À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Ne fera pas date. A oublier très vite !

Plus de détails

John-Baptist Cramer (1771-1858) : Quintette pour piano en si bémol majeur ; Franz Schubert (1797-1828) : Quintette en la majeur pour piano et cordes, D667. Nepomuk Fortepiano Quintet : Riko Fuduka, piano ; Franc Polman, violon ; Elisabeth Smalt, alto ; Jan Insinger, violoncelle ; Pieter Smithuijsen, contrebasse. 1 CD Brilliant classics. Code barre : 5028421937717. Enregistré Doopsgezinde Kerk, Deventer, du 3 au 5 juillet 2007. Notice unilingue (anglais).

 

« The Nepomuk Fortepiano Quintet was founded in 1999 by Riko Fukuda and Pieter Smithuijsen to play music for the unusual combination of fortepiano, violin, viola, cello and double bass ».

Que leur site internet soit en anglais, passe encore. Mais que le livret du disque soit exclusivement dans cet idiome, – même pas shakespearien, autant qu’on puisse en juger -, quelle discourtoisie pour le public non anglophone ! Ce quintette a-t-il vraiment envie d’être distribué en France ? Si oui, nous attendrons qu’il ait fait l’effort minimal de s’adresser à nous dans notre langue. Nous attendrons aussi qu’il ait fait lui-même l’addition des durées respectives des divers morceaux pour obtenir la durée de ce 3e CD.

A la réflexion, nous n’attendrons pas. Sauf si cette formation progresse aussi sur le plan artistique. Si le jeu de Riko Fuduka au piano ne manque pas d’âme, en revanche les cordes sont approximatives, lourdes, parfois râpeuses (un peu moins néanmoins à la deuxième, puis troisième, puis quatrième écoute) : le célébrissime mouvement de la Truite (andantino-allegretto), par exemple, oscille ici entre frétillement et… noyade, bien éloignée de la fluidité attendue (c’est pourtant le moins… ).

L’ensemble est fade, tout comme la qualité des reproductions de tableaux, – les originaux sont pourtant excellents -, qui illustrent leurs disques.

On oubliera vite cet enregistrement. Dommage pour Cramer et Schubert, qui méritaient mieux !

Plus de détails

John-Baptist Cramer (1771-1858) : Quintette pour piano en si bémol majeur ; Franz Schubert (1797-1828) : Quintette en la majeur pour piano et cordes, D667. Nepomuk Fortepiano Quintet : Riko Fuduka, piano ; Franc Polman, violon ; Elisabeth Smalt, alto ; Jan Insinger, violoncelle ; Pieter Smithuijsen, contrebasse. 1 CD Brilliant classics. Code barre : 5028421937717. Enregistré Doopsgezinde Kerk, Deventer, du 3 au 5 juillet 2007. Notice unilingue (anglais).

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.