Plus de détails

Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Ouverture en sol majeur TWV 32 : 13 ; Concerto en sol mineur TWV 51 : g1 ; Fantasia I en ré majeur (1ère douzaine) TWV 33 : 1 ; Fantasia II en ré mineur (1ère douzaine) TWV 33 : 2 ; Fantaisie I en do mineur (2ème douzaine) TWV 33 : 13 ; Fantaisie II en do majeur (2ème douzaine) TWV 33 : 14 ; Fantasia IX en si mineur (3ème douzaine) TWV 33 : 33 ; Fantasia X en ré majeur (3ème douzaine) TWV 33 : 34 ; Choralvorspiele. Olivier Baumont, clavecin. 1 CD Euromusic LY052. Code barre 3760077080523. Enregistré en Normandie et à la Cité de la Musique à Paris en mai 2012. Livret bilingue (français, anglais). Durée totale : 58’16’’.

 

Caché derrière l’immensité de son œuvre, Telemann semble se nimber de mystère, laissant planer son inventivité et son humour au fil de ses pièces.

C’était sans compter sur l’expérience du claveciniste en matière de répertoire baroque, et sur sa passion à transmettre au public l’amour du clavecin : célébrant la beauté de l’œuvre pour clavier de Telemann, il nous offre un enregistrement gracieux et singulier, tant dans le choix des pièces que dans le choix des instruments.

Car pour valoriser les combinaisons sonores ou la clarté des contrepoints, cinq instruments ont été sélectionnés pour l’enregistrement : deux clavecins français, deux clavecins italiens et un clavicorde.

Le choix des pièces, dessinant en fin relief les pièces de goût italien ou de style français, permet de saisir à quel point Telemann maîtrisait à la perfection l’une ou l’autre des écritures.

Le programme s’ouvre sur une ouverture à la française, jouée avec beaucoup de grâce et de justesse, délaissant l’ostentation pour ne garder que le solennel. La prestance fait place à la brillance avec le concerto en sol mineur, à l’origine concerto pour violon et cordes que Jean Sébastien Bach transcrivit pour clavecin seul. Le choral final, intime, recueilli, joué sur clavicorde, est tout particulièrement réussi.

Un tel programme, complété par un livret à la fois beau et riche d’informations techniques sur les différents instruments, donne à ce disque de beaux quartiers de noblesse.

Plus de détails

Georg Philipp Telemann (1681-1767) : Ouverture en sol majeur TWV 32 : 13 ; Concerto en sol mineur TWV 51 : g1 ; Fantasia I en ré majeur (1ère douzaine) TWV 33 : 1 ; Fantasia II en ré mineur (1ère douzaine) TWV 33 : 2 ; Fantaisie I en do mineur (2ème douzaine) TWV 33 : 13 ; Fantaisie II en do majeur (2ème douzaine) TWV 33 : 14 ; Fantasia IX en si mineur (3ème douzaine) TWV 33 : 33 ; Fantasia X en ré majeur (3ème douzaine) TWV 33 : 34 ; Choralvorspiele. Olivier Baumont, clavecin. 1 CD Euromusic LY052. Code barre 3760077080523. Enregistré en Normandie et à la Cité de la Musique à Paris en mai 2012. Livret bilingue (français, anglais). Durée totale : 58’16’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.