Inauguration de la Burj Khalifa à Dubaï : Affaire Prokofiev contre Hélène Blazy

Curieuse affaire que celle portée devant la 3ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris ce 7 octobre 2013 par l’éditeur le Chant du Monde et les descendants de contre la compositrice Hélène Blazy.

Le dossier est juridiquement banal puisqu’il s’agit d’une ordinaire affaire de plagiat, qui voit le titulaire d’une œuvre protégée demander réparation pour l’adaptation non autorisée de son œuvre.

Les circonstances de l’affaire sont en revanche moins habituelles, car elle concerne la pièce musicale la plus connue de l’œuvre de Prokofiev, la célébrissime Danse des chevaliers tirée de son ballet Roméo et Juliette, qui aurait été adaptée – sans droit – pour la cérémonie d’inauguration de la plus grande tour du monde, la Burj Khalifa  à Dubaï, le 4 janvier 2010, un chantier évalué à 1 milliard d’euros.

Voici la Danse des chevaliers, tirée de Roméo et Juliette de Prokofiev, ici dirigée par Valery Gergiev et le LSO, (plus d’un million de vues sur YouTube) :

Les conditions contractuelles de rémunération n’ont pas été transmises au tribunal, toutefois Madame Blazy affirme n’avoir touché aucune rémunération pour son œuvre et sa représentation. Les dates et conditions de l’enregistrement ne sont également pas connues, on sait cependant qu’il a été réalisé par l’Orchestre national de l’Opéra de Paris.

On peut entendre l’œuvre de Hélène Blazy, qui lui a été commandée par l’agence Prisme International à 5’30 environ sur la vidéo officielle de l’inauguration.

Saisie de ce litige, la SACEM a mobilisé son agent assermenté, M. Maurice Pham, responsable du Service des vérifications, au sein de la Direction de la relation avec les sociétaires.  Sa conclusion est qu’il n’y a pas de ressemblance « caractérisée » entre  les deux œuvres. Toutefois il n’existe pas de définition précise d’une ressemblance caractérisée.

D’autres experts ont été mobilisés par Madame Blazy, comme le compositeur Guillaume Connesson, lequel n’a trouvé aucun rapport entre l’œuvre incriminée et une quelconque autre œuvre du répertoire classique encore soumise au droit d’auteur.

A la ville, Hélène Blazy est la compagne de Jean-Claude Petit, compositeur, arrangeur, et Président du Conseil d’administration de la SACEM depuis le 18 juin dernier. Un élément factuel qui n’a pas été soulevé par les demandeurs.

Le tribunal rendra sa décision le 22 novembre prochain.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article

Lire aussi :

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.