À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Tristan avec Waltraud Meier et Siegfried Jerusalem, production légendaire

Plus de détails

Richard Wagner (1813-1883) : Tristan und Isolde. Mise en scène : Heiner Müller ; décors : Erich Wonder ; costumes : Yohji Yamamoto. Avec : Siegfried Jerusalem, Tristan ; Waltraud Meier, Isolde ; Uta Priew, Brangäne ; Falk Struckmann, Kurwenal ; Matthias Hölle, King Marke ; Poul Elming, Melot. Choeur du Festival de Bayreuth (chef de choeur : Norbert Balatsch) ; Orchestre du Festival de Bayreuth, direction : Daniel Baremboim. Réalisation télévisée : Horant H.Hohlfeld. 3 DVD DGG. Référence et code barre : 00440 073 4439. Filmé au Festspielhaus de Bayreuth en juillet 1995. Sous-titrage en anglais, allemand, espagnol et chinois. NSTC 16:9. PCM stéréo. Toutes zones. 235’.

 

Les Clefs ResMusica

En matière de l’opéra, certaines productions ont acquis une aura mystique et mythique extraordinaire, c’est le cas de ce présent spectacle filmé en 1995 à Bayreuth et édité, pour la première fois, en DVD. En 1993, pour succéder à la production de Jean-Pierre Ponnelle, le vénérable fit appel au dramaturge est-allemand . Aidé du décorateur Erich Wonder et du costumier Yohji Yamamoto, l’homme de théâtre va livrer l’un des spectacles wagnériens les plus aboutis de l’histoire du festival et de l’opéra.

Imposant un climat sombre dans un décor limité à un vaste cube, la dramaturgie synthétise les décors et accessoires au maximum. L’acte I abandonne tout navire pour proposer un plan carré creusé dans la scène, prison effective d’Isolde ;l’acte II jonche la scène d’un labyrinthe fait d’une armée de bustes d’armures, symboles de l’impossibilité de transgresser l’ordre social tandis que le dernier acte se déroule au milieu de gravats dans une ambiance post-atomique. Les lumières, somptueuses, proposent une abstraction stylisée avec de larges aplats colorés inspirés des toiles de Rothko. Cet esthétisme japonisant baigne l’œuvre d’une luminosité et d’un impact saisissant. L’acte III, avec en particulier, la mort d’Isolde est d’une férocité dramatique unique.

En 1995, Bayreuth accueillait encore le top du top en terme de chanteurs et de chefs wagnériens ! Dans la fosse invisible, trouve la clé du mystère et impose une tension et une urgence de tous les instants. Cette direction physique et ultra-romantique frise parfois les excès, mais l’oreille est emportée par cette coulée de musique. Débutants dans leurs rôles, et sont grandioses. Les compagnons des deux amants sont au même niveau avec un (Kurwenal) que l’on n’entendra plus jamais aussi convaincant.

Pour faire simple, ce DVD offre une production légendaire et une expérience visuelle et auditive unique.

Plus de détails

Richard Wagner (1813-1883) : Tristan und Isolde. Mise en scène : Heiner Müller ; décors : Erich Wonder ; costumes : Yohji Yamamoto. Avec : Siegfried Jerusalem, Tristan ; Waltraud Meier, Isolde ; Uta Priew, Brangäne ; Falk Struckmann, Kurwenal ; Matthias Hölle, King Marke ; Poul Elming, Melot. Choeur du Festival de Bayreuth (chef de choeur : Norbert Balatsch) ; Orchestre du Festival de Bayreuth, direction : Daniel Baremboim. Réalisation télévisée : Horant H.Hohlfeld. 3 DVD DGG. Référence et code barre : 00440 073 4439. Filmé au Festspielhaus de Bayreuth en juillet 1995. Sous-titrage en anglais, allemand, espagnol et chinois. NSTC 16:9. PCM stéréo. Toutes zones. 235’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.