Danse , La Scène, Spectacles Danse

Zeitung de Anne Teresa De Keersmaeker : de la difficulté de se renouveler

Plus de détails

Bruxelles. Kaaitheater. 15-III-08. Anne Teresa De Keersmaeker : Zeitung. Concept : Anne Teresa De Keersmaeker et Alain Franco. Chorégraphie : Anne Teresa De Keersmaeker. Musique : Bach, Webern, Schönberg. Piano : Alain Franco. Dansé et créé avec Botjan Antoncic, Tale Dolven, Fumiyo Ikeda, Cynthia Lœmij, Mark Lorimer, Moya Michael, Elizaveta Penkova, Igor Shyshko, Sandy Williams. Vocabulaire de danse en collaboration avec David Hernandez. Décors et lumières : Jan Jois Lamers. Costumes : Anne-Catherine Kunz. Son : Alexandre Fostier.

Après Paris, Bruxelles accueille la nouvelle production d’, l’enfant prodige de la scène bruxelloise dans le cadre de la saison de danse du théâtre royal de La Monnaie. En dépit d’une réduction quantitative de sa résidence sur la scène fédérale belge, ATDK possède encore un large soutien d’un public de fidèles qui accourut en masse pour voir ce nouvel opus qui était précédé d’un accueil critique des plus favorables.

Las, en dépit de quelques beautés, essentiellement à travers les lumières hyper travaillées de Jan Jois Lamers, ce spectacle trop long, plonge le spectateur dans une certaine léthargie. Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer cet échec. De Keersmaeker semble adorer la musique de Bach, Webern et Schœnberg, mais son imagination visiblement infinie semble gratuite. L’absence totale de cohésion et de lignes directrices dans ce Zeitung, n’est pas pour rien à la perte de repères temporels qui laisse l’esprit passablement mal à l’aise. De plus, le langage d’ATDK n’a pas particulièrement évolué. Malgré, quelques beaux passages dansés au sol, on s’amuse à repérer les multiples auto-citations de la chorégraphe : Rain, Love Supreme, Once, … Au rang des satisfactions, il faut ranger l’incroyable prestation du pianiste qui nous gratifie de beaux moments dans Bach et la réussite de certaines scènes solos.

En conclusion, ce spectacle très intellectuel, exigeant pour les sens (2h de Bach, Webern, Schœnberg comme support à la danse, c’est beaucoup) ne ravit que les inconditionnels de l’artiste. Amputé de près d’un gros tiers et retravaillé en profondeur ce spectacle pourrait tout de même nous toucher.

Crédits photographiques : © Herman Sorgeloos

Plus de détails

Bruxelles. Kaaitheater. 15-III-08. Anne Teresa De Keersmaeker : Zeitung. Concept : Anne Teresa De Keersmaeker et Alain Franco. Chorégraphie : Anne Teresa De Keersmaeker. Musique : Bach, Webern, Schönberg. Piano : Alain Franco. Dansé et créé avec Botjan Antoncic, Tale Dolven, Fumiyo Ikeda, Cynthia Lœmij, Mark Lorimer, Moya Michael, Elizaveta Penkova, Igor Shyshko, Sandy Williams. Vocabulaire de danse en collaboration avec David Hernandez. Décors et lumières : Jan Jois Lamers. Costumes : Anne-Catherine Kunz. Son : Alexandre Fostier.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.