Mot-clef : Markus Stenz

079_K61A6981 Michael Volle e Ricarda Merbeth

Elektra à la Scala, en souvenir de Chéreau

Il ne reste plus grand chose du miracle d'Aix en 2013, mais les beaux débuts de Ricarda Merbeth dans le rôle-titre justifient à eux seuls la soirée. Cinq ans après sa création, on n’en a pas fini avec la mise en scène d’Elektra par Patrice Chéreau. Présentée à la Scala dès 2014, elle est remontée cet automne pour une reprise où la plupart des protagonistes initiaux du spectacle aixois ne sont ...
Fin de Partie de György Kurtág, un chef-d’œuvre tant attendu

Fin de Partie de György Kurtág, un chef-d’œuvre tant attendu

Pour ses débuts tardifs à l'opéra, Kurtág offre au public une œuvre puissante à la séduction immédiate et durable. Enfin ! Commandé par Alexander Pereira alors au Festival de Salzbourg, puis programmé et déprogrammé chaque année au Teatro alla Scala, le premier opéra de György Kurtág avait fini par être une Arlésienne à laquelle beaucoup finissaient par ne plus croire. Le compositeur a aujourd’hui 92 ans, et il est sans aucun doute ...

Thierry Fischer et Markus Stenz nommés au Philharmonique de Séoul

Deux nouveaux chefs d'orchestre viennent d’être nommés à la tête de l’Orchestre philharmonique de Séoul (SPO, Seoul Philharmonic Orchestra) suite au départ de Myung-whun Chung du poste de directeur musical en décembre 2015. Thierry Fischer, directeur musical de l’Utah Symphony Orchestra, a été nommé chef principal invité et Markus Stenz, chef principal de l’Orchestre Philharmonique de la Radio Néerlandaise, devient chef en résidence. Ils rempliront un mandat de trois ans qui ...
schoenberg blacher stenz

Schönberg à Cologne, un must

Markus Stenz et son orchestre du Gürzenich de Cologne offrent un disque magistral consacré à Arnold Schönberg. Au début de l’ère numérique, le poème symphonique Pelleas et Melisande de Schönberg avait eu les honneurs de plusieurs disques : Barenboïm (CBS), Mehta (Sony), Boulez (Erato), Eschenbach (Koch), Sinopoli (DGG), Inbal (Denon) ou encore Cambreling (Ricercar). Passée de mode, cette œuvre, à l’effectif orchestral gigantesque, est devenue une rareté au disque et même ...
alain paris dictionnaire des interprètes

Le nouveau Dictionnaire des interprètes, toujours essentiel

Le Dictionnaire des interprètes d’Alain Pâris est à nouveau disponible dans une édition complétée. Indispensable naturellement !  Publié pour la première fois en 1982, le Dictionnaire des interprètes n’avait pas connu de réédition complétée depuis 1995 ! C’est dire que l’attente était longue pour les mélomanes et les professionnels soucieux de parfaire leurs connaissances des interprètes passés et actuels. 3800 musiciens sont donc référencés dans cette somme. Désormais, Gustavo Dudamel, Lang Lang, Markus Stenz, ...

Du neuf à Baltimore

L’orchestre symphonique de Baltimore (USA), dont la cheffe Marin Alspo est directrice musicale vient d’annoncer une série de nominations pour l’épauler : le chef allemand Markus Stenz devient premier chef invité, Ken Lam est nommé chef associé pour les projets musicaux éducatifs tandis que Nicholas Hersh et Michael Repper deviennent chefs assistants.
DieGez0168

Les Stigmatisés à Cologne

Un homme, Alviano, difforme, laid, qui ne croit plus en l’amour ; une femme, Carlotta, jeune, mais malade, peintre qui pourtant ne croit pas en la beauté ; un homme enfin, Tamare, beau, noble, qui, lui, ne croit pas qu’une femme puisse le refuser – voilà les trois personnages principaux de l’opéra « Die Gezeichneten », « Les Stigmatisés », de Franz Schreker. Alviano s’éprend de Carlotta qui semble voir l’être humain derrière la silhouette difforme. ...
Matti Salminen (Gurnemanz) © Karl Forster

