Plus de détails

Paul Hindemith (1895-1963) : Mathis der Maler ; Nobilissima Visione ; Métamorphoses symphoniques sur un thème de Carl Maria von Weber. Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo, direction : John Neschling. 1 SACB BIS. Référence 1730. Enregistré en 2008. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 72’41.

 

Ce disque est l’ultime témoignage du travail du chef d’orchestre à la tête de l’Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo . On l’a souvent écrit dans ces colonnes : l’orchestre brésilien s’est imposé comme l’un des plus exceptionnels du monde et les résultats artistiques de l’ère Neschling furent exceptionnels. Après des gravures de Villa-Lobos et Respighi, le chef affrontait, en 2008, des « tubes » de . Curieusement alors que les enregistrements Mahler ou Tchaïkovski se multiplient, la musique de Hindemith continue d’être sous-représentée dans les discographies ! C’est assez navrant car ces partitions présentent un rare potentiel démonstratif !

Dès lors ce disque en met plein les tympans. La prestation de l’orchestre est, encore et toujours, renversante, avec une discipline de groupe et un fini instrumental parfaits ! La vision du chef combine le sens de la progression et un travail sur le dosage des dynamiques exemplaires. À l’exception d’un live survolté de Bernstein (dans un coffret du New York Philharmonic) et d’une lecture d’Herbert Blomstedt à San Francisco (Decca), il n’y a pas de meilleure version de la Symphonie Mathis der Maler. La beauté des pupitres de l’orchestre ajoute le petit plus à cette lecture baignée par une plénitude sonore que la prise de son Bis valorise avec une richesse des couleurs que l’on entend trop peu souvent au disque (si ce n’est chez Bis).

Il en va de même pour les deux autres partitions gravées : Nobilissima Visione et les Métamorphoses symphoniques sur un thème de Carl Maria von Weber. Ces dernières sont évidemment pétaradantes et percussives avec un orchestre à la fois d’une beauté plastique ensorcelante et d’une puissance volcanique dans les tutti.

Plus de détails

Paul Hindemith (1895-1963) : Mathis der Maler ; Nobilissima Visione ; Métamorphoses symphoniques sur un thème de Carl Maria von Weber. Orchestre Symphonique d’Etat de São Paulo, direction : John Neschling. 1 SACB BIS. Référence 1730. Enregistré en 2008. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 72’41.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.