À emporter, Musique symphonique, Vidéo, Vidéo Musique

Une soirée Chopin avec Kissin et Demindenko qui vous emportera…

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810-1849) : Concerto pour piano et orchestre n° 1 en mi mineur, op. 11 ; Concerto pour piano et orchestre n° 2 en fa mineur, op. 21 ; Mazurka en la mineur, op. 17 n° 4 ; Etude en do mineur, op. 10 n° 12 ; Valse en mi mineur, op. posth. Nikolai Demindenko, piano ; Evgueni Kissin, piano. Orchestre philharmonique de Varsovie, direction ; Antoni Wit.
1 DVD Accentus Music. Références : ACC20104, code barre : 4 260234 830033. Michael Beyer, réalisateur. Enregistrement live à la salle de concert de la Philharmonie nationale, Varsovie, 27 février 2010. Format image : NTSC 16:9, Son : Dolby Digital 5.1, DTS 5.1 PMC Stéréo, toute zone. Durée : 1:36:54

 

Les Clefs ResMusica

Là gît sans doute la différence entre le savoir-faire et la génialité avec cette petite altération irrationnelle qui d’une musique formidable et parfaitement bien rendue, se métamorphose comme inspirée des dieux, généreuse, touchant à l’essentiel. A l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de nous voici invités à plonger dans son monde précieux, à la fois singulier et nonpareil. Le visionnage nous transporte au soir du 27 janvier 2010 dans la salle de la Philharmonie nationale de Varsovie. Au programme, rien moins que les deux concertos pour piano et orchestre, très contemporains, puisque respectivement composés en 1830 (n° 1 en mi mineur) et 1820-1830 (n° 2 en fa mineur). Le distingué et irréprochable chef polonais , qui excelle également dans des répertoires bien distincts, mène son avec une probité et un positionnement justes certes mais généreusement au service des deux solistes. Le film nous donne aussi l’occasion de faire ressortir de belles mesures confiées à la flûte traversière et au basson notamment. Deux immenses pianistes russes transcendent, tout en les respectant scrupuleusement, ces deux partitions inusables et toujours caractérisées par leur pouvoir de fascination, leur charme et leur inimitable esthétique.

s’empare du Concerto en mi mineur avec une mine sérieuse au service d’une délicatesse infinie faisant ressortir les très belles lignes mélodiques, foisonnantes, intrinsèquement mirifiques et fournies d’une œuvre toujours aussi flatteuse pour la perception de l’auditeur. , quant à lui, totalement concentré, sculpte et se fond dans le déroulement du second Concerto en fa mineur, moins directement « chopinien » en dehors du Larghetto rêveur mais en rien assoupi. Quelle soirée ! Portés par les œuvres et leurs déchiffreurs inspirés, nous obtenons un inestimable passeport pour l’évasion, la paix romantique au sens le moins galvaudé du concept et une arme infaillible contre la vacuité des programmes télévisés imposés en ce soir béni d’écoute volontaire, consentie et ineffable.

(Visited 80 times, 1 visits today)

Plus de détails

Frédéric Chopin (1810-1849) : Concerto pour piano et orchestre n° 1 en mi mineur, op. 11 ; Concerto pour piano et orchestre n° 2 en fa mineur, op. 21 ; Mazurka en la mineur, op. 17 n° 4 ; Etude en do mineur, op. 10 n° 12 ; Valse en mi mineur, op. posth. Nikolai Demindenko, piano ; Evgueni Kissin, piano. Orchestre philharmonique de Varsovie, direction ; Antoni Wit.
1 DVD Accentus Music. Références : ACC20104, code barre : 4 260234 830033. Michael Beyer, réalisateur. Enregistrement live à la salle de concert de la Philharmonie nationale, Varsovie, 27 février 2010. Format image : NTSC 16:9, Son : Dolby Digital 5.1, DTS 5.1 PMC Stéréo, toute zone. Durée : 1:36:54

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.