Danse , La Scène, Spectacles Danse

Pavlova 3’23 », les morts du cygne

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. 02-II-10. Mathilde Monnier : Pavlova 3’23’’. Chorégraphie : Mathilde Monnier. Lumières : Eric Wurtz. Scénographie : Annie Tolleter, assistée de Cédric Torne. Costumes : Dominique Fabrègue, assistée de Laurence Alquier. Musique : Erikm, Heiner Gœbbels, Gilles Sivilotto, Olivier Renouf, Rodolphe Burger. Réalisation sonore : Olivier Renouf. Avec Cecilia Bengolea, Julia Cima, Yoann Demichelis, Julien Gallée-Ferré, Corinne Garcia, Thiago Granato, Olivier Normand, I-Fang Lin, Rachid Sayet

Neuf danseurs rendent un triste hommage signé au solo créé pour Ana Pavlova il y a plus d’un siècle : «La mort du cygne».

Comment interpréter la mort sur scène ? C’est l’ambition de neuf danseurs et danseuses, tous jeunes et bien portants, dans Pavlova 3’23’’. Ce titre reflète la durée exacte du solo « La mort du cygne » commandé en 1907 par Ana Pavlova à sur une musique de Camille Saint-Saëns. En de longs frémissements, elle y incarnait les derniers instants de vie d’un cygne, jusqu’à son souffle ultime. Emotion et beauté pure…

Ce n’est pas ce que l’on ressent devant cet enchevêtrement de propositions corporelles incongrues et bancales et le capharnaüm d’objets (des vanités) qui l’accompagne. De temps en temps, un danseur, meilleur que les autres, parvient à rendre tangible l’interprétation unique de la Pavlova, l’admirable travail des bras, la bascule d’un être au bord du gouffre. Dans cet exercice disparate, ce sont les garçons qui sont les justes au milieu d’un fatras qui laisse le plus souvent indifférent. Comme le prouve le finale collectif assez doux, séquence Peace and love sur un très beau poème de John Giorno enregistré par Rodolphe Burger.

Crédit photographique : © Marc Coudrais

(Visited 124 times, 1 visits today)

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. 02-II-10. Mathilde Monnier : Pavlova 3’23’’. Chorégraphie : Mathilde Monnier. Lumières : Eric Wurtz. Scénographie : Annie Tolleter, assistée de Cédric Torne. Costumes : Dominique Fabrègue, assistée de Laurence Alquier. Musique : Erikm, Heiner Gœbbels, Gilles Sivilotto, Olivier Renouf, Rodolphe Burger. Réalisation sonore : Olivier Renouf. Avec Cecilia Bengolea, Julia Cima, Yoann Demichelis, Julien Gallée-Ferré, Corinne Garcia, Thiago Granato, Olivier Normand, I-Fang Lin, Rachid Sayet

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.