Mot-clef : Falk Struckmann

Un Château de Barbe-Bleue hors des sentiers battus à Stuttgart

Un Château de Barbe-Bleue hors des sentiers battus à Stuttgart

Le plasticien Hans Op de Beeck fait sortir l'opéra de Stuttgart de son temple, sans réinventer le genre. Revivifier l’opéra par l’art contemporain ? L’idée n’est pas neuve, et on pourra citer sans remonter trop loin La Flûte enchantée confiée par Gérard Mortier à Jaume Plensa, les collaborations de Pierre Audi avec Anish Kapoor ou Jonathan Meese (à Salzbourg) ou un Saint François d’Assise confié à Munich à Hermann Nitsch – ...
Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Que la Philharmonie de Paris consacre un week-end à Pascal Dusapin est mieux qu'un devoir, un acte salutaire, car elle montre qu'il est possible de sortir des schémas de prêt-à-composer et d'être reconnu et apprécié pour cela, non seulement à l'étranger, mais même en France. La dimension affective assumée par Dusapin et incarnée dans une architecture brillamment pensée n'est pas la moindre force de sa musique. De l'intimisme onirique et pour tout dire assez ...
Fidelio-3244-original

Fidelio des mauvais jours à Hambourg

Mise en scène, orchestre et chanteurs sont à égalité dans une soirée interminable. Découvrir une nouvelle production quelques jours après la première a ses bons côtés : tout le snobisme ambiant est retombé, la salle est souvent moins bondée, et les artistes eux-mêmes ne sont plus soumis à la même pression. Mais il y a aussi un mauvais côté : beaucoup de critiques sont déjà parues ; et quand elles sont ...
81ikzWq2RXL._SL1500_

Le fabuleux Otello de Johan Botha enfin sur DVD

C’est bien la troisième fois que cet Otello, production signée Elijah Moshinsky présentée d’abord à Londres, puis, dès 1994, au Metropolitan Opera de New York, reçoit les honneurs d’une publication en DVD. Décors réalistes, superbes costumes d’époque ainsi qu’une direction d’acteur aussi sobre qu’efficace, c’est la mise en scène idéale pour tous ceux qui en ont assez des productions dites conceptuelles, visuellement, trop souvent, sans charme. Conçue autour de l’Otello légendaire ...
Fidelio, Abbado, Kaufmann, Stemme…

Fidelio à Lucerne : Abbado, Kaufmann, Stemme…

C’est Eros (le dieu de l’Amour), considéré dans la théologie orphique comme étant à l’origine de la création, qui fait l’entête de l’édition 2010 du Festival de Lucerne. Et c’est avec le Fidelio de Beethoven, triomphe de l’amour conjugal face aux instances de la cruauté et de l’injustice que Claudio Abaddo et les forces vives du Festival ouvraient cette manifestation accueillant, du 12 Août au 18 Septembre, phalanges, solistes et ...
Le grand frisson joue les arlésiens

Le grand frisson joue les arlésiens à Orange

Tosca On aurait tant voulu le ressentir ce «grand frisson» propre aux soirées électrisantes! Car, objectivement, cette Tosca avait tout pour nous combler : des interprètes charismatiques, un jeune chef prometteur et le magique ciel provençal, inondé d’étoiles. Le résultat, s’il n’a rien de déshonorant, est pourtant plus que mitigé. Nadine Duffaut n’est pas en cause, loin de là. On sait la gageure de mettre en scène au théâtre antique, et quelque soit le ...
En fermant les yeux II

Tétralogie à Paris II : en fermant les yeux

Die Walküre Décidément les productions de l’Opéra de Paris nous invitent à fermer les yeux : partie musicale exceptionnelle, mais réalisation scénique indigente. Avec Rheingold, Günter Krämer signait une mise en scène peu inventive, qui empruntait beaucoup d’idées aux autres, le tout mené avec intelligence. L’action presque cinématographique du prologue lui convenait mieux que le plus conventionnel découpage en trois actes de cette Walkyrie. Encore un peu de Regietheater avec les compagnons de ...
Art total, nous voilà !

L’Or du Rhin à Paris : Art total, nous voilà !

Première attendue que celle de L’Or du Rhin, prologue à une Tétralogie qui se terminera en juin 2011. Depuis 1957 la «Grande Boutique» n’avait osé programmer L’Anneau du Nibelung dans son intégralité – et encore, seuls les deux premiers volets furent donnés à ce moment. En toute logique, l’ancien assistant de Patrice Chéreau à Bayreuth sur le même cycle et aujourd’hui directeur de la maison s’est empressé de produire un ...
Villazón en grande forme

