Lieu : Allemagne

Un Château de Barbe-Bleue hors des sentiers battus à Stuttgart

Un Château de Barbe-Bleue hors des sentiers battus à Stuttgart

Le plasticien Hans Op de Beeck fait sortir l'opéra de Stuttgart de son temple, sans réinventer le genre. Revivifier l’opéra par l’art contemporain ? L’idée n’est pas neuve, et on pourra citer sans remonter trop loin La Flûte enchantée confiée par Gérard Mortier à Jaume Plensa, les collaborations de Pierre Audi avec Anish Kapoor ou Jonathan Meese (à Salzbourg) ou un Saint François d’Assise confié à Munich à Hermann Nitsch – ...
requiem_pour_l_specials18_p_requiem_pour_l___c_chris_van_der_burght_07

Requiem pour L. par Alain Platel, la mort sur grand écran

Réduit à un accompagnement musical sans saveur et à un travail scénique minimal, Requiem pour L. ne va nulle part, mais la démarche est encore plus problématique que cela. Dans les arts du spectacle, la simplicité est souvent une vertu. Face au Requiem de Mozart, Alain Platel choisit un dispositif simple : en fond de scène, une vidéo montre la mort d'une femme, en plan presque fixe - c'est cette L. ...
1538499567_x_10a1087dantonstodcopypogozach

La Mort de Danton de Gottfried von Einem à Munich

Le Théâtre de la Gärtnerplatz à Munich ressuscite efficacement une œuvre qui a fait date. Festival de Salzbourg, 1947. Pour sa troisième édition de l'après guerre, le Festival affiche quelques œuvres phares de son identité autrichienne, Jedermann bien sûr, mais aussi Les Noces de Figaro et Arabella ; pour la première fois depuis la fin du nazisme, il affiche aussi une création, celle d'un jeune compositeur de 29 ans, qui a ...
Jewels1_Emeralds_c_Hoesl_Zeisel_Pavan_Ensemble_LM0A2067

Joyaux de Balanchine conquiert Munich

Salle comble et applaudissements à chaque lever de rideau : le public bavarois découvre avec bonheur l'effet Joyaux.  Omniprésente sur les scènes du monde entier, la trilogie de George Balanchine n'avait jamais été présentée à Munich ; le choix d'Igor Zelensky de la faire entrer au répertoire du Ballet de Bavière n'est à ce titre ni très surprenant ni très audacieux, tant le brio de ce qui est en quelque sorte ...
43985692_2198073783589768_3122059796736376832_n

Cristian Măcelaru en remplaçant de Jansons à la Radio Bavaroise

Cristian Măcelaru, remplaçant Mariss Jansons, assure l'essentiel, mais ce n'est pas assez. Les concerts de l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise auraient dû être le premier grand moment de sa saison, avec le début de la résidence du violoniste Leonidas Kavakos et la première venue à Munich de Mariss Jansons pour cette nouvelle saison. Hélas, la santé de Mariss Jansons donne à nouveau des inquiétudes, et il se voit contraint à ...
Muenchner_Philharmoniker_credit_Hans_Engels

David Afkham et Gautier Capuçon avec les Münchner Philharmoniker

Dans la riche offre symphonique de la capitale bavaroise, ce sont les Philharmoniker qui offrent le plus souvent l'occasion de passer en revue les prometteurs talents des nouvelles générations. David Afkham, aujourd'hui directeur musical de l'Orchestre national d'Espagne, n'en est plus à ses débuts à Munich, mais le programme choisi aujourd'hui ne lui permet pas de briller autant qu'il y a deux ans. Il n'est pas en son pouvoir de ...
Nouveau Wozzeck pour le Deutsche Oper Berlin

Nouveau Wozzeck pour le Deutsche Oper Berlin

Transposée dans la patrie du metteur en scène, la nouvelle production de Wozzeck du Deutsche Oper Berlin n'émeut pas, sans non plus passer à côté du sujet. Stephan Zilias en fosse pour un soir procure une belle dynamique à la partition orchestrale, quand sur scène le Wozzeck intelligent de Johan Reuter s’oppose à la charismatique Marie d’Elena Zhidkova. Ole Anders Tandberg est Norvégien et aime le faire savoir. Déjà pour le ...
Staatsoper Berlin
MEDÉE
Musikalische Leitung: Daniel Barenboim
Inszenierung: Andrea Breth
Bühnenbild: Martin Zehetgruber
Kostüme: Carla Teti
Licht: Olaf Freese
Darsteller: Sonya Yoncheva, Marina Prudenskaya,Elsa Dreisig, Charles Castronovo,

