Mot-clef : Javier Camarena

---

Reprise de Don Pasquale avec Pretty Yende et Michele Pertusi à Garnier

Créée la saison précédente, la mise en scène sans mur de Don Pasquale par Damiano Michieletto retrouve l’Opéra Garnier avec une distribution plus adaptée au chant donizettien, bien que moins efficace à porter le comique du livret.  L’année passée, nous n’avions pas totalement goûté aux charmes des décors de Paolo Fantin pour la mise en scène de Don Pasquale proposée par Damiano Michieletto. Pourtant, malgré l’absence de murs, tout y est ...
bac142-cover-i-puritanirecto

Damrau, Camarena, Tézier : superbe distribution pour I Puritani

Bellini à Madrid : une distribution des plus remarquables, marquée par Diana Damrau, Javier Camarena et Ludovic Tézier, sauve une mise en scène sans relief. Il est vrai, mettre en scène I Puritani de Bellini relève d’une gageure. Si la musique est sublime, l’action se développe bien lentement et les airs, souvent très longs, sont difficiles à « meubler ». Que faire, par exemple, du duo entre Giorgio et Elvira où rien ne se passe, ...
Image 6

Le sacre de Joyce DiDonato au Gran Teatre del Liceu

Après un passage par Covent Garden, cette Maria Stuarda débarque à Barcelone au Gran Teatre del Liceu. Sans surprise, la mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser joue la carte de l'humour décalé mais semble gênée aux entournures par un sujet visiblement moins perméable à la trivialité. Le problème est moins le manque d'idées que l'épaisseur des cordes, à commencer par cette dispensable décapitation Grand-Guignol pendant l'ouverture ou le fait ...
71TnUI4AbHL._SL1100_

Otello de Rossini – défi relevé par Bartoli et Osborn

Pour un théâtre, programmer l’Otello de Rossini, relève de la gageure. Tout d’abord, il faut disposer de trois ténors capables de rendre justice aux prouesses vocales de l’écriture rossinienne – sans pour autant ressembler trop l’un à l’autre. Puis, il faut un metteur en scène capable de gommer les nombreuses ruptures dramaturgiques de l’œuvre. Sans parler de l’ombre de Verdi qui, à tout moment, plane sur l’entreprise… La production filmée à ...
Abbado

Le retour d’Abbado à Salzbourg

Ce concert donné à la Haus für Mozart en juillet 2012, en plein festival de Salzbourg, marquait le retour après dix ans d’absence de Claudio Abbado. Il s’agit donc d’une soirée fortement marquée par l’émotion, d’autant plus que l’état de santé du grand chef d’orchestre était encore, à ce moment-là, assez préoccupant. Le programme est très fortement dominé par la deuxième partie, la « Waisenhausmesse » du jeune Mozart – ...
Magnifique Nadir de Javier Camarena

Magnifique Nadir de Javier Camarena

Les Pêcheurs de Perles Pour l’ouverture de sa nouvelle saison de concerts, le Pour-Cent-Culturel-Migros déplace l’Opéra de Zurich sur la scène du Victoria Hall pour une représentation concertante d’un des opéras parmi les plus oubliés de Georges Bizet : Les Pêcheurs de Perles. La notoriété de Carmen a pratiquement fait de Bizet le compositeur d’une seule œuvre. Et c’est bien dommage ! Même si l’intrigue amoureuse est faible, même si elle tombe souvent ...
Enfin!

La Sonnambula entre à l’Opéra de Paris, enfin !

C’est dans la version du Staatsoper de Vienne et la présence tant attendue de Nathalie Dessay que l’Opéra de Paris ajoute la Sonnambula de Bellini à son répertoire. Son intrigue n’attend qu’une chose, qu’on l’interprète et sa musique, qu’on y succombe. La veille de son mariage, Amina, atteinte de somnambulisme, est accusé d’adultère par Elvino, son futur époux. Le conte de fée se dégrade : rien ne lui permet de prouver le ...
La Cenerentola

La Cenerentola

Cendrillon au pays des merveilles Après une première expérience positive avec les musiciens de la Monnaie à l’occasion de leur concert de nouvel-an, Marc Winkowski revient à Bruxelles pour diriger le dernier opera buffa de Rossini. Pour cette Cenerentola, la direction de la Monnaie n’a pas souhaité créer de nouvelle production, préférant proposer à son public la plaisante production de Joan Font, directeur du collectif d’artistes « Comediants ». Si Jacopo Ferretti avait ...
Rossini exotique mais autrement troublant

Rossini exotique mais autrement troublant

Le Barbier de Séville Créée en 2002, la mise en scène du Barbier de Séville par Coline Serreau passe pour sympathique et agréable, exactement comme si son exotisme n’avait d’autre ressort que sa rutilance. Dans ses Notes de mise en scène, la dramaturge justifie son choix de décor : « Séville, occupée quatre cents ans par les musulmans qui y ont laissé une forte empreinte […] Pour que cette histoire nous parle ...