Parsifal à Cologne : Où Wagner et Nietzsche rencontrent Ayrton Senna

Qu’est-ce que Parsifal? Un opéra comme tous les autres – juste un peu plus long ? Un drame mystique ? Un rite religieux mis en musique ? Même 133 ans après sa création l’ultime opéra de Wagner donne encore lieu aux interprétations les plus différentes. A Cologne, on attendait donc avec impatience ce qu’allait en faire Carlus Padrissa, co-fondateur de la troupe catalane « La Fura dels Baus » dont ...
oehsm stenz mahler8

Markus Stenz poursuit Mahler à Cologne

Courageusement le chef d’orchestre Markus Stenz poursuit son intégrale des Symphonies de Mahler à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne. Il ne reste plus que les Symphonies n°7 et n°9 pour boucler ce cycle reçu avec la politesse distancée qui semble caractériser tous les projets intégraux mahlériens de ces dernières années. Cet enregistrement de la  Symphonie n°8  prend place dans le cadre des célébrations des 25 ans de ...
hgrimaud_vign

Cologne : fascinant Brahms par Grimaud et Stenz

Quelle belle tradition ! Pour l’ouverture de la saison, le Gürzenich-Orchester invite régulièrement des solistes de première catégorie. En 2008 par exemple, ce fut Alfred Brendel prenant en même temps ses adieux avec le public de Cologne. En 2009, Michael Volle et Christiane Oelze enchantèrent la salle avec un beau bouquet de lieder de Mahler. Et cette année ce fut le tour d’Hélène Grimaud choisissant pour l’occasion le deuxième concerto de Johannes Brahms. En grande ...
oehms_mahler_stenz

Markus Stenz et le Gürzenich de Cologne jouent un Mahler terrien

Le chef d’orchestre allemand Markus Stenz poursuit à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne une intégrale des Symphonies de Mahler. Peu présent dans les pays francophones, ce chef est pourtant, à bientôt 50 ans, l’une des meilleures baguettes germaniques. Sous sa direction, l’Orchestre du Gürzenich de Cologne s’est hissé dans le peloton de tête des phalanges d’outre-Rhin. Historiquement la formation peut s’enorgueillir d’une longue tradition mahlérienne : elle ...
Meisters0587

Splendides Maîtres chanteurs à Cologne

La situation ne pourrait être plus absurde. Quelques jours seulement après la grande débâcle – Uwe Eric Laufenberg, directeur de l’opéra depuis 2009 ayant réussi à lui redonner sa renommée internationale, démissionne de son poste car la Ville de Cologne n’augmente pas son budget tel qu’il le désire – l’Opéra de Cologne offre des Maîtres chanteurs comme Bayreuth ne sait pas en offrir. Un grand chef, une distribution de haut ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
mayer_cologne0611

Cologne recherche Don Giovanni, urgent !

Il y a un an cette mise en scène controversée de Don Giovanni , signée Uwe Erich Laufenberg, avait été créée à l’Opéra de Cologne, construite, pour l’essentiel, autour du formidable Don Giovanni de Christopher Maltman. Un autre interprète pourra-t-il s’intégrer à cette production ? La question était flagrante. C’est Thomas Johannes Mayer, baryton allemand au répertoire particulièrement vaste, qui a finalement relevé le défi. Physiquement moins avantageux que son prédécesseur, il ...
Don Giovanni et la communauté turque !

Don Giovanni et la communauté turque !