Sonya Yoncheva est Médée au Staatsoper Berlin

Quelques mois après sa splendide interprétation d’Imogene à la Scala, Sonya Yoncheva cherche à nouveau les pas de Maria Callas avec cette fois l’un des rôles fétiches de l’aînée, une Médée peu aidée ici par la faiblesse de la direction de Daniel Barenboim et l’absence d’intensité de la production d’Andrea Breth, là où l’ouvrage reste marqué pour l’amateur contemporain par la géniale proposition de Krzysztof Warlikowski. L’ouverture du chef-d’œuvre de ...
StaatstheaterNürnberg_2018-2019_Oper_KriegUndFrieden_LudwigOlah_1004

La Guerre et la Paix à Nuremberg, Prokofiev pour esprits pressés

Partition massacrée et mise en scène sans nécessité ni ambition : le spectacle de Jens-Daniel Herzog est un gâchis inexcusable. Ferait-on subir pareil traitement aux opéras de Wagner ? Le rôle du prince Koutouzov, pour ne prendre que cet exemple, se retrouve à peu près réduit à son monologue ; point de rencontre avec le prince Andrei, point de conseil de guerre. On peut discuter de toutes les conceptions artistiques, mais ...
Lohengrin
von Richard Wagner
Romantische Oper in drei Aufzügen 
 Libretto vom Komponisten
 
Musikalische Leitung: Cornelius Meister
Regie: Árpád Schilling
Bühne: Raimund Orfeo Voigt
Kostüme: Tina Kloempken
Mitarbeit Kostüme: Saskia Schneider
Licht: Tamás Bányai
Dramaturgie: Miron Hakenbeck
Chor: Manuel Pujol
 
Auf dem Bild
Simone Schneider (Elsa von Brabant), Goran Jurić (Heinrich der Vogler), Okka von der Damerau (Ortrud), Staatsopernchor Stuttgart
 
Foto: Matthias Baus

Lohengrin pour l’humanité d’aujourd’hui par Arpád Schilling

Michael König triomphe dans le rôle-titre pour les débuts d'une nouvelle ère à Stuttgart. Une première peut en cacher d’autres : ce n’est pas seulement une nouvelle mise en scène de Lohengrin qui est dévoilée ce soir, mais c’est aussi une nouvelle équipe, nouvel intendant, nouveau chef de chœur et nouveau directeur musical. Mais, ce spectacle le prouve, cette série de débuts n’est pour autant pas une tabula rasa ; Wagner était déjà ...
Frankfurt Lost Highway II

L’expérience Lost Highway dans la nouvelle mise en scène de Yuval Sharon

En même temps que Trois Soeurs de Peter Eötvös, le dynamique Oper Frankfurt propose en cette rentrée une seconde nouvelle production d’un opéra moderne, celle de Lost Highway d’Olga Neuwirth, dans une mise en scène particulièrement réussie de Yuval Sharon, ajustée à la qualité de l’équipe technique et musicale ainsi qu'à la salle du Bockenheimer Depot. Après s’être inspiré du théâtre et des romans pour les livrets d’opéras, les compositeurs se ...
Arabella_9_FOTO_ThiloBeu

À Düsseldorf, l’extraordinaire Mandryka de Michael Volle

Pour trois représentations, l'Opéra de Düsseldorf reprend Arabella dans la mise en scène de 2015 de Tatjana Gürbaca. C'est pourtant la distribution qui mérite le détour. L'Opéra de Düsseldorf l'annonce comme un événement majeur : avant de prendre la route pour le MET de New York, Michael Volle fait escale aux bords du Rhin pour trois représentations d'Arabella de Richard Strauss. Et l'événement a lieu. En effet, le baryton allemand dispose de ...
Nouvelle et puissante production de Trois Sœurs de Eötvös à Francfort

Nouvelle et puissante production de Trois Sœurs de Eötvös à Francfort

Créé à Lyon en 1998 par Kent Nagano, Trois Sœurs de Péter Eötvös se présente déjà comme l’un des opéras modernes les plus repris ces dernières années : en 2016 avec une nouvelle production de la version pour femmes au Wiener Staatsoper et cette saison dans une nouvelle mise en scène, peut-être la meilleure de l’ouvrage depuis sa création, pour l’Oper Frankfurt. Parmi les saisons les plus dynamiques au monde, celle ...
maxresdefault

À Leipzig, Johann Sebastian Bach a son musée

Au cœur de Leipzig, ville de musiques, juste à côté de la fameuse église Saint Thomas où Bach fut Cantor pendant vingt-sept années et où se déroule aujourd'hui le festival qui lui est consacré, quoi de plus naturel que de trouver le premier musée au monde dédié au compositeur. Situé dans l’école Saint-Thomas aujourd’hui détruite, le domicile du Cantor fut démoli en 1902. C’est donc en face du véritable lieu de ...
Pietari Inkinen à Sarrebruck ou les contrastes de Mahler

