Plus de détails

Michel Redolfi (né en 1951): Music on Mars; Terry Riley, chant; Didier Malherbe, flûtes et duduk; Thomas Bloch, glassharmonica, ondes Martenot, cristal Baschet; Pierre Chaze, guitares; Christophe Harbonnier, claviers; Nelly Lacoste, chant. CD Signature 11075; code barre 3 149028 015928; Enregistrement des solistes à Radio France en janvier 2011; enregistrement de Terry Riley par Michel Redolfi en Californie en avril 2011; texte français/anglais; 78’35

 

musiconmarsAprès ses expériences très immersives de musique « subaquatiques », regarde aujourd’hui vers le ciel, imaginant pour ce nouvel album dix-huit titres d’une play-liste destinée aux futurs habitants de la planète Mars. C’est un projet collectif que le compositeur met à oeuvre et finalise dans le studio électroacoustique. Il sollicite en effet six autres aventuriers du son, des interprètes dont les séquences respectives, vocales et instrumentales, ajoutent autant de couleurs sur la palette des timbres à mixer. Redolfi y intègre également « d’authentiques sons de l’espace captés de la terre ou des transmissions radio émises depuis des sondes et rovers ». Il relate chaque étape de cette expédition martienne dans une sorte de « journal de bord » somptueusement illustré qui accompagne le CD.
Les deux premiers mouvements font revivre le lancement par la Nasa du robot mobile « Curiosity » vers Mars. Un flux sonore propulsé par vagues déploie un espace immense et coloré (Structures Baschet et ondes Martenot traités par l’électronique) où l’intervention des voix, chantée ou parlée (les opérateurs avant la mise à feu) met l’auditeur en situation d’écoute très particulière. Entre turbulences atmosphériques (Entering the oxyde atmosphère) et sérénité planante (Thin Air), la voix laryngée de (Blue sunset Raga) nous fait quitter la terre sur une musique pulsée par les tablas dans un espace fortement réverbéré. Celle de , traversée de souffle (Mars horizon) flotte dans l’éther dont traduit l’infinitude et la transparence par des textures sonores fluides et stratifiées. Souffle, raucité et vibrato du duduk (le hautbois arménien de ) pour le passage de Phobos et Deimos, lignes flexibles et lumineuses de la guitare électrique () zébrant l’espace sont autant de variations aériennes dans ce voyage inter-planétaire,  un rien connoté mais radicalement dépaysant, qui a été conçu par son auteur comme « un recueil de rêveries pour promeneur solitaire ».

Plus de détails

Michel Redolfi (né en 1951): Music on Mars; Terry Riley, chant; Didier Malherbe, flûtes et duduk; Thomas Bloch, glassharmonica, ondes Martenot, cristal Baschet; Pierre Chaze, guitares; Christophe Harbonnier, claviers; Nelly Lacoste, chant. CD Signature 11075; code barre 3 149028 015928; Enregistrement des solistes à Radio France en janvier 2011; enregistrement de Terry Riley par Michel Redolfi en Californie en avril 2011; texte français/anglais; 78’35

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.