À emporter, CD, Musique de chambre et récital, Musique symphonique

Concertos français pour trompette par Romain Leleu

Plus de détails

Romain Leleu : Trumpet Concertos. Georges Delerue (1925-1992) : Concertino pour trompette & orchestre. Karol Beffa (né en 1973) : Concerto pour trompette et orchestre à cordes. André Jolivet (1905-1974) : Concertino pour trompette, piano et orchestre à cordes. Jean-Baptiste Robin (né en 1976): Le chant de l’âme, pour trompette et orchestre à cordes. Martin Matalon : Trame XII, pour trompette et orchestre à cordes. Romain Leleu, trompette. Orchestre d’Auvergne, direction Roberto Forés Veses. 1 CD Aparté AP 103. Enregistré en mai 2014 à Clermont-Ferrand. Durée: 59′.

 

romain_leleu_trumpet_concertos

signe un programme original et varié de concertos pour trompette et orchestre à cordes composés par des compositeurs français entre 1951 et 2011. Audacieux et rafraîchissant. 

On ne le sait pas assez, mais les concertos pour trompette et orchestre ne sont pas l’apanage de la musique baroque, et il y a même de très bons compositeurs vivants qui écrivent pour cet attelage! le démontre par cet audacieux album qui prouve par l’exemple que la création pour trompette se porte bien.

L’affiche peut être trompeuse : en 1951 se tourne vers le néo-classicisme, et c’est en 2005 qui sonnerait en fait comme du par sa plus grande recherche de l’impact émotionnel. Le plus jeune compositeur de la série, , offre la synthèse d’un style qui puise ses racines dans Berg voire Mahler. Le Concertino pour trompette, piano et orchestre d’ est un morceau composé en 1948 pour les épreuves du Conservatoire de Paris mais rien de sec ni de scolaire dans cette pièce virtuose et pleine de vie. clôt le programme avec Trame XII dont le principe s’inscrit dans les Sequenza de Luciano Berio, où le compositeur travaille sur une série de pièces qui sont dédiées à un instrument en particulier (ici la trompette, ailleurs le clavecin, le hautbois, le piano…). L’influence est à rechercher du côté de Boulez, la concentration du langage et la poésie remonterait plutôt à Webern.

Romain Leleu unifie par son jeu souple et d’une aisance confondante ces œuvres appartenant à des chapelles esthétiques qui s’apprécient pas forcément, mais qui curieusement s’éclairent mutuellement sur cet album. Une prouesse qu’il avait déjà réalisée dans son précédent disque Sur la route (Aparté) où se croisaient Charlie Chaplin, Poulenc, Khatchatourian, Michel Legrand et Bellini! A noter que le trompettiste est non seulement un interprète de premier plan, mais qu’il a une vision complète de son engagement en faveur de la trompette, puisqu’il est directeur de collection aux éditions Gérard Billaudot, lesquelles ont publié les pièces de Beffa, Robin et Matalon. Un disque de trompette à marquer d’une pierre blanche.

Plus de détails

Romain Leleu : Trumpet Concertos. Georges Delerue (1925-1992) : Concertino pour trompette & orchestre. Karol Beffa (né en 1973) : Concerto pour trompette et orchestre à cordes. André Jolivet (1905-1974) : Concertino pour trompette, piano et orchestre à cordes. Jean-Baptiste Robin (né en 1976): Le chant de l’âme, pour trompette et orchestre à cordes. Martin Matalon : Trame XII, pour trompette et orchestre à cordes. Romain Leleu, trompette. Orchestre d’Auvergne, direction Roberto Forés Veses. 1 CD Aparté AP 103. Enregistré en mai 2014 à Clermont-Ferrand. Durée: 59′.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.