Mot-clef : Karlheinz Stockhausen

Vers la lumière avec Stockhausen et Le Balcon

Le Balcon tient ses engagements. Après la création française de Donnerstag à l'Opéra comique, le premier des sept opéras de Licht (1977 à 2002), la Compagnie monte Samstag aus Licht à la Cité de la musique avec l'ambition de représenter la totalité du cycle dans les sept années à venir. Si Donnerstag aus Licht (« Jeudi de Lumière ») est le jour de Michael, l'une des trois figures spirituelles de la mythologie ...
600x337_bertrand_chamayou_by_marco_borggreve

Coup d’envoi du festival Présences à Radio France

Après Kaija Saariaho en 2017 et Thierry Escaich l'année dernière, le festival Présences de Radio France, emmené par Pierre Charvet, poursuit sa politique d'invités en mettant à l'honneur l'immense Wolfgang Rihm, hélas retenu à Karlsruhe pour des raisons de santé. Personnalité centrale du paysage musical contemporain, Wolfgang Rihm est aussi le compositeur le plus prolifique de sa génération, inscrivant aujourd'hui quatre cents œuvres à son catalogue. Inclassable, et refusant d'ailleurs toute ...
3 donnerstag aus licht-206 DR Meng Phu

Donnerstag aus Licht porté par Le Balcon sur la scène de l’Opéra comique

L'ensemble Le Balcon, qui fête cette année ses dix ans d'existence, s'est donné pour but de monter l'intégralité de Licht, l'opéra en sept jours de Karlheinz Stockhausen, durant les sept prochaines années, chose qui n'avait encore jamais été envisagée. Le coup d'envoi est donné à l'Opéra comique avec Donnerstag aus Licht, créé à la Scala de Milan en 1981 et jamais encore programmé en France. La rencontre avec la musique de ...
Stockhausen envoûte son auditoire de la Philharmonie avec Inori

Stockhausen envoûte son auditoire de la Philharmonie avec Inori

Besoin de spiritualité, de boussole dans des temps jugés obscurs ? Le fait est que Stockhausen est régulièrement programmé en ce moment à Paris. Et il fallait bien le volume de la grande salle Pierre Boulez pour, devant un public nombreux et fervent, accueillir Inori (1973-1974), qui relève avant tout du rituel. Un événement, donc. Une scène dominée par une plate-forme servant de piste à deux danseurs, sous laquelle va diriger Gergely ...
Still Life ∏ JC Carbonne 2

Angelin Preljocaj offre un double programme à La Villette

Pièces miroir, Still Life et Helikopter d’Angelin Preljocaj sont réunies pour une même soirée à la Grande Halle de La Villette. Au calme mélancolique de l’une répond l’intensité tonitruante de l’autre. Still Life est la création 2017 du Ballet Preljocaj, qui alterne régulièrement ballets narratifs, comme Blanche-Neige également programmé pour clôturer cette saison de Danses à La Villette, et pièces plus abstraites, véritables laboratoires d’expérimentations chorégraphiques. Écrit au cordeau, le sextuor Still ...
stockhausen comment passe le temps

Stockhausen, comment passe le temps

Les éditions Contrechamps ont réuni sous le titre d'un des articles phares de Karlheinz Stockhausen, Comment passe le temps, un recueil d'essais écrits entre 1952 et 1961 en traduction française. Au-delà d'une source d'une immense richesse sur les réflexions de Stockhausen, ces écrits nous plongent dans le contexte passionnant du milieu du XXe siècle. Le titre de l'admirable préface de Philippe Albèra intitulée « Stockhausen ou l'artisanat furieux » témoigne de l'importance de ...

Palimpseste de Michèle Noiret devient un duo

Michèle Noiret propose avec Palimpseste Duo une relecture de Solo Stockhausen, consacré à Karlheinz Stockhausen, hommage rendu au compositeur qu’elle avait rencontré à 16 ans à l’école Mudra de Bruxelles. C’est un travail chorégraphique très ténu et très subtil, sur Tierkreis, une partition pour clarinette et piano de Karlheinz Stockhausen enregistrée par Majella Stockhausen et Suzanne Stephens. Comme son nom l’indique, Palimpseste Duo dévoile patiemment les traces d’une esquisse antérieure, sédimentant ...
Donnerstag aus « Licht » : retour vers le futur de la Musique

