Festivals, La Scène, Musique d'ensemble

Stimmung, l’harmonie éternelle

Plus de détails

Royaumont, abbaye. 05-IX-2009. Karlheinz Stockhausen (1928-2007) : Stimmung. Neue Vocalsolisten Stuttgart

Saison musicale de l’abbaye de Royaumont

Nous les avions vus à Monaco, dans un parking déserté, accompagnés du clapotis des vagues et des effluves de gazole. Nous les retrouvons à Royaumont, aux confins de l’Ile-de-France et de la Picardie, dans l’ancien réfectoire des moines, augmenté depuis peu d’un superbe orgue Cavaillé-Col. Les sont venus enchanter ce batiment plusieurs fois centenaire de l’harmonie immobile du Stimmung de Stockhausen, cette œuvre charnière du compositeur qui met fin à sa radicalité sérielle et ouvre les nouveaux horizons mystiques des grands cycles qui vont lui succéder (Sirius, Licht, Klang).

Le lieu ne pouvait mieux convenir : un grand espace fermé, loin de toute autre forme de source sonore, et suffisamment vaste pour permettre une réverbération nécessaire. Les harmoniques sorties dès la première note – un si bémol grave – chantée par la basse Andreas Fischer emplissent l’espace sonore. Peu à peu les autres voix se greffent dessus, nous voilà partis pour une heure de théâtre musical cosmique.

Chaque chanteur dialogue avec ses voisins, influençant par là son discours improvisé pour partie, une communication qui n’est pas que vocale, et qui s’étend au public, envoûté par ce jeu sonore. Le choix des séquences successives d’après le «schéma formel» (une forme de grille qui instaure l’ordre de déroulement des différentes improvisations) reste globalement le même que celui de la prestation monégasque. Mais l’interprétation, portée certainement par la magie du lieu, y est bien plus aboutie. Au delà d’un simple enregistrement, c’est tout un documentaire qui mériterait d’être fait, sur Stimmung, l’œuvre, son élaboration et sa transmission. Surtout par de tels interprètes.

Crédit photographique : extrait de la partition de Stimmung © Universal Verlag, Vienne

Plus de détails

Royaumont, abbaye. 05-IX-2009. Karlheinz Stockhausen (1928-2007) : Stimmung. Neue Vocalsolisten Stuttgart

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.