Banniere-clefsResMu728-90

Madame Butterfly expliquée aux enfants

À emporter, CD et livres Jeunesse, ResBambini

Giacomo Puccini (1858-1924) : Madame Butterfly. Mirella Freni, Cio-Cio-San ; José Carreras, Pinkerton ; Teresa Berganza, Suzuki ; Juan Pons, Sharpless ; Anthony Laciura, Goro. Ambrosian Opera Chorus (chef de chœur : John McCarthy) et Philharmonia Orchestra, direction : Giuseppe Sinopoli. 1 CD Universal International Music B. V. LC 0173. Code Barre : 0 28948 03281 5. Enregistré en 1988. Notice de présentation en français ; Illustrations : Javier Termenón ; Texte : Lucia Moreno Velo ; Traduction : Dennis Collins. Durée : 65’86’’

 

Sous la direction de , le accompagne des interprètes d’exception dans un enregistrement historique de Madame Butterfly. , et sont les protagonistes du chef-d’œuvre de Puccini dans cette version réduite expressément conçue pour les enfants. Le livret raconté à l’aide de dessins très colorés reproduit visuellement l’histoire de cette jeune fille japonaise amoureuse d’un américain. Des mots simples synthétisent le synopsis soulignant le pouvoir des images d’expliquer le déroulement des événements. Le choix des highlitghts réduit les trois actes de Puccini dans une heure environ de musique. L’efficacité de la synthèse n’enlève rien à la beauté et à la compréhension de l’opéra.

La diction parfaite des chanteurs ne laisse aucun doute sur les mots prononcés quoique l’intensité du chant suffirait à exprimer le pathos et la tragédie vécue par les personnages. «Un bel dì vedremo» qui renferme dans le chant le sentiment d’attente et d’espoir de Cio-Cio-San est l’un des moments le plus émouvant de cet opéra. vocalement impeccable traduit sans excès pathétiques les doutes et les craintes de cette femme trompée par son cruel destin. Seule, elle attend le retour de son aimé, seule, elle se donnera à la mort dans un final explosif. Avec la puissance sonore des tutti pucciniens, l’orchestre souligne et évoque la tragédie récréant une scène imaginaire très sombre. Le résultat sonore est sans précédents et la présentation du livret restitue le plaisir de l’opéra à tous.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.