À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Une intégrale Debussy à connaître par Philippe Cassard

Plus de détails

Claude Debussy (1862-1918) : l’œuvre pour piano. Philippe Cassard, piano. 4 CD DECCA. Réf. : 476 4770, code barre : 0 28947 64770 6. Enregistrements réalisés : CD 1 et 2, à l’Auditorium Maurice Ravel de Nanterre (7-9 juillet 1990) et à l’Abbaye Royale de Fontevraud (19-21 mai 1991). CD 3 et 4, à l’Abbaye Royale de Fontevraud en 1993. CD 4, à MC2 de Grenoble le 3 juillet 2009.Notice bilingue : français et anglais. Durée : 76’ 06 + 79’26 + 79’42 + 73’11

 

Chez il y a des notes, des choix judicieux, audacieux, souvent géniaux mais il y a aussi des prolongements secrets s’exprimant bien au-delà de la simple écoute. Ce constat s’adresse adéquatement à l’art interprétatif de . Ses qualités de pianiste virtuose s’enrichissent d’une vaste culture, d’une pédagogie fulgurante, d’un enthousiasme hautement communicatif. Si les conditions de la critique imposent une écoute en continu on ne  saurait que conseiller de s’arrêter sur chaque opus, d’y revenir encore, puis encore  une fois, afin que toutes les saveurs et les fragrances de ces musiques s’épandent et pénètrent l’auditeur à chaque fois enrichi et ébloui par ce corpus pianistique magique et excitant, stimulant et inspirant.

Passeur médiatique talentueux protégé de toute mièvrerie ou vulgarité, s’y entend à transmettre sa technicité domptée au seul profit de ces musiques maîtresses. Les 24 Préludes que Debussy composa entre décembre 1909 et février 1910 pour le premier livre, et entre 1910 et 1913 pour le second, portent tous les stigmates d’une inspiration et d’un raffinement justifiant pleinement leur succès et une défense géniale par le biais de fameux et nombreux pianistes de grand talent parmi lesquels Cassard se positionne dans le peloton de tête. Les autres musiques confirment la place centrale du piano dans la carrière de Debussy avec une avancée chronologique (grossièrement parlant) vers davantage d’originalité et d’unicité. « Il jouait presque toujours en demi-teinte, mais avec une sonorité pleine et intense, sans aucune dureté de l’attaque, comme Chopin… », se souviendra Marguerite Long qui eut le privilège de travailler aux côtés du Maître. Philippe Cassard riche d’un pedigree impressionnant, pratique le piano de Debussy depuis de nombreuses années, s’y montre techniquement à l’aise, psychologiquement à sa place et musicalement irréprochable, bien sûr. De bien belles notes du traducteur ! Edités, à l’origine, chez Accord, ces disques sont désormais réunis, en coffret très économique par Decca.

Plus de détails

Claude Debussy (1862-1918) : l’œuvre pour piano. Philippe Cassard, piano. 4 CD DECCA. Réf. : 476 4770, code barre : 0 28947 64770 6. Enregistrements réalisés : CD 1 et 2, à l’Auditorium Maurice Ravel de Nanterre (7-9 juillet 1990) et à l’Abbaye Royale de Fontevraud (19-21 mai 1991). CD 3 et 4, à l’Abbaye Royale de Fontevraud en 1993. CD 4, à MC2 de Grenoble le 3 juillet 2009.Notice bilingue : français et anglais. Durée : 76’ 06 + 79’26 + 79’42 + 73’11

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.