Aller + loin, Dossiers, Histoire de la Musique

Dictionnaire de la musique finlandaise : lettre G

Plus de détails

Beaucoup de musiques ont structuré la vie musicale très fébrile d’Helsinki et des provinces finlandaises. Presque toutes sont tombées dans l’oubli, quelques-unes, peut en réalité, font parties du patrimoine autochtone voire international. Ces réalisations perdues, copiées ou négligées méritent de laisser quelques traces dans l’histoire de la musique occidentale. Pour accéder au dossier : Dictionnaire de la musique finlandaise

 

GANSZAUGER, Karl (1820-1868). Violoniste, chef et organiste d’origine allemande.

Ce personnage venu de Saint-Pétersbourg s’installe en Finlande en 1842 avec un petit ensemble instrumental professionnel. Tous rejoignent l’orchestre de la société symphonique de Fredrik Pacius (1845-1848 et 1852-1853), puis s’associent à l’orchestre de Rudolf Lagi (1853-1854). Ganszauger devient organiste de Vanha Kirkko (Vieille église/ Old Church) en 1854 et directeur de l’école de musique de l’association symphonique (1852-1855). Il y enseigne aussi le violon. Sa formation se dissout en 1854 ce qui ne l’empêche pas de planifier régulièrement des concerts orchestraux jusque dans les années 1860.

GARAM, Karoly (Eger, Hongrie, 10 mai 1941- ). Violoncelliste et chanteur. Fils de la pianiste Sole Kallioniemi et frère du violoniste Lalos Garam.

Il étudie le violoncelle à l’Académie Sibelius avec Vili Pullinen et Yrjö Selin (1954-1962), puis en Italie avec M. Amfiteatroff (1966). Il donne son premier récital soliste en 1966 accompagné par sa mère, Sole Kallioniemi. Membre de l’Orchestre symphonique de la Radio de 1966 à 1988. Soliste avec divers orchestres. Membre de l’Orchestre symphonique de Kuopio depuis 1988.

A partir de 1967 il étudie le chant et se produit comme ténor soliste en oratorios et aussi comme chanteur populaire. Enfant il avait été un soprano exceptionnel dans les premières années du Chœur de garçons Cantores Minores. C’est le Dr Ruth-Esther Hillila qui le découvre en 1953. Il concourt au développement du chœur. A 11 ans il chante l’Alleluia de Exultate Jubilate de Mozart à la cathédrale d’Helsinki. Sa prestation fait sensation et installe sa réputation. Il se marie avec Sirkka Garam, née Saarikoski, sœur de l’écrivain Pentti Saarikoski.

Lire l’intégralité de la lettre «G» en PDF

 

(Visited 318 times, 1 visits today)

Plus de détails

Beaucoup de musiques ont structuré la vie musicale très fébrile d’Helsinki et des provinces finlandaises. Presque toutes sont tombées dans l’oubli, quelques-unes, peut en réalité, font parties du patrimoine autochtone voire international. Ces réalisations perdues, copiées ou négligées méritent de laisser quelques traces dans l’histoire de la musique occidentale. Pour accéder au dossier : Dictionnaire de la musique finlandaise

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.