Donnerstag aus « Licht » : retour vers le futur de la Musique

De Licht, l'opéra "septalogique" de Karlheinz Stockhausen conçu de 1977 à 2003 pour chaque jour de la semaine, le mélomane distrait ne connaît le plus souvent que l'évocation un brin mégalomaniaque d'une des scènes de Mittwoch aus « Licht » dont la musique pour quatuor doit être diffusée depuis 4 hélicoptères ! Il peut à présent appréhender avec davantage de sérieux l'ambition cosmique du compositeur avec Donnerstag aus « Licht » que l'Opéra de Bâle, ...
samedi de lumière

Rituel total avec Karlheinz Stockhausen et Harry Partch

Répondant au questionnaire de Proust (publié en 1980 dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung) et plus précisément à la question : « Quel est pour vous le plus grand malheur », Karlheinz Stockhausen répondait : « La rébellion de Lucifer ». Luzifers Abschied (le départ de Lucifer) est donné au festival de Saint-Denis. Tout aussi unique, inédit et diablement original, Delusion of the Fury de l'Américain Harry Partch est présenté en création française le lendemain, ...
Brin d'Herbe 2015 (c) Etienne Gaume

Concert de prestige du Concours de piano d’Orléans aux Bouffes du Nord

Si l'on retrouvait avec plaisir les trois lauréats du Concours de piano d'Orléans sur la scène des Bouffes du Nord en soirée, c'était une immense joie de voir évoluer les jeunes pousses (Concours « Brin d'herbe ») dans ce cadre somptueux et devant un piano de concert, durant l'après-midi. Né en 2004, sous l'initiative de Françoise Thinat, le Concours junior « Brin d'herbe » a lieu tous les deux ans, en alternance avec celui des ...
IMG_0057

Un week-end avec Stockhausen

La Philharmonie 2 consacre un week-end en quatre concerts au découvreur de sons que fut Karlheinz Stockhausen décédé en 2007. L'intégrale des Klavierstücke est à l'affiche aux côtés de Mantra pour deux pianos et électronique et du mythique Gruppen pour trois orchestres. Stockhausen avait projeté d'écrire 21 Klavierstücke (Pièces pour piano). Le grand œuvre reste inachevé et la composition des 19 pièces existantes s'effectue en deux blocs. Les onze premières couvrent ...
5143LRSr24L._SS280

Le piano racé d’Imri Talgam

De Nancarrow à Stockhausen, les quatre pièces pour piano du premier CD monographique du jeune pianiste israëlien Imri Talgam, tout juste 28 ans, interrogent les dimensions rythmique et temporelle de l'écriture d'aujourd'hui. De réputation internationale, il se fait connaître en France en remportant en 2014 le premier prix du 11e Concours international de piano d'Orléans, en même temps que les Prix Claude Hellfer et Edison Denisov. De Colon Nancarrow, musicien américain qui ...

Décès de Thomas Baldner, chef d’orchestre et pédagogue

Le chef d’orchestre et grand pédagogue de la direction orchestrale Thomas Baldner est mort ce 27 décembre 2015 à l'âge de 87 ans. Il était le fils du violoncelliste allemand Max Baldner. Après avoir fui l’Allemagne dans les années 30, il fut l’élève de Pierre Monteux. Puis il fonda le Greenwich Philharmonia à Greenwich (Connecticut). Il fut aussi le directeur artistique du Rheinisches Kammerorchester à Cologne, dans les années 50 ...
Extension sauvage

L’espace multimédia des Turbulences électroniques

Les deux soirées de « Turbulences numériques » proposées par l'Ensemble Intercontemporain s'associaient à Nemo, biennale internationale des arts numériques : s'affichait au programme une majorité d'œuvres mettant en interaction le son et l'image par le biais d'une technologie de pointe, sidérant les yeux autant que les oreilles. Sous le titre de Maelström, le premier concert débute par une improvisation collective à haute tension, portant d'emblée le son à saturation. Eric-Maria Couturier au violoncelle, ...
© Pascal François

Angelin Preljocaj met les voiles sur le Centre national du costume

Pour le 30e anniversaire du Ballet Preljocaj, le Centre national du costume de scène (CNCS) donne carte blanche à Angelin Preljocaj pour une exposition-rétrospective. Le CNCS aime être là où on ne l'attend pas. Rompre avec l'image un peu poussiéreuse et traditionnelle attachée à un musée de costumes. Le pari est réussi avec l'exposition consacrée à Angelin Preljocaj, figure majeure de la danse contemporaine. L'exposition refuse de se borner à une présentation ...
vanessa benelli mosell