Qui l’aurait cru il y a un an seulement? L’Opéra de Cologne attire de nouveau les mélomanes. Malgré les contraintes budgétaires, le nouveau directeur Eric Uwe Laufenberg a su composer des distributions alléchantes avec de nombreuses têtes d’affiches! Pour finir la saison, Laufenberg propose un Don Giovanni dont la partie musicale pourrait faire pâlir les théâtres les plus prestigieux du monde. Voilà un protagoniste de rêve, doté à la fois du physique ...
Ouverture dans la joie

Ouverture dans la joie

Gürzenich-Orchester Köln C’est avec un programme entièrement dédié à Gustav Mahler que le Gürzenich-Orchester de Cologne a ouvert sa saison 2009-2010. Mais ce fut un Mahler en quelque sorte estival avec un choix de lieders extraits de Des Knaben Wunderhorn et la plus légère des symphonies, la numéro 4. Gürzenich et Mahler – c’est une histoire d’amour entamée dès 1904 lorsque l’orchestre de la ville de Cologne créa la Symphonie n°5 ...
Capriccio en manteau de cuir

Capriccio en manteau de cuir

Ce à quoi Robert Carsen ne faisait qu’allusion dans son Capriccio parisien de 2004 se retrouve maintenant au cœur d’une nouvelle production à l’opéra de Cologne. Et oui, cher public, ne l’oubliez surtout pas, Capriccio à été créé en 1942 ! Christian von Götz transpose donc l’œuvre à l’époque de l’Occupation. Des manteaux en cuir sont omniprésents, on discerne des emblèmes de la Wehrmacht, voire une croix gammée, sur scène on ...
Camilla Nylund sauve la mise

Camilla Nylund sauve la mise

Gürzenich-Orchester Köln Les grands noms se sont fait rares ces derniers temps à l’opéra de Cologne - avec une notable exception : Camilla Nylund. Après avoir été successivement Salomé, Elsa et Elisabeth - et avant d’endosser le costume de la comtesse dans Capriccio à la fin du mois - la soprano finlandaise a fait escale au bord du Rhin pour un «Gala Richard Strauss». Gala ? Un mot un peu grand pour un concert ...
Bouleversante Waltraud Meier

Bouleversante Waltraud Meier

Gürzenich-Orchester Köln Ce fut un moment de pure magie. Lorsque Waltraud Meier entonna le fameux Abschied, dernier mouvement du Lied von der Erde de Gustav Mahler, le temps semblait suspendu à la Philharmonie de Cologne. Certes, Meier ne dispose pas des graves somptueux d’une Kathleen Ferrier ni du médium de bronze d’une Janet Baker. Mais la beauté de son timbre, immédiatement reconnaissable et tellement riche en couleurs, et cette capacité unique ...
Bonheur mozartien

Bonheur mozartien avec l’Orchestre du Gürzenich de Cologne

Entre les représentations de La flûte enchantée à l’Opéra de Cologne, le Gürzenich-Orchester et son chef Markus Stenz se payèrent le luxe d’un programme Mozart à la Philharmonie. Et quel programme ! Quatre airs de concert en ouverture, puis la Messe en ut mineur et, en bis, un sublime Ave verum corpus. Plus encore que dans la Flûte, Stenz a put montrer ici son affinité avec l’univers mozartien. Très engagé dans ...
Quand le rêve tourne au cauchemar

Die Zauberflöte à Cologne, quand le rêve tourne au cauchemar

Qu’est-ce que La Flûte enchantée ? Un conte de fée ? Une comédie populaire ? Une pièce d’initiation maçonnique ? Un drame d’idées du Siècle des Lumières ? Ou bien tout à la fois ? Dans la nouvelle production de l’Opéra de Cologne tout n’est qu’un rêve, le rêve d’un malade mental. En effet Tamino, personnalité multiple divisée en un chanteur, une récitante et un danseur, imagine toute l’histoire. Ou peut-être la revit-il dans quelque asile après 20 ans de mariage malheureux avec ...
Ouverture et adieux

Alfred Brendel, ouverture et adieux

Parfois début et fin sont très proches l’un de l’autre. Ainsi, pour l’ouverture de sa saison symphonique 2008/2009, le Gürzenich-Orchester de Cologne a invité comme soliste l’éminent Alfred Brendel, celui-ci faisant en même temps ses adieux au public de la métropole rhénane. Ce furent des adieux toutes en demi-teintes. Pour l’occasion, Brendel avait choisi le concerto n°24 en ut mineur de Mozart, l’un des plus sombres du compositeur salzbourgeois. Mais ...
Angoisse et poésie