Pietari Inkinen à Sarrebruck ou les contrastes de Mahler

Plutôt que des Vier letzte Lieder sans séduction, l'approche efficace du jeune Pietari Inkinen dans Mahler fait le prix de ce concert de rentrée. Sarrebruck a beau être la capitale du Land de Sarre, la ville n'est guère qu'une ville moyenne, mais son statut lui donne le privilège rare d'être le siège de deux orchestres, l'un rattaché au théâtre de la ville, l'autre à la radio, et tous deux se partagent ...
Un Lohengrin bleu pour Piotr Beczała à Bayreuth

Un Lohengrin bleu pour Piotr Beczała à Bayreuth

Nouvelle production du Festival de Bayreuth 2018, Lohengrin dans la mise en scène de Yuval Sharon ne trouve qu’une proposition axée sur la couleur bleue, dont l’absence de dramaturgie ne rend pas hommage à la distribution portée par Piotr Beczała et la sublime Ortrud de Waltraud Meier, tous soutenus par l’impeccable travail orchestral de Christian Thielemann. Yuval Sharon a récemment abordé Wagner avec Die Walküre à Karlsruhe dans une production discutable ...
Pa_100718_189_EnricoNawrath_presse - copie

Parsifal à Bayreuth emporté par Semyon Bychkov

Créée en 2016, la mise en scène du Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg pour Bayreuth autour des guerres de religions au Proche-Orient laisse un scénario inabouti pour une distribution correcte mais non référente, qui demande alors de se tourner vers la fosse pour l’excellente direction de Semyon Bychkov. Le piège de Bayreuth est qu’une mise en scène, lorsqu’elle est créée, doit ensuite maintenir l’intérêt de son propos pendant quatre à sept ans. ...
bayreuth2018_Ring enfants2

Le Ring pour les enfants à Bayreuth

Chaque été, Bayreuth offre la possibilité aux enfants d’entrer dans le monde de Wagner grâce à une version réduite de l’un des opéras du maître. En 2018 revient le Ring für Kinder, résumé en moins de deux heures de la Tétralogie, porté par une magnifique distribution et un superbe orchestre. Le début du Prélude de Rheingold résonne dans la quatrième salle de répétition attenante au Festspielhaus de Bayreuth, et déjà la ...
Wa_170718_407_EnricoNawrath_presse - light

Walkyrie solitaire pour Bayreuth en 2018

Reprise seule avec une dramaturgie moins travaillée, la production de Die Walküre de Frank Castorf devient une simple scène de répertoire pour une distribution qualitative, livrée à elle-même par la direction leste et décalée de Plácido Domingo. Créée en 2013 pour le bicentenaire de la naissance de Wagner, la production de Der Ring des Nibelungen de Frank Castorf a passionné une partie du public et de la critique, pour en abandonner ...
Un poétique et tendre Orlando Paladino à Munich

Un poétique et tendre Orlando Paladino à Munich

Méfiez-vous des débutants : pour son quasi-début à l'opéra, le jeune cinéaste Axel Ranisch propose un spectacle formidable. Voilà un spectacle qui prend le spectateur par surprise. C'est dans un cinéma que le cinéaste Axel Ranisch situe l'action (pourquoi pas), un cinéma dirigé par un couple plus très jeune et pas très dynamique, avec sa fille Alcina, la femme de ménage Eurilla, le concierge Licone ; l'ouverture montre avec un prosaïsme ...
Adriana_029bis

Adriana Lecouvreur vintage à Baden-Baden

Malgré le changement de distribution touchant in extremis ses deux interprètes principaux, Baden-Baden est parvenu à présenter Adriana Lecouvreur dans une optique ultra traditionnelle et ultra vériste qui ne s’encombre pas d’arrière-pensées ni de subtilités. Encore des sueurs froides pour la direction du Festspielhaus de Baden-Baden ! Deux jours avant la première, le couple Anna Netrebko et Yusif Eyvazov déclare forfait, frappé par une gastro-entérite à Norovirus. Par bonheur, Valery Gergiev, qui ...
Vanitas

Vanitas de Sciarrino à Munich ou la fragilité humaine

Magnifiquement écrite pour la voix, l'œuvre de Salvatore Sciarrino, Vanitas, est servie par des interprètes idéaux et efficacement traduite en scène. Dans le cadre de son festival annuel, l'Opéra de Bavière propose depuis longtemps, sous des titres divers, une programmation de théâtre musical contemporain, qui comprend cette année notamment deux exécutions d'une des œuvres majeures de Salvatore Sciarrino, Vanitas, composée en 1981. À première vue, rien dans ces cinquante minutes de ...
Matrimonio 1

Amusant Matrimonio segreto à l’Opéra de Cologne

C’est dans la joie que l’Opéra de Cologne clôt sa saison avec Il matrimonio segreto de Domenico Cimarosa. L’intrigue, il faut le dire, est bien maigre pour un opéra de trois heures. Un père qui arrange un riche mariage pour sa fille aînée. Un prétendant qui pourtant s’éprend de la cadette. Une fillette enfin qui est déjà mariée en secret. Et, bien sûr, une fin heureuse qui rend tout le monde ...
Zfloete__62bis

