Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

Ton Koopman en tournée avec la saint Matthieu

Plus de détails

Paris. Salle Pleyel. 15-IV-2014. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Passion selon saint Matthieu BWV 244. Hana Blažiková, soprano ; Maarten Engeltjes, alto ; Tilman Lichdi, Jörg Dürmüller, ténors ; Klaus Mertens, Falko Hönisch, basses ; Amsterdam Baroque Orchestra & Choir, Jeune Chœur de Dordogne, direction : Ton Koopman.

koopman-tonA l’occasion des 35 ans de l’ et des 70 ans de fêtés en 2014, ces familiers du baroque allemand proposaient, comme souvent à pareille époque, un marathon de concerts avec une Passion de JS. Bach, cette année la saint Matthieu, donnée à sept reprises en huit jours à travers l’Europe. Guère de prise de risque donc (à quand une Passion de Schütz, Keiser, Telemann ou Haendel ?), mais un mélange de générations au sein de ses formations, et la présence ici en première partie de membres du Jeune Chœur de Dordogne, un département qui est cher au musicien néerlandais qui assure la direction artistique du Festival Itinéraire Baroque (et possède notamment une maison dans la région).

Comme souvent, Koopman dirige ce répertoire avec l’enthousiasme qu’on lui connaît, de notre point de vue d’une manière trop enlevée (particulièrement le chœur d’ouverture et le chœur final, les chorals), lumineuse, qui semble parfois en contradiction avec le drame de la Passion. L’ & Choir, divisé en deux, sonne cependant plutôt bien et répond aux sollicitations et à la direction attentive de Koopman, comme à son habitude, à l’orgue positif.

Le chef s’appuie par ailleurs sur un Evangéliste de premier plan, fort expressif et investi, en la personne de , une confirmation. Si le baryton incarne un Jésus de bonne tenue, les autres solistes interprétant les airs, des fidèles de , laissent quant à eux une impression plutôt mitigée car peu émouvante. Le baryton-basse , par l’expérience, le métier, le style, tire néanmoins son épingle du jeu.

Crédit photographique : Ton Koopman © DR

Plus de détails

Paris. Salle Pleyel. 15-IV-2014. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Passion selon saint Matthieu BWV 244. Hana Blažiková, soprano ; Maarten Engeltjes, alto ; Tilman Lichdi, Jörg Dürmüller, ténors ; Klaus Mertens, Falko Hönisch, basses ; Amsterdam Baroque Orchestra & Choir, Jeune Chœur de Dordogne, direction : Ton Koopman.

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.