Kátya Kabanová par Robert Carsen, angoisse et poésie

Il a des moments où l’on ne veut pas entendre des applaudissements. Des moments où, après la dernière note, on ne désire qu’un silence religieux de 10, de 20, voire de 30 secondes. Mais trop souvent, le « bravo » prématuré d’un soi-disant aficionado vient troubler ce moment magique. Tel était le cas à la fin de cette magnifique représentation de Kát’a Kabanová à l’Opéra de Cologne. Pour une fois, ...
Hans Werner Henze - Portraits

Hommage mémorable à Henze avec la Symphonie n°8

La collection « 20th Century Portraits » du label Capriccio nous permet de découvrir d’intéressants chemins de traverse de la musique du siècle dernier avec entre autre Karl Amadeus Hartmann, Alfredo Casella ou Egon Wellesz, mais la firme frappe un très grand coup avec un disque Henze absolument mémorable. Alors que son dernier opéra Phaedra vient juste d’être créé à Berlin et Bruxelles, ce disque reprend trois partitions dont deux relativement récentes du ...
Vivent Mozart et Markus Stenz

Le Nozze di Figaro, vivent Mozart et Markus Stenz

Ça bouge en cette soirée de première à Cologne. Ça bouge pendant l’ouverture, pendant les récitatifs et même pendant les airs les plus intimes. On coure et on saute, on marche dans des lits et sur des tables – et on s’amuse à brandir des couteaux et des ciseaux. Il n’y a pas un moment de repos en cette « folle soirée » dont les trois derniers actes sont situés ...
Evénement musical et mondain

Gala lyrique contre le sida à Cologne

Deux semaines à peine après avoir fêté dignement les 50 ans de son bâtiment actuel, l’Opéra de Cologne a accueilli un autre grand événement à la fois musical et mondain : l’un des fameux galas lyriques au profit de la Deutsche AIDS-Stiftung (Fondation allemande contre le sida). Comme d’habitude, la liste des chanteurs invités était alléchante : deux vétérans (Helen Donath et Bernd Weikl), quelques noms de renommée internationale (Anna Bonitatibus, Alexia ...
Intense émotion

Intense émotion

Jenůfa Il en est de ces soirées où, après quelques instants seulement, on sent par on ne sait quel sixième sens que l’on va vivre un moment d’intense émotion. C’est le cas avec cette nouvelle production de Jenůfa que l’Opéra de Cologne présente depuis le 28 avril. Dès la première scène, le spectateur est entraîné dans le drame, et la fascination ne le lâche plus jusqu’à l’utopie finale, ce beau duo ...
Siegfried

Siegfried

Der ring des Nibelungen Pas de grasse matinée pour les wagnériens ce dimanche à Cologne, puisque dès dix heures, ils étaient conviés au théâtre pour Siegfried, un copieux petit déjeuner. Ce troisième volet nous semble le moins abouti de la série. Pourtant, scéniquement le début est réussi : le premier acte se passe dans une casse ou un camping désaffecté, avec une caravane au milieu des gravats, des bassines et des vieilles ferrailles. ...
Die Walküre

Die Walküre

Der ring des Nibelungen On a à peine le temps de reprendre son souffle à Cologne ! Trois petites heures à flâner dans les rues du centre ville après l’Or du Rhin, et il était déjà temps de rejoindre le théâtre pour le deuxième volet de ce Ring événement. Cette Walkyrie débute par une belle surprise visuelle, avec la cabane de Hunding, figurée par un camp de guérilleros sous la neige, où Sieglinde ...
Götterdämmerung

Götterdämmerung

Der ring des Nibelungen Le Ring en deux jours, c’est une épreuve pour les artistes bien sûr mais également pour les spectateurs. Heureusement, la direction de l’Opéra de Cologne bien a prévu pour les entractes et pour les intervalles entre les œuvres des salons de repos et un service de restauration. Scéniquement, ce Crépuscule des Dieux est encore de très bonne facture, et contient quelques scènes très réussies, dont le prologue, qui ...