tous les dossiers(1)

Et Lux Perpetua

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Ildebrando Pizzetti (1880-1968) : Requiem pour voix seules ; Knut Nystedt (né en 1915) : Missa Brevis ; Herbert Howells (1892-1983) : Requiem à double chœur. Chœur Stella Maris ; Ensemble Lux Æterna ; Olivier Bardot, direction. 1 CD Stella01. Code barre : Enregistré en mars 2008. Livret unilingue (français). Durée : 63’40.

 

C’est avec intérêt que l’on découvre ce disque du , une formation d’une cinquantaine de jeunes chanteurs amateurs (moins de 35 ans), créée en 2001. À bonne école (il a été l’élève de Pierre Calmelet, puis l’assistant de et Laurence Equilbey…)

a spécialisé son chœur dans le répertoire vocal a cappella du XIXe, XXe et XXIe siècle. Trois œuvres sacrées du XXe siècle, plutôt rares, figurent sur ce disque. Elles se caractérisent par une écriture polyphonique qui regarde vers la Renaissance (polychoralité…), mâtinée de subtiles dissonances, mais également par des passages chantés en plain-chant. Cette musique des plus expressives (exaltée, solennelle, recueillie, apaisée, voire même planante…) n’est pas de tout repos pour les choristes mais le ne démérite pas. Dans les deux requiems, celui relativement connu de Pizzetti (1922) et celui d’Howells (1936, mais publié seulement en 1981), obtient de belles couleurs d’ensemble, une clarté du contrepoint par l’opposition des différentes masses sonores. Malheureusement, les pupitres manquent parfois d’homogénéité, de finesse, notamment les voix de femmes (les aigus tendus des sopranos…).

Pour interpréter la Missa Brevis de (1984), Olivier Bardot a convoqué son ensemble vocal , créé en 2007 et composé de jeunes professionnels ou sur le point de l’être. Intercalé entre les deux autres œuvres (c’est un peu cruel pour le chœur amateur…), le résultat sonore est des plus probants.

Un programme pointu qui vaut d’être découvert et un chœur qui, malgré les quelques réserves, témoigne de la vitalité de la pratique amateur, et mériterait d’être plus connu et soutenu.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.