Danse , Festivals, La Scène

Palette de sentiments pour le San Francisco Ballet

Plus de détails

Théâtre du Châtelet. 21/VII/14. Dans le cadre des Etés de la Danse. San Francisco Ballet : soirée Tomasson/Robbins/Balanchine. The Fifth Season : chorégraphie : Helgi Tomasson (2006). Musique : Karl Jenkins. Décors et costumes : Sandra Woodall. Lumières : Michael Mazzola. In the night : chorégraphie : Jerome Robbins (1970). Musique : Frédéric Chopin. Costumes : Anthony Dowell. Lumières : Jennifer Tipton. Les quatre tempéraments. Chorégraphie : George Balanchine. Musique : Paul Hindemith. Avec les solistes et les danseurs du San Francisco Ballet. Orchestre Prométhée, sous la direction deMartin West, solistes : Rob Bogas (piano, San Francisco Ballet), Anne-Claire Gorenstein (violon solo, Prométhée).

.

La palette de sentiments déployés dans cette nouvelle soirée du donne un bel aperçu des talents protéiformes de la compagnie californienne. En vedette, les françaises et et les danseuses d’origine chinoise Frances Chung et .

On l’aura compris, le style , ce sont des développés à la seconde, des portés et des ports de bras sophistiqués, sans identité reconnaissable et un côté assez vain. Avec The Fifth Season, chorégraphié en 2006, a souhaité ajouter une saison aux quatre déjà existantes, sur une mauvaise partition de Karl Jenkins. Heureusement, les danseurs sauvent l’affaire, à commencer par la pétillante et souriante nationale, transfuge du Ballet de l’Opéra de Pairs, Frances Chung et (toujours aussi divine) côté filles et Victor Luis ou Damian Smith côté garçons.

Le délicieux In the night, chorégraphié par en 1970 sur quatre Nocturnes de Chopin, donne encore une fois à Mathilde Froustey, qui danse le premier couple romantique aux côtés de Ruben Martin Cintas, l’occasion de faire preuve de charme et de piquant. Ce jeune couple énamouré est suivi du couple plus mûr formé par et Tilt Helimets, puis du couple passionné qui réunit Lorena Feijoo et Damian Smith. Un formidable sextuor, retenu et sensuel, qui déploie toute la palette des sentiments amoureux inspirés par le musicien romantique.

.La soirée s’achève avec la fougue de Balanchine dans Les quatre tempéraments, littéralement porté par la musique de Paul Hindemith. Après les trois premiers thèmes un peu appliqués et tendus des demi-solistes californiens (il faut dire que la chorégraphie est très difficile !), place aux variations autour des humeurs telles que définies pas les médecins du 17ème siècle. Jaime Garcia Castilla incarne le Mélancolique, entouré d’une cour de vestales un peu arrogantes. En écho au couple passionné de Robbins, le duo Sanguin interprété par Frances Chung et Joseph Walsh est parfait ! Puissant, mais moins séduisant, Anthony Spalding se coule dans le rythme lent du Flegmatique. Sûre d’elle enfin, Sofiane Sylve joue la Colérique. Conquérante et absolue, elle allie savoir-faire et technicité, un compliment que l’on peut adresser à toute la compagnie…

Crédit photographique : © Erik Tomasson Yuan Yuan Tan et Damian Smith dans The Fifth Season (ch. Helgi Tomasson)Frances Chung et David Karapetyan dans The Fifth Season (ch. Helgi Tomasson)The Four Temperaments (ch. George Balanchine)

Plus de détails

Théâtre du Châtelet. 21/VII/14. Dans le cadre des Etés de la Danse. San Francisco Ballet : soirée Tomasson/Robbins/Balanchine. The Fifth Season : chorégraphie : Helgi Tomasson (2006). Musique : Karl Jenkins. Décors et costumes : Sandra Woodall. Lumières : Michael Mazzola. In the night : chorégraphie : Jerome Robbins (1970). Musique : Frédéric Chopin. Costumes : Anthony Dowell. Lumières : Jennifer Tipton. Les quatre tempéraments. Chorégraphie : George Balanchine. Musique : Paul Hindemith. Avec les solistes et les danseurs du San Francisco Ballet. Orchestre Prométhée, sous la direction deMartin West, solistes : Rob Bogas (piano, San Francisco Ballet), Anne-Claire Gorenstein (violon solo, Prométhée).

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.