Mot-clef : David Guerrier

weber-klarthe

Weber méconnu, par l’Orchestre Victor Hugo

Entièrement centrée autour de Carl Maria von Weber, cette opportune parution Klarthe permet de mieux connaître un compositeur dont la renommée repose essentiellement sur trois titres. Sempiternels Freischütz, Concerto pour clarinette n°1, Invitation à la valse ! A côté de cela une Euryanthe dont personne ne veut (même quand Olivier Py la propose), un Obéron sporadique et puis le désert. C’est donc avec une curiosité gourmande que l’on accueille l'alléchant programme imaginé ...
saraste

Jukka-Pekka Saraste décevant dans la 9e de Bruckner

 Malgré un « Philhar » resplendissant, Jukka-Pekka Saraste ne parvient à convaincre ni dans le Concerto pour piano de Grieg, avec Lars Vogt en soliste, où chef et soliste s’enferment dans une lecture par trop théâtrale, ni dans la Symphonie n° 9 de Bruckner entachée d’une pompeuse grandiloquence. Nonobstant ce faux pas d’un soir, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste essaie à chacune de ses interprétations de proposer une vision originale sortant des sentiers ...
Eliahu Inbal

Eliahu Inbal, mahlérien sans doute, brucknérien assurément

On connaît les affinités anciennes et ténues existant entre le chef israélien et les deux compositeurs post-romantiques viennois, l’importante discographie qu’il leur a consacrée en est la plus éminente preuve (une Intégrale des symphonies de Mahler et pas moins de cinq versions de la Symphonie n° 4 de Bruckner, dont l’exceptionnelle version de 1874). Deux compositeurs unis par le même désir de se soustraire à l’influence brahmsienne, mais deux façons bien ...
Festival de Saintes 2012, Neuburger & Heisser 1, par Michel Guérin

Festival de Saintes : continuité et nouveauté

Pour sa dixième programmation en qualité de directeur artistique du Festival de Saintes, Stephan Maciejewski a mêlé continuité et nouveauté. Continuité avec les fidèles : Philippe Herreweghe (avec ses deux fameux ensembles : Collegium vocale Gent et Orchestre des Champs-Elysées), le passionnant orchestre-école Jeune orchestre atlantique, le régional Ars Nova, le pétillant et audacieux groupe belge Het collectief ou Damien Guillon et son Banquet céleste. Et de nouveaux invités : ...
Rossen Gergov © Armin Bardel

Le piano russe dans tous ses éclats

La deuxième soirée du Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon s'inscrivait plus directement dans la thématique « Musique et Pouvoir » choisie par Jean-Pierre Le Pavec comme ligne de force de sa première édition : en consacrant une pleine soirée à la musique russe, celle des Tsars (Anton Rubinstein et Rimski-Korsakov) et des compositeurs en butte à la bureaucratie soviétique comme Chostakovitch et le mystique Schnittke, plus d'une fois inquiété par ...
david_guerrier09

Simple question d’équilibre

Auditorium du Louvre Au menu de l’Auditorium du Louvre, trois jeunes et brillants musiciens en une formation plutôt rare, le trio pour cor, violon et piano. En guise de hors-d’œuvre, David Guerrier et Jean-Frédéric Neuburger donnaient l’Adagio et allegro de Schumann, une pièce destinée au cor, mais qu’on entend le plus souvent au violoncelle. Sarah Nemtanu, dont on connaît la présence rayonnante au premier rang des violons de l’Orchestre National, et ...
Christophe ROUSSET, France, Janvier 2006.

Le sens de l’équilibre

Festival d'Ambronay Invité régulier du festival d’Ambronay, Christophe Rousset y a endossé bon nombre de casquettes, claveciniste à la tour Dauphine (Rameau, Couperin, Scarlatti... ), directeur musical de l’Académie baroque européenne (par trois fois) et bien entendu chef-d’orchestre à la tête de ses Talens Lyriques. C’est avec un programme Haydn-Mozart qu’il honorait de sa présence cette édition anniversaire quelques semaines seulement après l’avoir étrenné à Eisenstadt (Autriche, Château Esterhazy), au festival ...
Concert d’ouverture hommage à Olivier Greif