Vanessa Benelli Mosell fait la [R]évolution

La jeune pianiste Vanessa Benelli Mosell fait une entrée remarquée dans le milieu de la musique classique avec un premier disque qui met à l’honneur Stockhausen ! Polyglotte et globe-trotteuse, elle apporte un vent frais au monde musical. « Travailler avec Stockhausen m'a donné une connaissance de son univers musical, ainsi que des enseignements uniques, spécifiques et techniques sur ses œuvres pour piano. » ResMusica : Vous êtes réputée pour vos interprétations des Klavierstücke de Karlheinz ...
Michele Noiret c Sergine Laloux

Michèle Noiret entre flash-back et re-création

Contrastes dansés à Dijon avec Daniel Dobbels et Michèle Noiret. Le solo "Palimpseste" est le résultat d’une longue histoire : créé en 1997 sur une pièce de Karlheinz Stockhausen et chorégraphié sur des idées contraignantes du musicien, il est repensé pour le film de Thierry Knauff, Solo, en 2004. Dix années plus tard, Michèle Noiret se pose la question : est-il possible de refaire le chemin inverse, est-il possible de ...
nono2

Luigi Nono mis à l’honneur au Festival d’Automne

Le Festival d'Automne met cette année à l'honneur le compositeur italien Luigi Nono. Le concert-portrait qui invitait le public, dans la même soirée, à se déplacer de l'église Saint-Eustache à l'Amphithéâtre Bastille, semblait mettre en résonance la phrase, relevée par Nono sur le mur d'un cloître de Tolède, qui renvoie à sa propre éthique compositionnelle : « Voyageurs, il n'y a pas de chemins, il faut marcher ». Les deux oeuvres données dans l'immense ...
visuel Momente

Phénoménal Momente de Stockhausen à la Cité de la Musique

À travers quatre concerts et un forum, la Cité de la Musique rend un hommage appuyé à Karlheinz Stockhausen en osant une confrontation avec Richard Wagner. Si Stockhausen ne va pas se limiter, comme ce dernier, au domaine de la scène lyrique, embrassant bien au contraire tous les domaines de la composition avec l'élan du démiurge, il va néanmoins, à partir de 1977, focaliser son énergie créatrice sur l'écriture de ...
stockhausen

Stockhausen night at the Festival d’Automne

For this concert of the Festival d’Automne, a banner was hung up at the entrance of the Cité de la Musique building. It warned the incoming audience that the Southwest German Radio Symphony Orchestra is in dire situation. Indeed, the German orchestra, which was performing that night under the baton of François-Xavier Roth, celebrating one of Germany’s national geniuses, namely Karlheinz Stockhausen, could very well disappear soon. Roth also spoke ...
stockhausen

Soirée Stockhausen au Festival d’Automne

Une banderole alertant le public de la Cité de la Musique sur la situation critique de l'Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg-en-Brisgau, menacé de disparaître était dressée à l'entrée du bâtiment en cette soirée de concert du Festival d'Automne où les musiciens allemands sous la direction de leur chef François-Xavier Roth célébraient un de leurs génies nationaux Karlheinz Stockhausen. François-Xavier Roth faisait une nouvelle intervention publique en début ...
Ballet PRELJOCAJ (Saison 2011-2012)

Deux fois Stockhausen vu par Preljocaj à Garnier

C’est par une invitation de sa compagnie au Palais Garnier, formulée par Rudolf Noureev, que l’aventure Preljocaj a commencé il y vingt ans à l’Opéra national de Paris. Après y avoir montré son « Hommage aux Ballets Russes », il y crée « Le Parc » pour les danseurs du Ballet. Trois autres créations ont suivi, tandis que d’autres pièces sont entrées au répertoire de la compagnie. Une histoire fertile ...
MANCA 2012, L'Instant Donné, phtoto 3, par Jean-Luyc Thibaut

Au coeur du festival MANCA 2012

Comme à son habitude, le festival MANCA (il en est à sa trente-troisième édition), que produit le CIRM – centre national de création musicale, s’est déployé dans toute le territoire niçois, a croisé les disciplines (musiques, arts visuels, danse, cinéma) et a mêlé les générations de créateurs comme de spectateurs (ce festival dispose d’une indiscutable base d’aficionados – de 7 à 77 ans ! –, que rejoignent des publics plus ...
harve_wagner_dream

Quel avenir pour « Rêve de Wagner » ?

