Plus de détails

Clara Schumann (1819-1896) : Romance sans opus ; Trois romances op. 11  ; Romances ; Variations op. 20. Robert Schumann (1810-1856) : Grande Sonate op. 11. Pierre-Alain Volondat, piano 1 CD Saphir LVC 1085, Saphir Production. Code barre : 3 760028 690856. Enregistré du 13 au 15 décembre 2007 à l’église évangélique de Saint-Marcel sur piano Steinway D – No 499495. Notice bilingue : français, anglais. Durée : 77’30’’

 

Quelle bonne idée de réunir sur le même disque des œuvres des époux Schumann ! D’autant que est bien remise à l’honneur dans la discographie actuelle. On se souvient de ses romances enregistrées par Marie-Josèphe Jude ou l’intégrale de Suzanne Grützmann. Car on le sait aujourd’hui, outre le fait d’être une pianiste virtuose d’exception qui soulevait l’enthousiasme des foules, Clara était également compositrice. Influencée et influençant son mari.

Le choix des œuvres présentées ici n’est pas anodin. En effet, tient à souligner les liens qui unissent les époux. Ainsi les Variations op. 20 (1853) de Clara sont-elles dédiées à son mari, auteur du thème principal tandis que Robert lui avait déjà dédié sa Grande Sonate op. 11 de 1835 dans laquelle l’image de l’aimée ne cesse d’hanter chaque page. D’ailleurs, Clara n’est-elle pas représentée en ange sur le frontispice de l’édition originale ?

Les liens entre les époux se retrouvent également dans la musique même, puisque comme nous l’avons déjà dit, le thème des Variations op. 20 de Clara est de Robert. De plus, le matériau musical utilisé dans les œuvres présentées ici appartiennent indubitablement à la même esthétique, à la musique romantique : les mélodies accompagnées de Clara, raffinées et subtiles qui passent d’une main à l’autre, sous les doigts enchanteurs du pianiste trouvent leur écho dans l’écriture plus dense mais pas moins inspirée de Robert, si bien mise en valeur ici. Les traits romantiques caractéristiques du compositeur, comme les recherches rythmiques, les dialogues alternés aux deux mains, l’utilisation orchestrale du piano… sont très bien soulignées dans cette interprétation inspirée et précise. Du beau piano, vraiment. A tous points de vue !

(Visited 329 times, 1 visits today)

Plus de détails

Clara Schumann (1819-1896) : Romance sans opus ; Trois romances op. 11  ; Romances ; Variations op. 20. Robert Schumann (1810-1856) : Grande Sonate op. 11. Pierre-Alain Volondat, piano 1 CD Saphir LVC 1085, Saphir Production. Code barre : 3 760028 690856. Enregistré du 13 au 15 décembre 2007 à l’église évangélique de Saint-Marcel sur piano Steinway D – No 499495. Notice bilingue : français, anglais. Durée : 77’30’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.