À emporter, CD, Musique d'ensemble

Vaughan Williams revigorant par le London Soloists Ensemble

Plus de détails

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) : Quintette avec piano en do mineur ; Quintette en ré majeur pour violon, violoncelle, clarinette, cor et piano ; 6 Etudes de Chants populaires anglais ; Romance pour alto et piano. London Soloist Ensemble : Lorraine McAslan, violon ; Sarah-Jane Bradley, alto ; Karine Georgian, violoncelle ; John Lenehan, piano ; Anthony Pike, clarinette ; Christ West, contrebasse ; Tim Jackson, cor. 1 CD Naxos. Réf. : 8.573191, code barre : 7 473113 31917. Enregistrement réalisé au Music Room at Champs Hill, Coldwaltham, West Sussex (Grande Bretagne) du 2 au 4 juillet 2013. Notice : anglais. Durée :73’04

 

vaugham_williams_naxosL’univers sonore de ménage de forts belles rencontres, en particulier dans le domaine orchestral et choral, mais également dans le registre de la musique de chambre, ce que nous démontre sans conteste cet enregistrement très réussi.

Le Quintette avec piano offre une parfaite illustration des capacités créatrices de ce musicien de tout premier plan, encore mal apprécié en France, avec un premier mouvement Allegro con fuoco très tonique, concentré et magnifiquement développé et un second noté Andante tout de retenue et de beauté pure. Servis par une prise de son très réaliste et très proche, les interprètes du – constitué en 2011 par cinq musiciens britanniques confirmés  – en donnent une lecture superlative d’une clarté aussi limpide que magnifiquement découpée que l’on retrouve dans le troisième et dernier mouvement intitulé Fantasia, quasi variazioni : Moderato, oscillant entre imagination fertile et apaisement bienfaisant, toujours inscrits dans une rencontre harmonieuse avec la beauté sonore apaisante si typique du compositeur anglais.

La Romance pour alto et piano n’est pas sans rappeler The Lark Ascending pour violon et orchestre, une des musiques les plus connues de Vaughan Williams avec son climat pacifié et planant. L’alto de Sarah-Jane Bradley fait merveille et nous invite à la méditation sobre et lucide.

Plus animé et davantage varié, le Quintette pour clarinette, cor et trio avec piano en ré majeur achève de nous convaincre que Vaughan Wiliams est à juste titre considéré comme l’un des plus nobles maîtres de l’histoire de la musique britannique. L’Allegro moderato initial en donne une brillante illustration tout comme l’Intermezzo : Allegretto, bucolique, presque facétieux, suivi comme il se doit d’une plage plus intime, Andantino, où chaque intervenant contribue à élaborer un monde sonore dépourvu de conflit titanesque ou olympien, bien à l’aise dans la dégustation de son domaine privé apaisé. De part en part, on s’en doute donc, on entend une musique hautement tonale, mélodique, euphonique, simplement belle au service du ravissement d’une paix dégustée à l’abri d’un monde agressif, agité et belliqueux.

Les Six Etudes sur des Chants folkloriques anglais dans leur version pour clarinette et piano, presque indifférentes aux pénibles contingences de l’existence, achèvent de nous transporter en quasi apesanteur.

Une musique aux véritables vertus revigorantes, comme cela fait du bien !

Plus de détails

Ralph Vaughan Williams (1872-1958) : Quintette avec piano en do mineur ; Quintette en ré majeur pour violon, violoncelle, clarinette, cor et piano ; 6 Etudes de Chants populaires anglais ; Romance pour alto et piano. London Soloist Ensemble : Lorraine McAslan, violon ; Sarah-Jane Bradley, alto ; Karine Georgian, violoncelle ; John Lenehan, piano ; Anthony Pike, clarinette ; Christ West, contrebasse ; Tim Jackson, cor. 1 CD Naxos. Réf. : 8.573191, code barre : 7 473113 31917. Enregistrement réalisé au Music Room at Champs Hill, Coldwaltham, West Sussex (Grande Bretagne) du 2 au 4 juillet 2013. Notice : anglais. Durée :73’04

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.