Concerts, La Scène, Musique de chambre et récital

Jean-Christophe Revel créé Suppliques de Jacques Lenot

Plus de détails

Paris. Eglise Saint-Etienne Du Mont. 26-IX-2013. Jacques Lenot (né en 1945): Suppliques pour orgue. Jean-Christophe Revel, orgue.

portraitbio jacques lenotLe concert auquel nous conviait aux claviers des orgues de Saint-Etienne Du Mont consacrait la sortie du CD Suppliques (A la mémoire d’Anne Deren), une oeuvre d’envergure  que écrit à la suite d’un premier recueil, O vos omnes dont il retravaille le matériau. C’est sur le Grand-orgue de la Cathédrale de Chambéry que l’interprète vient de graver l’oeuvre pour le label Intrada.

Fervent de découverte et d’aventures nouvelles associées à son instrument, est fixé à Annecy où il enseigne l’orgue, la musique de chambre et la basse continue au Conservatoire. Il est également organiste titulaire associé de l’orgue baroque Jean de Joyeuse d’Auch; à ce titre, il avait demandé à un certain nombre de compositeurs d’écrire pour ce magnifique instrument, juste après sa restauration par Jean-François Muno: autant de créations dont il s’est fait l’interprète en 2004 et qu’il a gravées dans un premier album retentissant (Passions) paru chez Aeon.

jc revelAvec Suppliques, Jean-Christophe Revel aborde l’univers singulier et exigeant de avec qui il entretient depuis fort longtemps une relation musicale autant qu’amicale. C’est son interprétation remarquée de La Victoire d’Héraclius, une pièce de Lenot particulièrement redoutée des organistes, qui amorce l’écriture de Suppliques, une longue méditation sur le temps que le compositeur va écrire à son intention en 2010 : il s’agit d’« un tombeau baroque », selon les termes de l’interprète qui publie, en guise de notice de CD, un journal où il relate les étapes de son travail et les réflexions que lui inspire l’écriture qu’il est en train de s’approprier. C’est d’ailleurs à Jean-Christophe Revel que l’on doit les titres (empruntés à la rhétorique baroque du discours) des sept mouvements enchaînés qui rythment ce cérémonial emprunt de gravité et de hiératisme: Exorde -Narratio / fin de Narratio – Refutatio / Digressio I, Digressio II / Transitio « la figure de l’Ange » – Confirmatio / Peroratio I / Peroratio II.

Poussant l’abstraction d’une écriture « à la limite du son fertile », Lenot ne se préoccupe pas des registrations dont le choix revient donc à l’organiste, avec cette part d’adaptation/récréation sur chaque instrument nouveau – inévitable s’agissant de la diversité des orgues – mais accrue ici par l’absence d’indications fixées par le compositeur.

Il faut se laisser immerger dans le temps singulier de Suppliques où s’inscrivent de brèves figures stylisées dont la registration fait miroiter la couleur et les textures dans un mouvement circulaire et répétitif. Jean-Christophe Revel en était le maître d’oeuvre, seul à la tribune de l’orgue de Saint-Etienne du Mont qui sonnait ce soir avec une beauté grave et altière.

 

(Visited 354 times, 1 visits today)

Plus de détails

Paris. Eglise Saint-Etienne Du Mont. 26-IX-2013. Jacques Lenot (né en 1945): Suppliques pour orgue. Jean-Christophe Revel, orgue.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.