Danse , La Scène, Spectacles Danse

La Scala rend hommage à Béjart

Plus de détails

Milan. Teatro alla Scala. 19-XII-2009. Soirée Maurice Béjart. Maurice Béjart (1927-2007). Chant du compagnon errant (1971). Musique : Gustav Mahler, avec : Massimo Murru et Gabriele Corrado. L’Oiseau de feu (1970) Musique : Igor Stravinsky, avec : Marco Agostino, L’Oiseau de feu ; Eris Nezha, l’Oiseau phénix. Le Sacre du printemps (1959) Musique : Igor Stravinsky, avec : Eris Nezha, l’élu ; Emmanuela Montanari, l’élue. Danseurs du Ballet de La Scala. Orchestre du Théâtre de la Scala, direction : Daniel Harding

et La Scala de Milan, c’est trente sept productions différentes présentées dans le cadre du théâtre milanais par le ballet de La Scala ou par des compagnies invitées sans oublier les danseurs les plus illustres de notre époque qui se sont illustrés dans ses chorégraphies.

Cette soirée d’hommage était articulée de part et d’autre de deux tubes de Béjart qui se sont imposés comme des classiques de l’art chorégraphique : l’Oiseau de feu et le Sacre du printemps. Les soirées de ballet sont souvent confiées à des chefs de seconde zone et peu inspirés. Dès lors, il fallait saluer la présence d’un vrai chef dans la fosse : . Mais si l’orchestre de La Scala sonne avec témérité et puissance sous cette direction narrative et explosive, les tempi très rapides du jeune homme dans l’Oiseau de feu et surtout Le Sacre sont à quelques encablures de déstabiliser un corps de ballet qui vaut plus dans ses individualités que dans sa globalité et où pointent des scories techniques. Il n’empêche, malgré l’épreuve du temps, ces deux chorégraphies restent des grands moments de danse.

Première chorégraphie de Béjart présentée à La Scala, en 1971, Chant du compagnon errant supporte moins bien l’épreuve du temps. L’intérêt est maintenu par la performance exceptionnelle des deux danseurs : l’étoile et .

Crédit photographique : © DR

(Visited 259 times, 1 visits today)

Plus de détails

Milan. Teatro alla Scala. 19-XII-2009. Soirée Maurice Béjart. Maurice Béjart (1927-2007). Chant du compagnon errant (1971). Musique : Gustav Mahler, avec : Massimo Murru et Gabriele Corrado. L’Oiseau de feu (1970) Musique : Igor Stravinsky, avec : Marco Agostino, L’Oiseau de feu ; Eris Nezha, l’Oiseau phénix. Le Sacre du printemps (1959) Musique : Igor Stravinsky, avec : Eris Nezha, l’élu ; Emmanuela Montanari, l’élue. Danseurs du Ballet de La Scala. Orchestre du Théâtre de la Scala, direction : Daniel Harding

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.