À emporter, DVD, DVD Musique, Musique symphonique

Le retour d’Abbado à Salzbourg

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Messe en ut mineur K. 139, dite « Waisenhausmesse ». Franz Schubert : Messe en mi bémol majeur D. 950. Avec : Rachel Harnisch et Roberta Invernizzi, sopranos ; Sara Mingardo, alto ; Javier Camarena et Paolo Fanale, ténors ; Alex Espositio, basse. Arnold Schoenberg Chor (chef de chœur : Erwin Ortner). Orchestra Mozart, direction : Claudio Abbado. Réalisation : Michael Beyer. Enregistré le 28 juillet 2012 à la Haus für Mozart de Salzbourg. Sous-titrage en latin, anglais, allemand, français, japonais. Notice en anglais, allemand et français. Format image : NTSC 16:9. Format son : PCM STEREO ; 5.1 DOLBY DIGITAL ; 5.1 DTS. 1 DVD. Accentus music ACC 20261. Code-barre : 4260234 830446. Zone 0. Durée : 104:27.

 

AbbadoCe concert donné à la Haus für Mozart en juillet 2012, en plein festival de Salzbourg, marquait le retour après dix ans d’absence de . Il s’agit donc d’une soirée fortement marquée par l’émotion, d’autant plus que l’état de santé du grand chef d’orchestre était encore, à ce moment-là, assez préoccupant. Le programme est très fortement dominé par la deuxième partie, la « Waisenhausmesse » du jeune Mozart – qu’Abbado semble affectionner tout particulièrement, comme le montre son enregistrement discographique réalisé au milieu des années 1970 – n’offrant pas la profondeur qui caractérise la messe en mi bémol majeur de Schubert. La lecture d’Abbado y est cependant d’une grande transparence, et l’on apprécie tout particulièrement le charme et la fraîcheur de la soprano , qui ne fait qu’une bouchée des redoutables vocalises de la partition. Les autres solistes sont de très bonne tenue, même s’ils sont moins exposés sur le plan vocal.

D’évidence, Abbado est davantage dans son élément avec la messe du Schubert, dont il restitue à la fois la fraîcheur, l’intensité et le hiératisme. L’interprétation y est lumineuse de bout en bout, et le Arnold Schoenberg Choir, sans doute une des meilleures formations vocales du moment, est véritablement éblouissant. Dans le « Et incarnatus est », la soprano Rachel Harnish, secondée par les deux ténors et Paolo Fanale, fait valoir un legato de rêve.

Une mention spéciale pour le montage vidéo, qui assortit les deux pièces musicales du programme de toiles de maître particulièrement adaptées à l’esprit de la musique interprétée.

Une belle réalisation, qui permettra à certains de découvrir deux œuvres finalement assez peu connues des deux compositeurs viennois.

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Messe en ut mineur K. 139, dite « Waisenhausmesse ». Franz Schubert : Messe en mi bémol majeur D. 950. Avec : Rachel Harnisch et Roberta Invernizzi, sopranos ; Sara Mingardo, alto ; Javier Camarena et Paolo Fanale, ténors ; Alex Espositio, basse. Arnold Schoenberg Chor (chef de chœur : Erwin Ortner). Orchestra Mozart, direction : Claudio Abbado. Réalisation : Michael Beyer. Enregistré le 28 juillet 2012 à la Haus für Mozart de Salzbourg. Sous-titrage en latin, anglais, allemand, français, japonais. Notice en anglais, allemand et français. Format image : NTSC 16:9. Format son : PCM STEREO ; 5.1 DOLBY DIGITAL ; 5.1 DTS. 1 DVD. Accentus music ACC 20261. Code-barre : 4260234 830446. Zone 0. Durée : 104:27.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.