Plus de détails

La Sublime Porte. Voix d’Istanbul (1430-1750). Seize pièces.
Gürsoy Dinçer, chant ; Montserrat Figueras, voix ; Lior Elmaleh, voix. Hesperion XXI, dir. Jordi Savall. 1 CD Aliax Vox. Références : AVSA 9887, code barre : 7 619986 398877. Enregistré à la Collégiale de Cardona (Catalogne) les 15 février 2010, 16-18 mai et 13-14 juin 2011. Notice en sept langues (français, anglais, castillan, catalan, allemand, italien, turc). Durée : 79’49

 

Il est des angles morts dans l’histoire universelle de la musique. Le long et savant travail de , inspiré et enthousiaste, comble progressivement les insuffisances chroniques du savoir et de la mémoire. Il ajoute un épisode à marquer d’une croix blanche en ressuscitant tout un monde lointain disparu dont nous découvrons un avant-goût dès la lecture de  son texte de présentation replaçant le programme enregistré dans son contexte historique.

D’autres écrits captivants complètent ce panorama autorisant une approche moins intuitive car orientée par une mise en perspective enrichissante, stimulante et très imagée. Avec une forte émotion, nous retrouvons la voix inoubliable, au timbre si caractéristique, de , tout récemment disparue, dans un chant anonyme sépharade du XVIe siècle et dans une romance sépharade  d’Istambul accompagnée par le mélancolique doudouk de H. Sarikouyoumdjian.

Cette formidable reconstitution /reconstruction de la musique pratiquée du XIVe au XVIe siècles  invite à retrouver toutes les influences mêlées, mixées et en même temps revendiquées et caractéristiques, d’un pourtour méditerranéen sous influence ottomane. Les « Voix d’Istanbul » s’enrichissent de legs compatibles, indifférents ou ennemis, mêlant les cultures ottomanes, grecques, sépharades et arméniennes. Tous les intervenants œuvrent à faire revivre ces musiques distinctes mais contemporaines, qu’il s’agisse du ténébreux et sombre timbre du doudouk arménien  de Georgi Minassyan, de la voix pénétrante et chaude, prenante et vibrante de Gürsoy Dinçer  (Turquie) ou encore du bel engagement de Lior Elmaleh (Israël). Les instrumentistes d’Hesperion XXI dirigés par donnent naissance à mille saveurs d’un passé riche, certes révolu, mais néanmoins dansant et sensuel. Tous contribuent à dessiner dans notre imaginaire des images colorées et fastueuses, délicates et lascives, couplant Orient et Occident, selon un authentique  héritage œcuménique. Un régal !

Plus de détails

La Sublime Porte. Voix d’Istanbul (1430-1750). Seize pièces.
Gürsoy Dinçer, chant ; Montserrat Figueras, voix ; Lior Elmaleh, voix. Hesperion XXI, dir. Jordi Savall. 1 CD Aliax Vox. Références : AVSA 9887, code barre : 7 619986 398877. Enregistré à la Collégiale de Cardona (Catalogne) les 15 février 2010, 16-18 mai et 13-14 juin 2011. Notice en sept langues (français, anglais, castillan, catalan, allemand, italien, turc). Durée : 79’49

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.