Variations sur Pelléas

À emporter, Documentaire, DVD, DVD Musique, Opéra

Pelléas et Mélisande. Le chant des aveugles. Un film de Philippe Béziat. Mise en scène de Olivier Py. Direction musicale Marc Minkowski. D’après l’opéra de Claude Debussy. 1 DVD Les Films Pelléas. Réf. ND 68569. Code barre : 3298490 685693. Langage : français. Sous-titrages en français, anglais. 16/9 compatible 4/3. Dolby SRD. Durée : 1h48.

 

Suppléments : La Mort de Pelléas, documentaire d’Olivier Horn sur la création de l’opéra de Debussy à Caracas par (1968, 60’). Mon Pelléas, entretien inédit avec interprète de Pelléas et de Golaud (20’). Livret documenté en français.

En regardant le visuel de ce DVD on pense bien sûr à l’opéra de Debussy. En lisant le sous-titre on s’étonne davantage et l’annonce «d’après l’opéra de » finit de nous interroger. On se trouve en présence d’un film élaboré autour d’un spectacle créé à Moscou en juin 2007. Pour visionner l’opéra dans son intégralité il faudra donc chercher ailleurs. Le sujet est-il pour autant rédhibitoire ? Probablement pas !

Sans doute pourra-t-il intéresser ceux qui n’ont jamais approché l’œuvre que Debussy présenta à l’Opéra-Comique de Paris le 30 avril 1902. Toutefois, les autres, davantage experts tireront profit des beaux extraits chantés, du travail sur les décors mobiles et stylisés faisant la part belle aux lames métalliques omniprésentes, des interviews de différents protagonistes. Les extraits proposés de la mise en scène d’ mettront l’eau à la bouche de certains et épouvanteront les autres, fidèles à une conception plus conventionnelle. Reste pour l’essentiel la précieuse direction musicale de à la tête du Chœur et de l’Orchestre du Théâtre musical Stanislavski & Nemirovitch-Dantchenko, formation répondant promptement aux desiderata précis et impératifs du chef d’orchestre. Deux suppléments viennent compléter utilement le film de Philippe Béziot : un documentaire consacré au passage de à Caracas pour la création vénézuelienne de l’opéra en 1968 et un entretien avec , intitulé «Mon Pelléas», interprète de Golaud (et de Pelléas).

Au total, un témoignage non négligeable, non indispensable non plus !

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.