Banniere-ClefsResmu-ok

Voyage au pays du lyrique

La Scène, ResBambini, Spectacles Jeune public

Paris. Amphithéâtre de l’Opéra Bastille. 17-I-9. Tom Johnson (né en 1928) : L’opéra de quatre notes sur un livret du compositeur. Mise en scène : Paul-Alexandre Dubois. Scénographie : Didier Boulais. Costumes : Robin Chemin. Lumières : Gérard Vendrely et Jean-Christophe Davergne. Régie générale : Jean-Christophe Davergne. Avec Anne Marchand, la soprano ; Eva Gruber, la contralto ; Christopher Crapez, le ténor ; Paul-Alexandre Dubois, le baryton ; Kamil Tchalaev, la basse ; Denis Challouet, le pianiste.

L’Opéra de quatre notes

Savoureux voyage au pays du chant lyrique destiné aux enfants, L’opéra de quatre notes séduit autant par sa forme que par son contenu.

Comment initier les plus jeunes aux subtilités de l’opéra ? Non pas en leur racontant une histoire, mais en mettant en scène des chanteurs qui expliquent prosaïquement ce qu’ils font. Ainsi, ni vu, ni connu, les petits comprennent ce qu’est un air, un récitatif, un duo ou un quatuor. Le tout est interprété avec beaucoup d’esprit et de malice par une troupe de musiciens délurés.

La contralto joue les divas, la soprano les transformistes, tandis que le ténor rouspète de n’avoir que si peu d’airs et le baryton fait valoir ses mollets ! Chacun fait part de ses états d’âme en introduisant l’air du voisin, mine de rien. La basse n’apparaîtra que brièvement au milieu du spectacle pour chanter pendant que les autres font semblant de dormir.

Le défi relevé par il y a trente-deux ans en écrivant cet opéra est de l’avoir composé sur quatre notes seulement. Ce qui, finalement, n’est un handicap ni pour le pianiste, ni pour les chanteurs. L’autre gageure est de tenir plus d’une heure avec la seule description des faites et gestes d’une bande d’allumés vocaux. Un délice à méditer… La morale de l’histoire : Pour faire comprendre ce que vous faites, expliquez-le !

Crédit photographique : © Philippe Stirnweiss

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.