Carmen-banniere-728x90

Le piano pour moi : non merci !

À emporter, CD et livres Jeunesse, ResBambini

Le Piano pour moi, œuvres de Domenico Scarlatti (1685 – 1757), Jean-Sébastien Bach (1685 – 1750), Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791), Muzio Clementi (1752 – 1832), Ludwig Van Beethoven (1770 – 1827), Robert Schumann (1810 – 1856), Frédéric Chopin (1810 – 1849), Claude Debussy (1862 – 1918), Florent Schmitt (1870 – 1958), Serge Prokofiev (1891 – 1953), Belà Bartók (1881 – 1945) et Francis Poulenc (1899 – 1963) interprétées par Roland Meillier, piano. 1 CD Arion ARN64780, code barre : 3325480647802. Enregistré en 1977. Durée : 44’30’’.

 

Arion

Les apprentis pianistes n’ont pas toujours à leur disposition un modèle sonore des œuvres qu’ils travaillent. Soit parce que leurs parents ne sont pas musiciens eux-mêmes et ne les jouent pas, soit plus simplement parce qu’ils ne possèdent pas chez eux un enregistrement de ces musiques. De plus, la tâche peut rapidement se compliquer car les œuvres jouées appartiennent souvent au début à un répertoire pianistique « pédagogique » qui reste assez peu enregistré.

C’était donc à priori une bonne idée pour le label Arion – bien connu des parents et grands-parents – de nous proposer un album regroupant un certain nombre de ces courtes pièces plus ou moins spécialement destinées aux jeunes pianistes. On y trouve là rassemblé tout le gratin musical ayant écrit pour le piano mais le choix des œuvres ne brille pas par son originalité et semble assez cohérent : rien de vraiment folichon à jouer.

Le CD mis dans le lecteur, l’écoute commence et nous sommes d’emblée saisis par la prise de son qui est sourde, lointaine et sans relief : on dirait une prise de son préhistorique (par rapport à l’histoire du disque compact). Un rapide coup d’œil sur ce qui tient lieu de notice nous conforte dans notre opinion : il s’agit de la réédition d’un album sorti précédemment en 1977 ! Tout s’explique.

Quant à l’interprétation de Roland Meillier, elle est raide comme la justice – bon d’accord, il joue les notes et alors ? – et l’on s’ennuie ferme à l’écoute de ces pièces toujours pas très accrocheuses. Il faudrait donc cesser de prendre les enfants et leurs parents pour des idiots en ressortant de vieilles gravures qui ne présentent finalement que peu d’intérêt. Les enfants, même très jeunes, sont capables de juger de l’intérêt d’une œuvre et de son interprétation : ça plaît ou ça ne plaît pas et cela ne souffre d’aucune discussion. De plus, les jeunes de maintenant sont nés avec le MP3 et sont donc très sensibles à une certaine qualité de restitution sonore : sauf exception, ils s’arrêteront d’abord à cet aspect d’un enregistrement.

Pour conclure : morceaux trop peu « catchy », interprétation plan-plan et rendu sonore vieillot. On doit pouvoir faire beaucoup mieux.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.