Une Flûte Enchantée d’un classicisme marmoréen à Baden-Baden

En 2011, Yannick Nézet-Séguin et Rolando Villazón initiaient avec Don Giovanni leur projet commun d’enregistrer pour Deutsche Grammophon les grands opéras de Mozart lors de concerts donnés au Festival d’Eté de Baden-Baden. Alors que vient tout juste de paraître en CD La Clemenza di Tito de l’an dernier, place cette fois à Die Zauberflöte. Pour les personnages principaux, à une exception près, la distribution réunie à Baden-Baden a su réunir ...
Ballet de Stuttgart : une explosive Lulu dansée signée Christian Spuck

Ballet de Stuttgart : une explosive Lulu dansée signée Christian Spuck

Comme lors de la création en 2003, la pièce Lulu de Wedekind magnifie une interprète d'exception, Alicia Amatriain. Tout juste nommé chorégraphe en résidence à Stuttgart, Christian Spuck avait réalisé pour le Ballet de Stuttgart son premier grand ballet narratif ; c’était en 2003. Quinze ans plus tard, toujours à la demande de Reid Anderson, il en réalise une nouvelle version, avec selon ses dires des décors moins chargés et un ...
Erdbeben. Träume
von Toshio Hosokawa | Libretto von Marcel Beyer 
in deutscher Sprache mit deutschen Übertiteln

Altersempfehlung für Schulklassen
Uraufführung
1. Juli 2018


Musikalische Leitung: Sylvain Cambreling
Regie und Dramaturgie: Jossi Wieler, Sergio Morabito
Bühne und Kostüme: Anna Viebrock
Licht: Reinhard Traub
Chor und Kinderchor: Christoph Heil

Auf dem Bild: Sachiko Hara (Philipp),  Esther Dierkes (Josephe Asteron),  Josefin Feiler (Constanze)

Foto: A.T. Schaefer

Toshio Hosokawa adapte Kleist à Stuttgart

Une musique délicate, mais une dramaturgie peu convaincante pour Erdbeben. Träume de Toshio Hosokawa est présenté à Stuttgart. Le tremblement de terre au Chili de Kleist, écrit en 1806, est un classique de la littérature allemande. Pour son nouvel opéra, Toshio Hosokawa présente donc au public de Stuttgart une histoire qui lui est familière, mais son regard se porte moins sur les complexes intrications politiques de Kleist que sur la catastrophe ...
Parsifal à Munich, la perfection musicale

Parsifal à Munich, la perfection musicale

Il n'y a rien à tirer de la mise en scène de Pierre Audi, mais ce Parsifal est un événement musical de tout premier plan grâce à une distribution exceptionnelle. Il suffisait au fond de lire la présentation de ce spectacle lors de la parution du programme de l'Opéra de Munich il y a quinze mois pour savoir à quoi s'en tenir : un chef au sommet de son art, une ...
1529058180_x_10a4856soldatgp-regpogozach

Le Vaillant Soldat d’Oscar Straus à Munich

Sous l'opérette, la guerre : Peter Konwitschny au Staatstheater am Gärtnerplatz. La deuxième maison d'opéra de Munich, loin de posséder le rayonnement de la Komische Oper de Berlin à laquelle on pourrait la comparer, reste discrète dans le paysage opératique européen. Disposant de sa propre troupe de ballet, elle présente un répertoire qui recouvre en partie celui de la prestigieuse Staatsoper, mais aussi de nombreuses opérettes. Pour ce Vaillant soldat d'Oscar ...
norma_org_972

Francfort ovationne la Norma d’Elza van den Heever

Opéra le plus emblématique de Bellini, Norma détient un rôle-titre phare pour les plus grandes cantatrices au sommet de leur art. Peu importent les Callas, Gencer, Caballé et autres Sutherland… C’est une salle debout qui ovationne à Francfort Elza van den Heever. Dès son premier récit « Sedizione voci », Elza van den Heever impose une autorité mystique qui lui est propre. Une attitude presque masculine pour dépeindre la femme à fort caractère ...
die-lustige-witwe_org_948

La Veuve joyeuse sous les feux des projecteurs à Francfort

Régulièrement à l’affiche en territoire germanique, La Veuve joyeuse de Franz Lehár est une œuvre fétiche du public allemand. Et même si ce soir tous les clichés du genre sont bien à la fête, ce n’est pas une version routinière que propose l’Opéra de Francfort. La cheffe d’orchestre Joana Mallwitz sait pourtant jouer sur tous les codes propres à l’opérette : sans se perdre dans l’enchevêtrement de toutes les danses de la ...