Banniere-ClefsResmu-ok

Zorba le Grec, un grand moment

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Toulon. Opéra. 27-XII-2008. Míkis Theodorákis (né en 1925) : Zorba le grec, ballet d’après un roman de Nikos Kazantzakis (1947). Chorégraphie et mise en scène : Barry Collins. Décors et costumes  : Valérie Urbain. Lumières : Patrick Méeüs. Cyril Atanassoff, Zorba. Godefroy Lafargue, John. Virginie Yrle, Marina. Magalie Glaize, Hortense. Laurent Pichon, Yorgos. Maria Soulis, Voix soliste. Ballets de l’Opéra Toulon Provence Méditerranée. Orchestre et chœur de l’Opéra Toulon Provence Méditerranée. Direction musicale, Yannis Pouspourikas

Le public toulonnais se souviendra longtemps de cette soirée. Certains à la sortie cherchaient déjà à se procurer des places pour les autres représentations. Dire que Zorba le Grec fut un triomphe est encore en dessous de la réalité. Acclamations, rappels et un public qui envahit les rues de Toulon au rythme du sirtaki, ne pouvant se retenir de chantonner, comme pour prolonger ce moment de grâce.

Une chorégraphie extraordinaire, des pas maîtrisés et sûrs qui ont tenu en haleine une salle comble et comblée. , grandiose, , gracieuse et sensuelle, magnifique et le ballet de l’Opéra de Toulon au diapason, pour une chorégraphie enthousiasmante, à la fois légère et grave selon les moments, sans jamais perdre l’optimisme de Zorba. Une telle qualité, une telle grâce ont su dépasser et faire oublier une interprétation musicale, moins nette, moins claire et surtout moins gracieuse.

L’orchestre globalement poussif, entraînant dans ce travers les voix, n’hésitait pas à devenir approximatif, à laisser inachevées les fins de phrase. Emballés par le rythme endiablé, trompettes et trombones cuivraient dans presque tous les forte, trahissant un défaut d’équilibrage et une certaine indépendance de l’orchestre perceptible également dans le manque d’ensemble des accélérations. Malgré cela, le Ballet de Toulon s’est révélé d’une grande légèreté, servant les solistes sans jamais dépareiller au milieu d’eux.

Crédit photographique : © Khaldoun Belhatem

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.