Plus de détails

Wagner. Sylvie Oussenko, François Poncet. Eyrolles pratique, 219 pages. 10€. N° ISBN : 978-2-212-55209-6. Dépôt légal : janvier 2013. + 1 CD : 50’06.

 

Bicentenaire oblige, Wagner comme Verdi reviennent à l’attention des éditeurs, c’est donc tout naturellement que paraissent simultanément chez Eyrolles un Verdi et un Wagner bâtis sur le même principe. Le même auteur biographique Sylvie Oussenko est cette fois aidé par François Poncet pour le commentaire des œuvres, Gabriel Bacquier se chargeant uniquement de la préface.

Le format relativement modéré de l’ouvrage présente sans aucun doute une gageure pour résumer la vie de qui ne manquait pas d’événements, tout en passionnant l’auditeur. On regrettera que cet objectif ne soit pas vraiment atteint par Sylvie Oussenko qui se contente d’un survol désincarné de la vie du compositeur qui risque de laisser le lecteur bien froid alors que le sujet était d’une richesse passionnante. Sans parler de la place capitale de Wagner dans l’histoire de la musique qui n’est pas vraiment mise en évidence au long de l’ouvrage. Le principe du récit est chronologique, même si on note des bons en avant et des retours en arrière qui n’aident pas vraiment à la fluidité de la lecture. Et le niveau de détail manque de cohérence d’un chapitre à l’autre.

Le commentaire musical vient s’insérer sous forme d’encart à la typographie différente, dans le récit biographique au moment de la création de l’œuvre. Bon point car ainsi la place de chaque création wagnérienne suit parfaitement le cours de la vie du compositeur. Assez court pour les œuvres dites « non canoniques », celui-ci devient plus généreux à partir du Vaisseau fantôme, jusqu’à occuper jusqu’à six pages, constituant finalement la partie la plus réussie de cet ouvrage où François Poncet se laisse parfois aller à sa propre subjectivité, source de possible désaccord de la part du lecteur mais qui a le mérite d’apporter un peu de sel dans un ouvrage qui en manque sérieusement.

Le livre se termine par trois pages de bibliographie que le lecteur pourra mettre à profit pour compléter sa connaissance d’un des plus importants compositeurs mais aussi un des fondateurs de l’art de la direction d’orchestre, aspect totalement ignoré ici, et une tellement courte discographie qu’elle en devient totalement inutile. Enfin un CD d’extraits de Lohengrin, Tristan et Isolde, et de la Walkyrie, enregistrés live à Bayreuth provenant du catalogue Malibran, est offert en cadeau (rappelons que le coût de l’ouvrage n’est que de 10€) sans qu’on y trouve réellement la transcendance wagnérienne, complété, à la limite de la faute de gout éditoriale, par les Wesendonk Lieder chantés par Sylvie Oussenko elle-même accompagnée au piano par Nöel Lee.

Cet ouvrage modeste et abordable économiquement manque quand même de consistance, survolant un peu rapidement son sujet sans en aborder de loin toutes les facettes, pour être recommandable sans réserve.

 

Plus de détails

Wagner. Sylvie Oussenko, François Poncet. Eyrolles pratique, 219 pages. 10€. N° ISBN : 978-2-212-55209-6. Dépôt légal : janvier 2013. + 1 CD : 50’06.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-clefdor1-aveclogo

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.