Plus de détails

Cologne, Philharmonie. 23-VIII-2009. Gustav Mahler (1860-1911) : Des Knaben Wunderhorn, extraits ; Symphonie n°4 en sol majeur. Christiane Œlze, soprano. Michael Volle, baryton. Orchestre du Gürzenich de Cologne, direction : Markus Stenz

Gürzenich-Orchester Köln

C’est avec un programme entièrement dédié à que le Gürzenich-Orchester de Cologne a ouvert sa saison 2009-2010. Mais ce fut un Mahler en quelque sorte estival avec un choix de lieders extraits de Des Knaben Wunderhorn et la plus légère des symphonies, la numéro 4. Gürzenich et Mahler – c’est une histoire d’amour entamée dès 1904 lorsque l’orchestre de la ville de Cologne créa la Symphonie n°5 sous la baguette du compositeur même. Et aujourd’hui encore on sent comment cette phalange se sent à l’aise dans la musique du compositeur autrichien qui permet comme peu d’autres aux différents pupitres d’exhiber leur brillant talent. En outre, a trouvé en Mahler l’un des compositeurs de prédilection dont l’excentrisme convient idéalement au caractère du chef.

L’ouverture de la saison se fit donc dans la joie. Avec un enthousiasme visible Stenz releva les mille et une richesses de l’orchestration mahlérienne cultivant avec bonheur l’art du rubato essentiel à l’interprétation de cette musique. Veillant à ne pas couvrir les solistes dans la première partie, il se lâcha complètement dans la deuxième. Il réussit ainsi à recréer le climat si particulier de cette Symphonie n°4, à première vue détendue et sereine, mais cachant une face grotesque et même un rien inquiétante.

Crédit photographique : © Fabian Helmich

(Visited 106 times, 1 visits today)

Plus de détails

Cologne, Philharmonie. 23-VIII-2009. Gustav Mahler (1860-1911) : Des Knaben Wunderhorn, extraits ; Symphonie n°4 en sol majeur. Christiane Œlze, soprano. Michael Volle, baryton. Orchestre du Gürzenich de Cologne, direction : Markus Stenz

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.