Présences 2009 / 2010: Concert d’ouverture hommage à Olivier Greif

C’est avec les Métaboles d’Henri Dutilleux que Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre National de France ouvre ce concert du «Festival Présences» qui fête ses vingt ans et qui se rendra à Shanghai au mois de mai 2010 pour clôturer cet anniversaire. Commandée en 1959 par George Szell pour mettre en avant tout les pôles d’un grand orchestre symphonique, elle a été dirigée à Cleveland en 1965 par le créateur. Cette partition ...
Brahms et Berio au sommet, vol. IV

Brahms et Berio au sommet, vol. IV

Festival des Arcs 2009 Suite du festival des Arcs, avec un rythme toujours autant soutenu d’au minimum un concert par jour, avec en complément l’émission «Le Magazine» de France-Musique en direct les 29, 30 et 31 juillet et la prochaine retransmission, toujours en direct sur la même radio, des concerts des 1er et 2 août. Pour la journée du 28, deux prestations sinon rien. La première, sous l’intimiste salle Coupole d’Arc 1600, ...
Satie, le bel excentrique

Satie, le bel excentrique

La personnalité peu ordinaire d’Erik Satie, ses frasques et son goût de la provocation, sa vie solitaire ont souvent troublé la perception de sa musique. Un musicologue (aujourd’hui disparu !) le qualifia même de «petit maître». D’autant plus étonnant lorsqu’on sait que Debussy, Ravel, Poulenc et même John Cage lui vouèrent une admiration sans limites. Alexandre Tharaud remet les pendules à l’heure Satie, avec cet excellent album, Avant-dernières pensées. Le premier disque, ...
Un vent de Mozart

Un vent de Mozart

Nicolas Baldeyrou a pensé ce disque autour de la clarinette. On sait la place que tient cet instrument dans l’œuvre de Mozart, surtout à l’époque de sa pleine maturité, sans doute à cause de ce velouté que l’instrument a récemment acquis qui l’a rendu si propre à accompagner les voix de femme dans ses opéras. Ce choix met en évidence l’intérêt que Mozart porte à certains instruments à vent qu’il traite ...
Bonheur entre amis

Bonheur entre amis

Festival des Arcs 2007 Le Festival des Arcs prend son rythme de croisière avec ses concerts de musique de chambre « fourre-tout » où se mêlent les répertoires, les périodes, les instruments et les artistes. Les formations les plus hétéroclites sont donc de mises, tel deux cors et un quatuor à cordes, réunis non pour le meilleur mais pour le banal par Beethoven. Le Sextuor op. 81b reste une pièce d’ordre secondaire, quelles ...
L’adieu à la vie

Kurt Masur & Neuvième de Mahler, l’adieu à la vie

Après Das Lied von der Erde, symphonie qui n’ose pas dire son nom, Gustav Mahler devait bien s’attaquer au chiffre fatal de la symphonie au moment le plus gai de sa vie : démission forcée de l’Opéra de Vienne, décès de sa fille Putzi, décèlement de ses ennuis cardiaques, éloignement de sa femme Alma qui le trompe joyeusement avec l’architecte Walter Gropius. Si on a beaucoup glosé sur son état physique, ...
Tous les croisements sont permis

Tous les croisements sont permis

Rassemblés au grand complet, seuls les vents de l’Orchestre Lamoureux ont été conviés pour fêter les 125 ans de l’association symphonique. Bel age pour cette vénérable dame de la vie musicale parisienne, créatrice de la Mer de Debussy, qui après quelques tourments ces dernières années a décidé de souffler ses bougies sur des rythmes endiablés venus du jazz, en collaboration avec Patrice Caratini et son ensemble. Comme d’habitude ce genre ...
Un concert original !

Un concert original !

Le cor et le romantisme allemand Au lendemain de l’anniversaire de la naissance de Mozart, l’Orchestre Pasdeloup dirigé par Wolfgang Dœrner nous a proposé un concert autour du Romantisme allemand et d’un instrument très rarement exposé au rang de soliste, le cor. On pouvait ainsi fêter Schumann, dont c’est le 150ème anniversaire de la mort, mais aussi l’Association Française du Cor qui souffle ses 30 bougies. Pour cette occasion, l’orchestre était ...