Mot-clef : José Carreras

Inauguration de l’Opéra de Dubaï

L'Opéra de Dubaï est inauguré ce soir par un récital de Plácido Domingo avec la soprano portoricaine Ana Maria Martínez accompagnés de l'orchestre du Teatro Lirico "Giuseppe Verdi" de Trieste, dirigé par Eugene Kohn. Prochains spectacles : Les Pêcheurs de Perles de Bizet du 1er au 3 septembre puis un récital de José Carreras en octobre. Le design du bâtiment imaginé par l'architecte danois Janus Rostock, s'inspire d'une boutre (bateau ...
71DCw4seNxL._SL1500_

Pour les nostalgiques de Frederica von Stade

Regroupés en un magnifique coffret édité SONY, les anciens récitals de Frederica von Stade pour les labels CBS et RCA réapparaissent dans leur emballage et leur agencement d’origine. Les admirateurs de « Flicka » seront aux anges. Son Chérubin, sa Mélisande, sa Cendrillon de Rossini avaient séduit et enflammé les spectateurs parisiens des années 1970. Longtemps sa Rosine du Barbier, son Octavian du Rosenkavalier, sa Charlotte de Werther ou sa Pénélope ...
Felicity Lott : rencontre avec une grande Dame

Felicity Lott, rencontre avec une grande Dame

Les ICMA (International Classical Music Awards) honorent cette année Dame Felicity Lott avec un Prix pour l’ensemble de sa carrière. Mozartienne accomplie, Maréchale de rêve, Felicity Lott a ravi les publics également dans l’opérette et dans le Lied. Rémy Franck, président des ICMA, s’est entretenu avec la cantatrice. « Je suis émerveillée d’avoir pu avoir la carrière que j’ai eue. » ICMA : Dame Felicity, en fait, en vous voyant, en vous ...
grands chanteurs

Le top 50 des chanteurs du XXe siècle

Dans la même collection que Les grands violonistes du XXe siècle et Les grands pianistes du XXe siècle, voici la troisième sortie signée Buchet/Chastel : Les grands chanteurs du XXe siècle. Une liste des cinquante meilleurs chanteurs rédigée à partir de 1873, date de naissance de Caruso et Chaliapine jusqu’à 1946, au lendemain de la fin de la seconde guerre mondiale. Les critères de sélection adoptés par Richard Martet, l’auteur ...
sinopoli2

Giuseppe Sinopoli, l’incompris

Décédé tragiquement, à l’âge de 55 ans, au pupitre, lors d’une représentation d’Aïda à Berlin, le chef d’orchestre-compositeur Giuseppe Sinopoli, commençait seulement à être reconnu par la critique internationale. Différentes rééditions rendent enfin justice à cet interprète au parcours et aux options interprétatives aussi singulières que souvent pertinentes. Natif de Venise, en 1946, Sinopoli étudie la musique au Conservatoire Benedetto Marcello, et en particulier la composition avec Ernesto Rubin de ...
Un régal pour les oreilles !

La forza del destino à la Scala, un régal pour les oreilles !

Scéniquement, cette captation sur le vif d’une soirée scagilère de 1978 aura sans doute peu d’intérêt pour les amateurs de beau chant. Les décors et les toiles peintes de Renato Guttuso, intéressantes sur le plan pictural dans leur expressionisme un peu cru, s’intègrent assez mal dans le dispositif d’ensemble, même si les duretés de la réalité sociale qu’ils expriment conviennent assez bien aux contextes politiques et sociaux de cet opéra. ...
Madame Butterfly expliquée aux enfants

Madame Butterfly expliquée aux enfants

Sous la direction de Giuseppe Sinopoli, le Philharmonia Orchestra accompagne des interprètes d’exception dans un enregistrement historique de Madame Butterfly. Mirella Freni, Teresa Berganza et José Carreras sont les protagonistes du chef-d’œuvre de Puccini dans cette version réduite expressément conçue pour les enfants. Le livret raconté à l’aide de dessins très colorés reproduit visuellement l’histoire de cette jeune fille japonaise amoureuse d’un américain. Des mots simples synthétisent le synopsis soulignant ...
Carreras « Belle Epoque »

José Carreras « Belle Epoque »

Curieux mélange que ce récital de 35 minutes qui propose pêle-mêle des airs de compositeurs aussi variés que Puccini, Ravel, Zemlinsky ou Elgar, pour ne rien dire de Carlos Gardel ou de Luigi Denza, l’auteur du fameux Funiculi, funicula… C’est un effet le parti pris du ténor José Carreras que de proposer à son public un programme thématique centré autour de la période et de l’esprit de la « Belle Époque », et ...
Evénement musical et mondain

Gala lyrique contre le sida à Cologne

Deux semaines à peine après avoir fêté dignement les 50 ans de son bâtiment actuel, l’Opéra de Cologne a accueilli un autre grand événement à la fois musical et mondain : l’un des fameux galas lyriques au profit de la Deutsche AIDS-Stiftung (Fondation allemande contre le sida). Comme d’habitude, la liste des chanteurs invités était alléchante : deux vétérans (Helen Donath et Bernd Weikl), quelques noms de renommée internationale (Anna Bonitatibus, Alexia ...
Verdi en français…pour qui ?

Verdi en français…pour qui ?

Depuis quelques années la discographie de Giuseppe Verdi s’est vue agrémentée des versions françaises de ses opéras. Parfois re-cuisinées mais, hormis Don Carlos (dont l’original est dans la langue de Molière), l’intérêt de ces phagocytages reste d’un intérêt limité pour le grand public. Si toutefois le disque peut apporter un léger intérêt à l’écoute d’une œuvre dans sa version originale et si sa reproduction scénique et sa retransmission en DVD ...
José Carreras, the Vienna comeback : fuyez !

José Carreras, the Vienna comeback : fuyez !

Chacun se souvient de la célèbre phrase de José Carreras : « Je préfère vivre 10 ans comme un lion que 20 comme un mouton ». Hélas, ce récital de 1988 se situe après les « années-lion », celles où il faut payer ses incartades vocales. Après les années-maladie aussi, pendant lesquelles le ténor s’est battu contre la leucémie, qui a forcément laissé des traces. Cette captation est d’ailleurs précisément celle de son retour sur ...
Dumping et saturation du marché sont les deux mamelles de l’industrie du DVD

Dumping et saturation du marché sont les deux mamelles de l’industrie du DVD

Mais quelle mouche peut-elle bien piquer les directeurs artistiques de la firme Warner ? Voici qu’après un Great Scenes Placido Domingo pas franchement convaincant et un récital de Montserrat Caballé et Marilyn Horne qui appelait quelques réserves, on nous gratifie d’un Highlights from La Scala d’une inutilité totale ! Les défauts épinglés dans les chroniques précédentes sont exactement les mêmes : repiquage d’anciennes productions déjà bien amorties, absence de plaquette de présentation, minutage scandaleux ...
themakingofwestsidestory

Bernstein redécouvre son West Side Story

Quand Arthur Laurents, librettiste de West Side Story, demande à Bernstein – avec le chorégraphe Jerome Robbins – de composer la musique de leur nouvelle comédie musicale il lui dit : « je ne veux surtout pas d’opéra! ». 27 ans plus tard Deutsche Grammophon commande à Leonard Bernstein un enregistrement de son œuvre la plus connue avec un casting luxueux, fait de la fine fleur du chant lyrique du moment. Paradoxe de ...