À emporter, CD, Musique symphonique

Nordgren, inspiré par les musiques populaires finlandaises et japonaises.

Plus de détails

Pehr Henrik Nordgren (1944-2008) : Concerto pour clarinette, instruments folkloriques et petit orchestre, op. 14. Symphonie n° 1, op. 20. Christoffer Sundqvist (clarinette), Anna-Karin Korhonen (kantele), Ilkka Heinonen (jouhikko, une harpe inclinée), Markku Lepistö (kaksirivinen haitari, un accordéon à deux rangs). Orchestre symphonique de la Radio finlandaise, dir. Juha Kangas. 1 CD Alba. Réf. : ABCD 359, code barre : 6 417513 103595. Enregistré à Helsinki en avril et décembre 2011. Durée : 62’16

 

nordgren_sym_un occupe une place à part dans la vie musicale finlandaise, place volontiers reconnue par ses collègues et par un pool de suiveurs fidèles et réceptifs. Mais sa réputation ne gagna que très modestement les autres couches sociales et les autres centres musicaux internationaux.

Son œuvre s’appuie en grande partie sur des musiques et instruments traditionnels d’Ostrobotnie et du Japon où il vécut plusieurs années. Elève de Joonas Kokkonen, attiré par les mythes extrême-orientaux, il put agrémenter ses partitions de nombreux traits originaux.  

Bien sûr, quelques opus ont connu la notoriété comme ses Portraits de ménétriers (1976) et le Concerto pour clarinette, trois instruments folkloriques et petit orchestre que l’, en pleine forme, défend sur ce CD confié au chef , particulièrement habile et reconnu comme illustrateur talentueux des musiques de ses compatriotes. Lecture idéale en somme pour mettre en lumière cette synthèse stylistique composite et originale à la fois, traditionnelle et moderne, tout à fait structurée et contemporaine, fortement ambitieuse également. On y découvre des traits dodécaphoniques, des clusters, des souvenirs de Ligeti, des confrontations de traditions nord-européennes et orientales, des pages ascétiques, des traits d’humour, des rappels baroques, le tout saupoudré d’expression individuelle…

La Symphonie  n° 1 achevée en 1974 affiche le même foisonnement d’idées et de sources, dans chacun des trois mouvements classiquement intitulés Marche, Concerto grosso et Epilogue, mais au contenu libéré des carcans académiques. Une incursion captivante dans le monde métissé de Nordgren.

Plus de détails

Pehr Henrik Nordgren (1944-2008) : Concerto pour clarinette, instruments folkloriques et petit orchestre, op. 14. Symphonie n° 1, op. 20. Christoffer Sundqvist (clarinette), Anna-Karin Korhonen (kantele), Ilkka Heinonen (jouhikko, une harpe inclinée), Markku Lepistö (kaksirivinen haitari, un accordéon à deux rangs). Orchestre symphonique de la Radio finlandaise, dir. Juha Kangas. 1 CD Alba. Réf. : ABCD 359, code barre : 6 417513 103595. Enregistré à Helsinki en avril et décembre 2011. Durée : 62’16

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.