À emporter, CD, Musique de chambre et récital, Opéra

Juan Diego Flórez, du sirop, et quelques pièces de résistance !

Plus de détails

Johann Joseph Fux (1660-1741) : Alleluia, extrait de la cantate Plaudite, sonat tuba ; César Franck (1822-1890) : Panis angelicus ; Adolphe Adam (1803-1856) : cantique de Noël Minuit chrétien ; Vincenzo Bellini (1801-1835) : Qui sedes, extrait de la Messe en la mineur ; George Frederic Haendel (1685-1759) : Comfort ye… Every valley, extrait du Messie ; Gioachino Rossini (1792-1868) : Domine Deus, extrait de la Petite Messe solennelle ; Qui tollis et Gratias agimus tibi, extraits de la Missa di Gloria ; Franz Schubert (1797-1828) : Ave Maria ; Joseph Haydn (1732-1809) : Mit Würd’and Hoheit angetan, extrait de La Création ; Ariel Ramírez (1921-2010)  : Kyrie, extrait de la Misa Criolla ; John Francis Wade (1711-1786) : Adestes fideles ; Juan Diego Flórez (né en 1973) : Santo. Avec : Juan Diego Flórez, ténor. Nicoletta Mezzini : orgue et clavecin. Coro del Teatro Comunale di Bologna (chef des chœurs : Paolo Vero). Orchestra del Teatro Comunale di Bologna, direction : Michele Mariotti. 1 CD Decca 478 2254. Code-barre : 028947 822547. Enregistrement effectué au Teatro Manzoni de Bologne du 15 au 27 janvier 2010. Qualité d’enregistrement : DDD. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée : 67’05’’.

 

Les lois du marketing étant ce qu’elles sont, tout grand chanteur digne de ce nom se doit, au moins une fois dans sa carrière, de se livrer à ce redoutable exercice de style qui consiste à rassembler au sein d’un même programme un certain nombre d’airs dits «sacrés». Parfois conçues exclusivement autour de chants de Noël, parfois présentées comme une compilation plus ou moins habile de pièces d’église et de divers chants et mélodies populaires, ces réalisations sont souvent dépendantes pour leur valeur artistique autant de la pertinence des choix de répertoire opérés que de la qualité – extrêmement variable – des accompagnements orchestraux.

Si parvient à limiter les dégâts, c’est davantage par le premier de ces critères que par le second. On aura rarement entendu l’Ave Maria de Schubert – qui d’ailleurs n’en est pas un… – sur un fond sonore plus sirupeux, et on rangera dans le même sac le Panis Angelicus de Franck, donné dans le vilain d’arrangement d’Alan Boustead, ainsi qu’Adestes Fideles et Minuit chrétien, chantés tour à tour, sans doute pour satisfaire tous les publics, dans diverses langues…

En revanche, ce CD nous donne aussi l’occasion d’entendre Flórez dans des répertoires peu pratiqués jusqu’alors, et dans lesquels il se montre tout à fait à son avantage. Ainsi, les extraits du Messie et de La Création ont beau révéler un anglais et un allemand peu idiomatiques – pas plus, d’ailleurs, que le français de Minuit chrétien –, on aura rarement entendu dans ces pages une si belle ligne de chant associée à une telle santé vocale.

Et dans les quatre pages de Bellini et de Rossini, extraites d’ouvrages trop rarement donnés, Flórez est évidemment suprême, autant dans sa maîtrise du souffle et des vocalises que dans sa parfaite élégance stylistique. Que ne s’est-il restreint à ce répertoire, dans lequel il est aujourd’hui sans égal et sans doute, devrait-on dire, sans précédent…

Deux curiosités fort sympathiques permettent également de faire découvrir la part plus intime de l’artiste, réellement touchant dans l’extrait de la Misa Criolla de Ramírez ainsi que dans sa propre composition sur un texte visiblement chanté en quechua. Espérons que Decca aura bientôt le courage, lorsque les recettes de ce produit essentiellement commercial seront engrangées, d’enregistrer et de diffuser le CD de mélodies péruviennes avec piano que les admirateurs de Juan Diego attendent depuis si longtemps.

Plus de détails

Johann Joseph Fux (1660-1741) : Alleluia, extrait de la cantate Plaudite, sonat tuba ; César Franck (1822-1890) : Panis angelicus ; Adolphe Adam (1803-1856) : cantique de Noël Minuit chrétien ; Vincenzo Bellini (1801-1835) : Qui sedes, extrait de la Messe en la mineur ; George Frederic Haendel (1685-1759) : Comfort ye… Every valley, extrait du Messie ; Gioachino Rossini (1792-1868) : Domine Deus, extrait de la Petite Messe solennelle ; Qui tollis et Gratias agimus tibi, extraits de la Missa di Gloria ; Franz Schubert (1797-1828) : Ave Maria ; Joseph Haydn (1732-1809) : Mit Würd’and Hoheit angetan, extrait de La Création ; Ariel Ramírez (1921-2010)  : Kyrie, extrait de la Misa Criolla ; John Francis Wade (1711-1786) : Adestes fideles ; Juan Diego Flórez (né en 1973) : Santo. Avec : Juan Diego Flórez, ténor. Nicoletta Mezzini : orgue et clavecin. Coro del Teatro Comunale di Bologna (chef des chœurs : Paolo Vero). Orchestra del Teatro Comunale di Bologna, direction : Michele Mariotti. 1 CD Decca 478 2254. Code-barre : 028947 822547. Enregistrement effectué au Teatro Manzoni de Bologne du 15 au 27 janvier 2010. Qualité d’enregistrement : DDD. Notice de présentation trilingue (anglais, français et allemand). Durée : 67’05’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.