Jonathan Harvey, compositeur  né en 1939 dont on a pu dire qu’il était le plus français des musiciens anglais doit en effet énormément à Olivier Messiaen et aux spectraux  (Tristan Murail, Gérard Grisey…). Mais c’est surtout la musique et la spiritualité de Karlheinz Stockhausen qui ont marqué en profondeur son parcours par son abord des sons électroniques, par sa réflexion d’écrits religieux (textes bouddhistes, Bible, pensée de Steiner…). S’inspirant des ...
Festival de Saintes 2012, Neuburger & Heisser 1, par Michel Guérin

Festival de Saintes : continuité et nouveauté

Pour sa dixième programmation en qualité de directeur artistique du Festival de Saintes, Stephan Maciejewski a mêlé continuité et nouveauté. Continuité avec les fidèles : Philippe Herreweghe (avec ses deux fameux ensembles : Collegium vocale Gent et Orchestre des Champs-Elysées), le passionnant orchestre-école Jeune orchestre atlantique, le régional Ars Nova, le pétillant et audacieux groupe belge Het collectief ou Damien Guillon et son Banquet céleste. Et de nouveaux invités : ...
POLLINI(c)_Fred Toulet

Pollini en perspectives entre les époques

La première série « Pollini Perspectives », achevée en 2010, comportait pas moins de neufs concerts et mettait en perspective plusieurs compositeurs classiques avec leurs homologues modernes. La nouvelle série, bien plus concentrée puisque ne s’étalant que sur deux saisons et quatre concerts, mettra en regard les douze dernières sonates de Beethoven, données dans l’ordre de leur numérotation, avec, respectivement, Manzoni, Stockhausen, Lachenmann et Sciarrino. Le concert qui nous occupe ici était ...
inori2

Avec Inori, la Cité de la musique en prière

L’affiche très rare d’Inori de Stockhausen avait attiré bon nombre d'oreilles curieuses dans la Salle des Concerts de la Cité de la Musique où l'attention fut particulièrement soutenue durant les 75 minutes de ce rituel imaginé par le compositeur. Ecrit pour grand orchestre durant sa période japonaise (1973-1974), Inori - qui signifie invocation, adoration – inaugure la période des œuvres scéniques que Stockhausen appelle de ses vœux. L’œuvre lie très ...
Darmstadt : un pavé d’Histoire !

Darmstadt : un pavé d’Histoire !

Temple d’une certaine avant-garde musicale et lieu de pèlerinage incontournable de toute une génération : l’Institut International de musique de Darmstadt héberge des archives impressionnantes. On dénombre ainsi : 35000 partitions et 4000 documents sonores. De ces derniers, le label allemand NEOS, réputé pour le soin éditorial apporté à ses productions, lance une collection thématique qui explorera, avec intelligence, ces fonds. Il s’agit bien évidemment de témoignages uniques pour l’histoire de la ...
Les Grandes répétitions, des archives inestimables

Messiaen, Varèse, Stockhausen : Les Grandes répétitions, des archives inestimables

Trois compositeurs (Olivier Messiaen, Edgard Varèse, Karlheinz Stockhausen), un chef d’orchestre (Scherchen) et un jazzman (Cecil Taylor). Cinq portrait intimes de grands musiciens du XXe siècle, réalisés sous la houlette de l’ORTF sont sortis des archives de l’INA et proposés en DVD. Citons Pierre Schaeffer, à l’initiative à l’époque de ces documentaires : «La répétition d’une œuvre musicale constitue une sorte de drame dont le sujet est de passage difficile du ...
Mantra de Stockhausen version XXIe siècle

Mantra de Stockhausen version XXIe siècle

Mantra, partition emblématique du Stockhausen «deuxième période» (qui commence avec Stimmung en 1968), est à l’origine pour deux pianos, les pianistes maniant aussi crotales, wood-blocks et postes de radio à ondes courtes produisant des codes en morse. A cet attirail le compositeur ajoute à chaque piano un modulateur en anneau qui génère, à l’attaque de chaque son, une série d’ondes sinusoïdales modifiant ainsi le timbre des claviers. Un troisième interprète ...