Plus de détails

La scène allemande est généreuse en beaux festivals de fin d’été, manière culturelle de rentrer dans la saison en repensant aux vacances. Riche d’une grande histoire, le Land de Basse-Saxe accueille, en ce mois de septembre son festival annuel itinérant. Pendant un mois, différentes villes historiques et leurs environs vibrent aux rythmes de la musique.

Le week-end d’ouverture nous emportait à Oldenburg, belle cité universitaire située entre Brême et la ville néerlandaise de Groningen, en plein pays frison. Le thème 2014 du festival est : la chance. Cette chance est déclinée en différents évènements traditionnels, comme un concert d’ouverture de prestige, et en de multiples initiatives étonnantes à mettre au crédit de Katrin Zagrosek, l’intendante du festival.

La belle petite salle du Staatstheather d’Oldenburg accueillait l’ et son chef . En poste depuis près de 14 ans, le chef britannique a redonné une vigueur et une visibilité à cet orchestre fondé, après la Seconde guerre mondiale, par des germanophones de Prague et qui peut s’enorgueillir d’une belle lignée de chefs d’orchestre : Josef Keilberth, ou . A force de tournées triomphales et d’enregistrements acclamés par la critique, l’Orchestre de Bamberg et son chef s’imposent comme l’un des tandems artistiques les plus accomplis de notre époque, un tandem solide et sérieux à mille lieux des fausses valeurs récurrentes. On retient de ce concert, une exceptionnelle interprétation de la Symphonie n°7 de Beethoven, emportée au panache et à l’énergie par un chef habile et précis  à la tête d’un orchestre en parade. Auteur d’une belle intégrale des symphonies de Schubert, donna une lecture subtile et élégante de la Symphonie inachevée directement enchainée après la méditative Unanswered Question de .



Le festival de plait à emmener son public à la découverte d’initiatives musicales à travers des lieux inattendus. L’un des symboles est la promenade en vélo à travers la campagne bucolique des environs d’Oldenburg, assez proche par son esthétique et sa végétation du bocage normand. L’ensemble de cuivre Bläserchor d’Oldenburg était notre guide musical pour des interventions musicales depuis la place centrale d’Oldenburg aux rives d’un lac connu pour la quiétude de son calme : Monteverdi ; Wendel, Sherwin et Schütz étaient les partenaires de cette promenade suivie par des dizaines de personnes. De l’encadrement au lunch, toute l’organisation était parfaite pour faire de cette sortie musicale et cycliste un moment jovial. Sans transitions, le terminus de la promenade était l’occasion d’un concert du groupe allemand folk ?Schmaltz!  dans la jolie station balnéaire de Bad Zwischenahn. La musique est basse saxe est partout et même à travers différente installations musicales dans la végétation d’un parc botanique très couru : le Park der Gärten.

La veille, l’après-midi inaugurale était le prétexte à une promenade musicale et dramatique dans les rues de la ville sous la conduite d’un groupe de théâtre composé de lycéens et d’étudiants car au cœur de la philosophie du festival, on retrouve l’envie d’associer la population aux manifestations culturelles et de transcender les genres. Mais surtout, on apprécie l’énergie et la créativité de Katrin Zagrosek pour défricher de nouvelles initiatives à même de séduire le public.

L’édition 2015 sera consacrée à l’aventure : tout un programme pour ce festival qui aime à faire de ses concerts des aventures uniques et originales. En attendant, l’édition 2014 se prolonge jusqu’au 5 octobre.

Crédits photographiques : Helge Krückeberg

Plus de détails

La scène allemande est généreuse en beaux festivals de fin d’été, manière culturelle de rentrer dans la saison en repensant aux vacances. Riche d’une grande histoire, le Land de Basse-Saxe accueille, en ce mois de septembre son festival annuel itinérant. Pendant un mois, différentes villes historiques et leurs environs vibrent aux rythmes de la musique.

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.