Villazón en grande forme pour Roméo et Juliette

La rumeur le disait en mauvaise forme vocale : ses Don Carlo de Londres en juin dernier l’avaient mis en difficulté, et le concert parisien face à Florez avait également souligné certains problèmes avec sa voix. Dans ce DVD capté à Salzbourg quelques semaines plus tard, Rolando Villazón affiche une forme éblouissante, et rend pleinement justice à la musique de Gounod et à cette partition qui fait appel à un subtil ...
Du haut de ces pyramides…

Tristan avec Waltraud Meier et Siegfried Jerusalem, production légendaire

En matière de l’opéra, certaines productions ont acquis une aura mystique et mythique extraordinaire, c’est le cas de ce présent spectacle filmé en 1995 à Bayreuth et édité, pour la première fois, en DVD. En 1993, pour succéder à la production de Jean-Pierre Ponnelle, le vénérable Wolfgang Wagner fit appel au dramaturge est-allemand Heiner Müller. Aidé du décorateur Erich Wonder et du costumier Yohji Yamamoto, l’homme de théâtre va livrer ...
Un Lohengrin de rêve

Un Lohengrin de rêve avec une Petra Lang d’anthologie

Il est désormais sûr. L’événement lyrique de la saison 2007/2008 à Cologne n’a pas eu lieu à l’Opéra, mais à la Philharmonie. En programment deux représentations en concert de Lohengrin avec une distribution de rêve, l’orchestre symphonique de la radio de Cologne a rassemblé les wagnériens de près et de loin. Et ils n’ont pas été déçus. Premier atout de cette soirée grandiose : Semyon Bychkov, directeur musical de l’orchestre. Dès les ...
Wagner, le cauchemar de la cave au grenier

Wagner, le cauchemar de la cave au grenier

L'Or du Rhin Seconde ville d’Allemagne par sa population, Hambourg est un foyer musical majeur. Outre son opéra et sa salle de concert (la Laeiszhalle), l’intérêt de la ville pour la culture se manifeste à travers le grandiose projet de la philharmonie de l’Elbe en cours de construction sur des plans des architectes suisses Herzog et De Meuron. Cette salle sera le signal d’entrée du nouveau quartier de Hafencity qui vise ...
Quand la colline de Bayreuth vient à Luxembourg …

Quand la colline de Bayreuth vient à Luxembourg …

Luxembourg Festival 2007 Pour une fois, l’actualité musicale n’aura pas donné raison à la célèbre citation de Mahomet, « puisque la montagne ne vient pas à nous, allons à la montagne ». C’est un peu en effet comme si la colline de Bayreuth elle-même s’était déplacée vers la Philharmonie de Luxembourg à l’occasion de cet exceptionnel et unique concert donné en guise de clôture du Luxembourg Festival 2007… Sous la baguette véritablement ...
Une résidence de très haute Nott, acte II

Une résidence de très haute Nott, acte II

Festival de Lucerne 2007 Dernier jour de résidence et nouveau marathon de l’Orchestre de Bamberg dans des monuments du répertoire. Donné en fin de matinée dans une salle toujours archi-comble, le premier programme de la journée rendait hommage à l’œuvre de Ligeti dont certaines partitions sont programmées dans le cadre du Festival Estival de Lucerne 2007. Jonathan Nott est un grand connaisseur de ces partitions pour les avoir enregistré pour Teldec dans ...
Wagner, de Bayreuth à Barcelone

Wagner par Bertrand de Billy, de Bayreuth à Barcelone

Le label Opus Arte nous offre en DVD séparés et maintenant en coffret (référence OA0962BD), la mouture catalane du Ring mis en scène par Harry Kupfer. Créée au festival de Bayreuth en 1988 sous la baguette de Daniel Baremboim, cette scénographie fut présentée dans une nouvelle version au Staatsoper de Berlin avant d’être importée au Liceu de Barcelone en 2003 et 2004. Tout a été dit sur la mise en scène ...
Parsifal pour le XXIe siècle ?

Parsifal par Domingo et Thielemann : pour le XXIe siècle ?

Les célébrations des soixante-cinq ans du ténor Plácido Domingo nous amènent une nouvelle interprétation de Parsifal. Le célèbre ténor espagnol était déjà l’interprète d’une belle version du rôle sous la baguette de James Levine en 1994 (DGG), et on pouvait dès lors se demander quel était l’intérêt pour le label jaune d’éditer le reflet d’une série de représentations viennoises. Le résultat s’avère plus qu’intéressant et il montre qu’avec un excellent ...
salome_1a-300x4501

Somptueuse prise de rôle de Karita Mattila

« Salomé » de Richard Strauss à l’Opéra-Bastille Pour cette seconde production de Salomé de Richard Strauss à l’Opéra Bastille, après celle d’André Engel en 1994 reprise en 1996, Hugues Gall a fait appel au metteur en scène Lev Dodin, qui avait déjà signé en ce même théâtre en 1999 une Dame de pique de Tchaïkovski décapante et iconoclaste, et, la saison dernière, au Châtelet, un Démon d’Anton Rubinstein terriblement statique ...