Danse , La Scène, Spectacles Danse

Austère rencontre entre Meg Stuart et Philipp Gehmacher

Plus de détails

Paris. 4/XI/11. Ménagerie de Verre. Dans le cadre du Festival d’Automne et du festival Les Inaccoutumés. Meg Stuart / Philipp Gehmacher / Vladimir Miller : the fault line. Création : Meg Stuart, Philipp Gehmacher, Vladimir Miller. Lumières : Jan Maertens. Son : Vincent Malstaf. Costumes : Nina Gundlach.

Ce duo entre la chorégraphe américaine , qui vit et travaille à Bruxelles, et son homologue autrichien n’a, a priori, rien pour séduire : costumes austère, scénographie minimaliste, musique angoissante. Du corps à corps inquiet entre les deux artistes émane pourtant une douceur liée au caractère intime du projet chorégraphique. Seuls points d’élan, tournés vers le ciel, les bras des deux danseurs cherchent appui en hauteur – tantôt implorant, tantôt soulageant.

La dimension plasticienne de la pièce est introduite par le travail vidéo de Vladimir Miller, qui filme en direct les deux protagonistes. Projetée sur un poétique et minuscule écran noir ou diffusée sur le mur du grand studio de la Ménagerie de Verre, la vidéo sert de support à un subtil dessin au feutre – une forme délicate de poème graphique.

Paradoxalement, l’engagement des corps – très fort au début de la pièce – se met progressivement en retrait, à mesure que l’image ou le dessin prennent une plus grande place. Le résultat est celui d’un effacement progressif de la présence physique des deux danseurs, puis de leur image.

Crédit photographique © Eva Wurdinger

Plus de détails

Paris. 4/XI/11. Ménagerie de Verre. Dans le cadre du Festival d’Automne et du festival Les Inaccoutumés. Meg Stuart / Philipp Gehmacher / Vladimir Miller : the fault line. Création : Meg Stuart, Philipp Gehmacher, Vladimir Miller. Lumières : Jan Maertens. Son : Vincent Malstaf. Costumes : Nina Gundlach.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.