Plus de détails

Arc 1600, Coupole. 28-VII-2009. Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur op. 38 ; Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la mineur op. 118. Luciano Berio (1925-2003) : Sequenza XI pour guitare. Oscar Strasnoy (né en 1970) : Eco pour guitare. Pablo Marquez, guitare ; Jacques Di Donato, clarinette ; François Salque, Raphaël Chrétien, violoncelles ; Hortense Cartier-Bresson, Jean-Michel Dayez, piano

Arc 1800, Centre Bernard Taillefer. 28-VII-2009. Leo Brouwer (né en 1939) : Quintette pour guitare et quatuor à cordes ; Luciano Berio (1925-2003) : Sequenza X pour trompette et piano résonnant ; Oscar Strasnoy (né en 1970) : Eco pour trompette ; Johannes Brahms (1833-1897) : Quatuor pour piano et cordes n°2 en la majeur op. 26. Pablo Marquez, guitare ; David Guerrier, trompette ; Aleksey Igudesman, Richard Schmoucler, Latica Honda-Rosenberg, violons ; Hélène Clément, alto ; François Salque, Xavier Gagnepain, violoncelles ; Hortense Cartier-Bresson, piano

Festival des Arcs 2009

Suite du festival des Arcs, avec un rythme toujours autant soutenu d’au minimum un concert par jour, avec en complément l’émission «Le Magazine» de France-Musique en direct les 29, 30 et 31 juillet et la prochaine retransmission, toujours en direct sur la même radio, des concerts des 1er et 2 août.

Pour la journée du 28, deux prestations sinon rien. La première, sous l’intimiste salle Coupole d’Arc 1600, a souffert d’un public passablement bruyant… , qui bénéficie de l’accompagnement solide d’ dans la Sonate pour violoncelle et piano n°1 tire des sonorités plutôt métalliques de son instrument, qui peuvent correspondre à l’esprit de l’œuvre, malgré un dernier mouvement chaotique. Pablo Marquez a ensuite donné une version magistrale (et de mémoire !) de la Sequenza XI, œuvre de virtuosité sur un folklore imaginaire, suivi du mouvement pour guitare du cycle Eco d’, un des plus poétiques de l’ensemble. Le concert se terminait par un bien trop déséquilibré Trio pour clarinette, violoncelle et piano de Brahms, dans lequel Jacques Di Donato couvrait ses partenaire le violoncelliste et le pianiste par une sonorité trop forte, des aigus trop criards et un certain manque de nuances.

Direction dans la soirée pour l’immense Centre . Passons sur ce Quintette pour guitare et cordes de , œuvre de jeunesse du compositeur cubain, d’un intérêt assez quelconque quoique bien défendue par ses interprètes (Pablo Marquez, , , et ). , avec l’aide muette du pianiste Richard Hyung et après un bref interlude comique du duo Igudesman & Joo, a une fois encore fait preuve de sa maîtrise de l’instrument dans l’impressionnante Sequenza X pour trompette, pièce qui joue avec les résonances par sympathie des cordes du piano. Malheureusement l’acoustique mate du Centre Taillefer n’a pas vraiment permis de percevoir les harmoniques dégagées, transformant la Sequenza en simple étude de virtuosité. Mais le meilleur restait à venir… Le principe du Festival des Arcs est de faire de la musique de chambre entre musiciens qui n’ont que peu d’occasions de se rencontrer. Les répétitions et concerts, dans le feu de l’action et sur un laps de temps réduit (le temps d’un festival… ) nourrissent des interprétations dans l’ensemble vivantes. Parfois des faiblesses peuvent se faire sentir. Et parfois une réunion occasionnelle, avec ce sentiment d’urgence, peut créer des miracles. Le Quatuor pour piano et cordes n°2 de Brahms par , , et en a fait partie ce soir. Dès les premières notes le public a senti qu’une interprétation exceptionnelle allait venir. Un moment unique et malheureusement fugitif.

Crédit photographique : ; Pablo Marquez © Festival des Arcs

Plus de détails

Arc 1600, Coupole. 28-VII-2009. Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur op. 38 ; Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la mineur op. 118. Luciano Berio (1925-2003) : Sequenza XI pour guitare. Oscar Strasnoy (né en 1970) : Eco pour guitare. Pablo Marquez, guitare ; Jacques Di Donato, clarinette ; François Salque, Raphaël Chrétien, violoncelles ; Hortense Cartier-Bresson, Jean-Michel Dayez, piano

Arc 1800, Centre Bernard Taillefer. 28-VII-2009. Leo Brouwer (né en 1939) : Quintette pour guitare et quatuor à cordes ; Luciano Berio (1925-2003) : Sequenza X pour trompette et piano résonnant ; Oscar Strasnoy (né en 1970) : Eco pour trompette ; Johannes Brahms (1833-1897) : Quatuor pour piano et cordes n°2 en la majeur op. 26. Pablo Marquez, guitare ; David Guerrier, trompette ; Aleksey Igudesman, Richard Schmoucler, Latica Honda-Rosenberg, violons ; Hélène Clément, alto ; François Salque, Xavier Gagnepain, violoncelles ; Hortense Cartier-Bresson, piano

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.