À emporter, CD, Musique d'ensemble

Les Folies Françoises rencontre Bach

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pou violon et clavier BWV 1014, 1015 & 1016 ; Sonates pour violon et basse continue BWV 1021 & 1023. Patrick Cohën-Akenine, violon ; Béatrice Martin, clavecin ; François Poly, violoncelle. Les Folies Françoises. 1 CD Fontmorigny label 0703. Code barre : 3 770000 420036. Enregistrement à l’abbaye de Fontmorigny en mai 2007. Notice bilingue : français, anglais ; Durée : 62’54’’

 

Il existe plus d’une vingtaine d’enregistrements de ces sonates de Bach qui nous sont proposées ici par , de Glenn Gould en passant par Christophe Rousset, dont beaucoup sont considérés comme des références, tels ceux de Céline Frisch et de Pablo Valetti ou de Trevor Pinnock et de Rachel Podger, au risque d’ailleurs de déclencher des débats passionnels.

fait partie de ces violonistes actuels dont l’âme est si profondément baroque qu’elle ne peut que se reconnaître dans celle d’un Bach, dont on sait qu’il aurait par filiation abordé la musique par le violon et que selon son fils cadet, Carl Philipp Emanuel : «il jouait du violon avec pureté et précision». nous offre donc ici, d’entendre dans le corpus extrêmement important des sonates pour violon et basse continue, deux de celles qui peuvent avec certitude être attribuées à Jean-Sébastien Bach, les sonates BWV 1021 & 1023, pour «leur plastique baroque et l’énergie vitale» qui en émanent

Les trois sonates pour clavecin et violon solo elles, permettent à des interprètes inspirés de faire dialoguer les instruments, associant des couleurs, des affects où la séduction et la mélancolie du violon le disputent à la luminosité solaire et à une force quasi tellurique du clavecin ou son contraire. On pourra toutefois regretter des accès de sagesse ou de timidité de la part de dans certains passages, alors que la virtuosité de Patrick Cohën-Akenine, son sens de l’articulation et du phrasé donnent un véritable brillant, une réelle vitalité à ces sonates.

Il est évident que face à des œuvres aussi enregistrées, et à des musiciens dont la maîtrise musicale ne fait aucun doute, le choix d’une version enregistrée plutôt qu’une autre comme version de référence est bien souvent, affaire de «coup de cœur» ou de «goût».

Ce projet mené en collaboration avec le festival de l’abbaye de Fontmorigny nous permet également de percevoir l’acoustique superbe de ce lieu enchanteur, assez retiré du monde pour offrir un dernier instrument à la basse continue, le silence.

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pou violon et clavier BWV 1014, 1015 & 1016 ; Sonates pour violon et basse continue BWV 1021 & 1023. Patrick Cohën-Akenine, violon ; Béatrice Martin, clavecin ; François Poly, violoncelle. Les Folies Françoises. 1 CD Fontmorigny label 0703. Code barre : 3 770000 420036. Enregistrement à l’abbaye de Fontmorigny en mai 2007. Notice bilingue : français, anglais ; Durée : 62’54’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.