Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart : La Betulia liberata K. 118, Exsultate, jubilate, K. 165, Requiem K. 626, production Bel Air avec la participation de France 2. Stéphanie d’Oustrac, mezzo-soprano ; Yann Beuron, ténor ; François Lis, basse ; Diana Higbee, soprano. Chœur de l’Orchestre de Paris (Chefs de chœur : Geoffroy Jourdain et Didier Bouture) ; Ensemble Orchestral Prométhée. Direction : Pierre-Michel Durand. Producteur délégué : François Duplat. Réalisation : Ariane Adriani. Mezzo, du 20 décembre 2007 au 3 janvier 2008. 1ere diffusion : 20 décembre à 20h45. Enregistré le 29 septembre 2006 dans la cathédrale de Chartres. Rediffusions : 21 décembre à 13h45, 23 décembre à 12h03 et 16h55, 3 janvier à 10h.

 

Mezzo

Dans la cathédrale de Chartres, où Henri IV fut couronné roi de France, le Chœur de l’, accompagné par l’Ensemble Prométhée, fête le 250ème anniversaire de la naissance de Mozart, dans une distribution qui réunit quatre des meilleurs chanteurs mozartiens actuels : la mezzo-soprano Stephanie D’Oustrac, le ténor , la basse et la soprano qui interprète la Betulia liberata et l’Exsultate, jubilate, suivis par le célèbre Requiem de Mozart. Aujourd’hui parmi les œuvres les plus joués du compositeur de Salzbourg, le Requiem a été depuis toujours entouré par le mystère de la commande attribué finalement au comte Franz Walsegg-Stuppach, un aristocrate désirant rendre hommage à sa jeune épouse décédée.

Contrairement à la légende, Mozart ne fut pas si obsédé que l’on croit par l’idée de la mort ainsi le Dies Irae résonne plus proche des sortilèges de la Reine de la nuit de la Flute enchantée que du jour de colère de Dieu.

Laissé inachevé par Mozart, le Requiem fut complété par son élève Franz Xaver Sussmayr, qui avait reçu les dernières indications du maître.

La beauté vocale, exaltée par le Chœur de L’ qui fête ses 30 ans d’activité, exprime dans sa coloration les sentiments de sérénité et consolation, alors que l’Ensemble Orchestral Prométhée, dessine les lignes orchestrales graves et tendres à la fois, détendues et sereines, héroïques et dramatiques qui rejoignent leur sommet dans le Dies Irae. L’élévation spirituelle dont l’œuvre est chargée résonne telle une consolation face à la mort. A la soprano solo d’évoquer la louange de Dieu, au ténor et à la basse soliste, la voix de l’au-delà qui se confronte à celle terrestre.

(Visited 133 times, 1 visits today)

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart : La Betulia liberata K. 118, Exsultate, jubilate, K. 165, Requiem K. 626, production Bel Air avec la participation de France 2. Stéphanie d’Oustrac, mezzo-soprano ; Yann Beuron, ténor ; François Lis, basse ; Diana Higbee, soprano. Chœur de l’Orchestre de Paris (Chefs de chœur : Geoffroy Jourdain et Didier Bouture) ; Ensemble Orchestral Prométhée. Direction : Pierre-Michel Durand. Producteur délégué : François Duplat. Réalisation : Ariane Adriani. Mezzo, du 20 décembre 2007 au 3 janvier 2008. 1ere diffusion : 20 décembre à 20h45. Enregistré le 29 septembre 2006 dans la cathédrale de Chartres. Rediffusions : 21 décembre à 13h45, 23 décembre à 12h03 et 16h55, 3 janvier à 10h.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.