracte et une conférence sur « les transcriptions », sujet thématique de cette 15ᵉ édition. À la Maison du Beuvray, l'Ensemble Chromosphère, fondé en 2016 mais déjà très ...